A.R.A. Association Rano Androy

Humanitaire
L’Association Rano Androy (Association Eau Androy) appuie le Développement Social et Agricole en Zone Aride dans le Sud de Madagascar grâce à la Désalinisation de l'eau de mer.
qui sommes-nous ?
En images
+5 Photos
Notre mission
                                              PROJET HUMANITAIRE DE DEVELOPPEMENT SOCIAL ET AGRICOLE
                                              EN ZONE ARIDE DANS LE SUD DE MADAGASCAR (Région ANDROY)

La situation nutritionnelle des enfants à Madagascar est très précaire et structurellement fragile : 50 % des enfants de moins de 5 ans présentent un retard de croissance, 42 % des enfants souffrent d’insuffisance pondérale, 13 % souffrent de malnutrition aiguë, 50 % souffrent d’anémie ferriprive et 42 % des enfants de moins de 6 ans présentent des signes sub-cliniques de carence en vitamine A (entre autres carences). Bien d’autres statistiques sont disponibles…

Notre mission sera le Développement Social, Agricole et Coopératif de cette micro-région grâce à la Désalinisation de l'eau de mer et par la Micro-Irrigation sur sols régénérés (compost + paillage).

POURQUOI
 : Les problématiques de la région ANDROY

Au cœur du Grand Sud de Madagascar, l’Androy est une des régions les plus difficiles pour l’agriculture à cause notamment de la faible pluviométrie (250 à rarement 600 mm par an) et à sa mauvaise distribution. S’ajoute à cela l’érosion éolienne, source de dégradation énorme des sols et les attaques importantes d’insectes sur les principales cultures vivrières (Chilo patellus ou foreur de tige sur le sorgho, chenilles des gousses des légumineuses, chenilles de la patate douce etc..). Les sols sont peu fertiles et les ressources en eau sont faibles.
L’enclavement ainsi que les pratiques agricoles et alimentaires « ancestrales » conduisent à des déficits alimentaires fréquents, ainsi qu’à des carences alimentaires en particulier chez les jeunes enfants. Cette région se caractérise aussi par une structuration sociale clanique contraignante basée essentiellement sur l’élevage et la pêche en mer pour les populations côtières.

POURQUOI  la zone Côtière de Lavanono
:
Le village de Lavanono est situé en bord de mer sur une plaine côtière étroite positionnée au dessous du plateau du Karimbola. Ses habitants sont principalement des éleveurs et des pêcheurs et les travaux agricoles sont principalement assumés par les femmes, mais ils sont en forte régression.
  • Nous y avons noté de graves déficits alimentaires ainsi que des retards de croissance,tant sur les enfants que sur les adultes. Par ailleurs, la situation sanitaire et hygiénique de ces populations est particulièrement précaire et conditionnée à l’eau potable.
  • L’initiateur du projet, Eric Journeaux est originaire de Fort-Dauphin (Taolagnaro), y est resté les 15 premières années de sa vie et a conservé dans la région des relations suivies. Il sera présent sur site en permanence.
  • L’un de nos partenaires et ami, « Gigi Lavanono » y a implanté un lodge (en 1997) plus particulièrement destiné aux activités nautiques de glisse (surf, kite-surf, wind-surf, etc.). Gigi connait particulièrement bien la communauté, a subventionné personnellement de nombreuses actions humanitaires et sociales et, il est également propriétaire de plusieurs parcelles de terres ou nous commencerons notre première exploitation témoin et d’entrainement de la population.

Notre OBJECTIF premier :

Rétablir une Alimentation Équilibrée pour les Enfants (en instaurant une Cantine Scolaire) et pour les Adultes grâce à une Coopérative Agricole Villageoise de Femmes et Fourniture d’Eau Potable (à prix de revient ou contre travail à la coopérative).

Pour ce faire nous appuierons sur la Désalinisation de l’eau de mer et sur la Micro-Irrigation sur sols buttés et paillés en rangs (séparés d’arbres comme le Moringa) afin de régénérer les sols et d’éviter l’érosion éolienne sévère qui frappe cette micro-région.
Nous diversifierons nos productions entre le Moringa Oleifera, les Légumineuses (haricots) et Céréales adaptées (comme préconisé par le CTAS et le GRET), les cucurbitacées adaptées, les légumes, les agrumes et, si possible, certains arbres fruitiers afin de pouvoir assurer un bon équilibre alimentaire à tous les villageois.

Nous développerons également un Poulailler (pour les œufs comme pour la viande) : Nous avons noté que les volailles sont quasiment absentes sur les marchés locaux et ces "produits" pourront être d’un bon rapport pour la Coopérative, ainsi qu’une source de protéines animales pour les enfants.

Nos Objectifs "Secondaires"
:

  • Réhabilitation de l’Ecole Primaire Publique  (aujourd’hui une seule "salle de classe" de 70 élèves pour 340 inscrits)
    • Réfection de la salle de classe existante en matériau locaux (hampes de sisal)
    • Fabrication de tables et bancs par les artisans locaux.
    • Construction en matériaux locaux (et équipement) dune ou deux (puis d’autres afin d’accueillir les 340 enfants scolarisés), salle(s) de classe supplémentaire(s)
    • Construction dune "cantine scolaire" : en fait une simple cuisine équipée dune réserve d’eau potable.
    • Construction d’un Bloc Sanitaire : Latrines sèches et Lave-mains

  • Abreuvement du bétail et fourniture de fourrage (Moringa) aux éleveurs.

  • Création d’un Dispensaire / MaternitéNous aurons l’appui technique de l’association Andao-Anosy.



Siège social

14, rue Lislet Geoffroy 97400 SAINTE CLOTILDE

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?
Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre commentaire public
Notre communauté

Nos supporters

journeaux eric
Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
Association Anlém'aide 15
Anlém'aide 15
Association ASSOCIATION BEMENA
ASSOCIATION BEMENA
Association kheir fi Dounia
kheir fi Dounia
Association Du nord pour le sud
Du nord pour le sud
;