kung Fu Kids (7-11 ans) et Mini kids (4- 10 ans)

par A.D.R.V©

Adhésion valable du 01/09/2019 au 30/06/2020

kung Fu Kids (7-11 ans) et Mini kids (4- 10 ans)

par A.D.R.V©

Fin de l'adhésion le 30 juin 2020

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Tarif 4 à 11 ans

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Kung fu kids ou Mini Kids

148,00 €

2 enfants (frères/soeurs)

Ouvre droit à une réduction d'impôt

254,00 € par échéance

3 enfants (frères/soeurs)

Ouvre droit à une réduction d'impôt

334,00 € par échéance

Souhaitez-vous ajouter un don à A.D.R.V© en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

kung Fu Kids (7-11 ans) et Mini kids (4- 10 ans) - A.D.R.V©

kung Fu Kids (7-11 ans) et Mini kids (4- 10 ans)

DESCRIPTION (à partir de 6 ans jusqu'à 10 ans)

Derrière son apparente simplicité, il faut savoir que le Kung Fu (école Long Yin dao) pour les enfants, fut mis au point et affiné année après année par des spécialistes du wushu, du yoga dans l’éducation (Postures) et du Taiji Qigong (Respiration – Relâchement). Long Yin Dao signifie « Ecole de la paume du dragon ». Les codes et les techniques sont souvent issus de l’observation de la nature. 

Ainsi, les postures et les déplacements de base, les techniques de poings et de jambes, les parades, les enchaînements (avec ou sans bâton), ainsi que les jeux psychomoteurs, sont calqués sur le monde animal et végétal. 

Ludiques et simples à réaliser, ces techniques respectent la biomécanique naturelle de l’enfant, à l’image du bambou (symbole en Asie de droiture, sérénité et souplesse) : « Le bambou, comme le roseau, ploie sous le vent mais ne rompt pas ».

PARTICULATITÉ

Les enfants âgés de moins de 9 ans peuvent apprendre avec leur(s) parent(s). Les pédiatres soulignent l’importance de leur rôle privilégié, d’où présence indispensable de la maman.

L’ensemble de techniques que leKung Fu Kids propose, se nourrit de l’accueil de l’autre et permet le développement psychomoteur et psycho – affectif. Il permet l’acquisition progressive et par étapes de la perception du corps permettant de nous situer et d’agir en relation avec le monde qui nous entoure. 

Cet apprentissage vise à optimiser le potentiel dont dispose l’enfant. L’étude pédagogique et technique met en relief des notions essentielles favorisant le développement des aspects suivants : La psychomotricité, les bases psycho-affectives, le contenu, l’encadrement.

OBJECTIFS

Beaucoup moins rigide et beaucoup plus circulaire que le karate, l’apprentissage du « Kung Fu » est riche de bienfaits et répond simplement à certains besoins des enfants, tant sur le plan psychomoteur que celui du développement des compétences cognitives : Coordination, contrôle de soi, équilibre, stimulation de la concentration, réduction du stress, détente, assouplissement, respiration, estime et confiance en soi, respect des règles, esprit d’initiative, créativité, énergie, mémorisation, relâchement des tensions mentale et physique, stabilité émotionnelle…

Informations fiscalité

Le don à A.D.R.V© ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si vous êtes redevable de l’Impôt sur la fortune immobilière, vous bénéficiez d’une réduction de votre IFI égale à 75 % du Montant de votre don, dans la limite de 50 000 euros. Attention la fraction de don ayant donné lieu à réduction d’IFI, ne peut ouvrir droit, parallèlement, à réduction d’IR. Lorsque le don est éligible aux deux dispositifs, le donateur pourra choisir l’un ou l’autre ou bien décider de ventiler son don.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à A.D.R.V© permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page