2017-SECURISATION et RESTAURATION du Cimetière chrétien de Guyotville (Algérie)

par A LA MEMOIRE DE NOS ANCIENS DE GUYOTVILLE

2017-SECURISATION et RESTAURATION du Cimetière chrétien de Guyotville (Algérie)

par A LA MEMOIRE DE NOS ANCIENS DE GUYOTVILLE

Adhésion

Adhérents

Coordonnées

Récapitulatif

Paiement

Cotisation Adhésion 2017 à l'Association

Participation au budget annuel de fonctionnement de l'association

25,00 €

Adhésion 2017 à l'Association + Participation à la Sécurisation du cimetière

Participation au budget annuel de fonctionnement + aux travaux de clotûre du cimetière

50,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don pour A LA MEMOIRE DE NOS ANCIENS DE GUYOTVILLE à votre adhésion ?

Total

0 €

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

2017-SECURISATION et RESTAURATION du Cimetière chrétien de Guyotville (Algérie) - A LA MEMOIRE DE NOS ANCIENS DE GUYOTVILLE

2017-SECURISATION et RESTAURATION du Cimetière chrétien de Guyotville (Algérie)

NOTRE ASSOCIATION

Vous pouvez cliquer sur le blason du village (vigne, pêche) en haut à droite de cette page pour en savoir plus sur notre association (historique, composition, projet)

Son seul objet social est la "sauvegarde et la restauration du cimetière de Guyotville".Notre association s'interdit dans ses statuts, d'organiser toutes réunions festives de ses membres.

BÉNÉFICIAIRE

Il s'agit d'un cimetière marin situé sur le commune de Guyotville (période française) ,  actuellement dénommée Aïn Benian, qui fut fondée en 1845 en Algérie, à 15kms d'Alger Ouest.

Il abrite 584 sépultures civiles de nos ancêtres, plus un ossuaire (stèle) de 322 morts autrefois inhumés dans le "vieux" Cimetière au centre du village, ainsi qu'un carré miltaire de « Morts pour la France » aujourd'hui disparu de la surface . Il comprend à son entrée une construction destinée à un gardien.

Sa surface est d'environ 12.000 m2 (120m x100 m), clôturé sur 4 faces, séparé de la mer par la RN11.

Vue satellite cimetiére d'Aïn Benian

POURQUOI ?

Il a été abandonné depuis 1962, à l'indépendance , malgré les accords sur les cimetières pris par les gouvernements algériens et français.

Il n'y a plus de gardien. Les sépultures ont souffert des intempéries et des profanations. Les allées sont sous les broussailles et certains arbres à terre.

Lors de plusieurs déplacements en 2008 et 2011, nous avons constaté l'état lamentable et indigne de notre cimetière (des dizaines de photos en attestent).

Nous avons alors alerté les autorités locales et expédié un courrier au Ministère des Affaires Etrangères qui nous a répondu. Après une visite consulaire sur place, il a été décidé de conserver le cimetière de Guyotville, qui fut un temps destiné à être "regroupé" vers le cimetière d'El Biar (Alger). D'autres cimetières d'Algérie, beaucoup plus délabrés et vandalisés, n'auront pas cette chance.

Un budget fut  alors débloqué pour débroussailler le terrain, nettoyer les allées et changer les portails.Ces travaux d'entretien ont été faits début 2015 par le Consulat d'Alger.

Premiers résultats : le cimetière ne sera plus déplacé, et il a été en partie nettoyé début 2015.

DEPUIS IL EST RETOMBÉ DANS L'ABANDON et n' EST TOUJOURS PAS SÉCURISÉ

Plus grave, ce lieu de repos et de respect n'est plus gardé, et avec ses murs de clôture trop facilement franchissables, il fait l'objet d'intrusions quasi-journalières.Il est ainsi devenu un terrain de jeux pour les enfants des environs, et un lieu de détente pour des soirées festives.Beaucoup de tombes ont été saccagées et pillées (nous ne montrerons pas ici ces photos)

2014-vue-tombe

OBJECTIF 2017 : SÉCURISER L'ACCÉS AU CIMETIÈRE

- Par une surélévation des murs de clôture, et des portails.

