Construction d'une école bâtiment scolaire à 2 niveaux 9 salles de classe

par A.S.C.P.S

Cette collecte est terminée.

Construction d'une école bâtiment scolaire à 2 niveaux 9 salles de classe

par A.S.C.P.S

Cette collecte est terminée.

Construction d'une école bâtiment scolaire à 2 niveaux 9 salles de classe  - A.S.C.P.S

je lance cet appel pour les personnes de bonnes volontés pour aider nos enfants à Madagascar, dans les zones enclavées à leur éducation

Présentation du projet :

Je présente mon projet.

Projet Construction d'un bâtiment scolaire à Ambohimandroso
Commune Rurale Ambano
District  Antsirabe II
Province Antananarivo
Madagascar 
Responsable Association Sainte celine Partage Solidarite  à Paris , France 
Tel : 0755789308   mail : lejomagis2005@yahoo.com

Ambohimandroso - Ambohitsaratelo se situe dans le FKT d’Ambohitsaratelo, dans la commune Rurale d’Ambano, il se trouve à 10 km au nord de cette commune Rurale, il est à l’Ouest de la commune rurale d’Andranomanelatra et à 20 km au nord de la Ville d’Antsirabe.

Démographie locale : structure et évolution :

 

Dans   ce village, la population est plus nombreuse et chaque famille a en moyenne 6 à 11 enfants. La population vit dans la pauvreté et l’analphabétisme est une cause majeure de la pauvreté dans ce village : 80 % des gens de ce village si bien vaste ont fréquenté  l’école  primaire selon l’enquête que les jeunes fondateurs ont  mené auprès de la Mairie en 2009. Les 10% d’eux  ont la possibilité d’aller dans un collège, les 3% au Lycée et 1 % seulement ont  pu aller à l’université. Pourtant, les analphabètes sont inaptes à toutes activités de développement qui nécessitent la capacité de lire et écrire.

  

Causes de cet  analphabétisme :

-          A part la pauvreté caractérisée par l’insécurité  alimentaire, le collège où ils ont pu continuer leurs études est bien loin de chez eux. C’est pour pallier à cette lacune que ces jeunes  ont  crée un collège de proximité (Champfleury)

-          Solution : L’existence du collège Champfleury, dit collège de Proximité doit être renforcé, développé et intensifié afin d’augmenter le taux de scolarisation et la poursuite des études.

-          Lutter contre l’analphabétisme, c’est asseoir un développement durable dans notre quartier.

 

Ressources économiques des familles

Etc.

La  population dans ce village ainsi que dans la commune  est  cultivatrice, les gens s’occupent de l’agriculture et de  l’élevage. Ils vendent au  marché  toutes les productions  et ils transportent en charrette à bœuf  au marché et en camion pour la province comme Antananarivo, Toamasina, Fianarantsoa ,  Majunga , Tuléar et Morondava.

 

 EDUCATION

 

Offre scolaire existante dans un périmètre accessible à pied (moins d’une heure) :

Actuellement, l'école collège peut  recevoir  tous les enfants  pour les deux classes :

1- classes primaires (de douzième, onzième jusqu’au CM1 et CM2) 

2 – Classe secondaire : Sixième (6) à Troisième ( 3ème )

 Ecoles : 4 écoles primaires publiques et deux écoles privées

 Collèges : un collège public et un collège catholique (ils sont à 10 km au sud de ce village et le collège Champfleury

 Lycées : un Lycée catholique  à 10km au sud du Collège Champfleury

Dans leur  collège, il y a environs 70 enfants à ce moment  qui n’ont pas de moyens pour payer les frais de scolarité et ils font leurs études pour le moment gratuitement.

Depuis quand ? : 

Nous avons créé l’école en 2007, c’était en Septembre 2007 que nous avons reçu la première promotion et ils étaient  25 élèves pour le commencement et ils étaient en classe de sixième (6ème)

  

Nous avons reçu l’ouverture officielle délivrée  par le ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique quelque mois plus tard de sa création.