- Par la mise en place d’un gardiennage de ce lieu de mémoire et de repos

Le coût des travaux sur les clôtures est chiffré à prés de 12.000 €.

Notre association composée d'un petit groupe de bénévoles, tous originaires du village,  a toujours fonctionné sans aucun budget.Tous les déplacements et démarches ont été financés sur nos deniers propres et continueront de l'être. Les frais de fonctionnement sont à minima (timbres, frais de banque, assurance).

IL FAIT MAINTENANT AGIR ET COMMENCER LES TRAVAUX de CLOTURE

Une fois cet effort financier supporté en 2017, nous serons plus à l'aise dans les travaux d'entretien général du cimetière les années suivantes.

AVEC QUI ?

Devant l'abandon des autorités françaises et algériennes, qui consacrent leur maigre budget essentiellement aux regroupements (destructions) des petits cimetières chrétiens et juifs vers les grandes villes, nous avons décidés de prendre les choses en mains, car nous avons maintenant l'assurance que le cimetière est sauvegardédans son emplacement.

Nous avons bien sûr déposé des demandes de subventions en France (Région, Communes). Nous n'y croyons guère.

Nous sommes la cheville ouvrière, il nous faut trouver le financement.

                                                           SEULS NOS ADHERENTS et/ou DONATEURS vont nous permettre d'y arriver.

Nous y croyons. Le démarrage de la collecte du premier cercle (le Bureau et leurs familles , quelques amis) nous a déjà permis de récolter 1/3 du budget.

D'autres villages d'Algérie ont réussi à restaurer leur cimetière.Ils nous ont montré la voie à suivre.

Nous avons eu la chance de rencontrer prés  de chez nous le responsable de la restauration du cimetière de LA CALLE (prés de Bône, Annaba). Vous pouvez découvrir le travail accompli sur leur site ci-dessous:

Amicale des  Callois

ILS ONT RÉUSSI SEULS (sans subventions).

A NOTRE TOUR

D'ores et déjà, nous avons programmé une mission sur place , et pris rendez-vous avec les intermédiaires officiels et incontournables sur place (Consulat, Association "In Memoriam") et bien sûr la mairie (APC d'Aïn Benian).

LE LANCEMENT DES TRAVAUX SUR LES CLÔTURES DÉPEND MAINTENANT DE VOUS - MERCI DE VOTRE SOLIDARITÉ

C'est un devoir pour la mémoire et le respect de nos anciens morts sur la terre qu'ils aimaient et où la plupart sont nés.Nous voulons préserver ainsi la trace de nos anciens.

Il faut protéger notre cimetière, le faire garder et le restaurer. Une fois ce travail accompli, les familles pourront entreprendre la restauration de leurs tombes en toute sécurité.

Notre village de "Guyotville" est devenue une ville: Aïn Bénian.Elle est sujette à une urbanisation importante pour faire face à sa forte démographie. Le vieux village, resté dans l’état, se délabre peu à peu avec les ans et le manque d’entretien. Notre église a été détruite par un tremblement de terre, rasée et remplacée par une mosquée.Notre plage de « La Madrague » et son port ont été transformés peu à peu par l’urbanisation.

                                                                                     SEUL LE CIMETIÈRE RESTE ENCORE DANS SON « ÉTAT d’ ORIGINE »

                                                                                                                             MERCI DE VOTRE AIDE


Vous pouvez vous informer sur notre projet et son évolution, nous questionnez en nous lisant ici :  notre blog





Cimetière de Guyotville



A LA MEMOIRE DE NOS ANCIENS DE GUYOTVILLE

Pour la Sauvegarde et la Restauration de notre ancien cimetière chrétien de Guyotville (Aïn Benian en Algérie) abandonné depuis 1962.