 

 Quelle évolution ?:

Actuellement, nous avons  375  élèves  et 12  professeurs

Le nombre d’élèves en classe de sixième et cinquième augmente chaque année et les parents d'élèves qui veulent envoyer leurs enfants dans notre établissement ne cessent pas d'augmenter chaque année . Notre problème est l'insuffisance de salles de classe, pas de bâtiments, certains bâtiments auront besoin de rénovation  pour que les enfants étudient  tranquillement .

Origine du projet

J'explique l'origine de mon projet.

- Les classes sont actuellement surchargées avec une soixante dizaine  d’enfants par classe ( sixième et cinquième ).

- Les 3 bâtiments existants sont là provisoirement, ils n'ont pas achevé pas de construire . La situation est est ci-dessous :

 1 bâtiment :  Toit en tôle  ravagé  par les cyclones et fortes pluies ( c'est un bâtiment à 3 salles de classe n'a pas achevé de construire, une salle abandonnée ..... 

2 bâtiments : 5 salles de classe n'ont pas achevé de construire aussi comme enduit des murs interieurs et extérieurs , joint de murs extérieurs.

- Pas de plafond et anticyclone en voliges 

- Pas de gouttières et descente des eaux pluviales en Zinc

- Peinture n' a pas encore fini

- Pas de paratonnerre

-le dallage est entrain de détruire , il y a plusieurs trous partout  

- les tôles  commencent  à  détruire à cause de l'absence d'anticyclone en voliges , il y a de trous certaines tôles. 


  Il devient donc urgent de construire un nouveau bâtiment scolaire à deux niveaux accueillant neuf (9) classes y compris un bureau de secrétariat  . 


Objectifs : 

 

Ce projet consiste à fournir aux élèves des infrastructures adaptées à l'enseignement . Plus précisément à travers :

- l'augmentation de la capacité d'accueil de l'école

- l'augmentation de l'accès à l'éducation de tous les enfants de chef lieu et de la commune rurale

- l’amélioration de la qualité et les conditions de l'enseignement.

- l'incitation à la poursuite d'études pour les enfants déjà scolarisés.

- Favoriser chez les populations rurales défavorisées une bonne condition sanitaire et éducationnelle et surtout l'épanouissement des jeunes. 

Objectifs spécifiques 

1. Pallier au manque d'infrastructures socio éducatives et sanitaires en milieu rural 

2. Participer à la construction ou à la rénovation des équipements socio collectifs dans les milieux défavorisés. 

 

Les bénéficiaires :

 

les bénéficiaires directes sont :

 

- Les 150 élèves du primaire et les 275 élèves du secondaire qui verront leurs conditions d'apprentissage améliorées .

- Les parents d'élèves 

- Les 12 enseignants qui vont transmettre leur savoir de manière plus efficace . 

Indirectement , c'est la société malgache , les villageois . Le développement des infrastructures scolaires pour permettre à un maximum d'enfants d'avoir accès à l'éducation dans des conditions favorables est un véritable pilier du développement  pour le pays .

 

Les acteurs du projet : 

 

- L'association ASCPS à Paris, en tant que porteuse du projet

- L'école Collège Ambohitsaratelo, Madagascar.

A quoi servira l'argent collecté ?

Je précise les retombées de la collecte.

Afin de réaliser notre projet, nous devons réunir la somme de 20.000 euros. Pour ce faire, nous réalisons de nombreuses actions et nous sollicitons de nombreuses entreprises et autres demandes . 


Cette somme sera destinée à l’achat des matériaux de construction et à la rémunération des ouvriers Malgaches Il est en effet indispensable que les habitants participent à l’effort de développement de leur localité en prenant part au projet, sans entrer dans une situation de dépendance ( participation locale ) 

L'argent collecté est pour assurer les travaux et l'achat des matériaux de construction  ,des matériels de maçonnerie , de menuiserie .

Notre équipe

Je présente mon équipe.

Joakim, il est  Président  et  Responsable de l'Association ASCPS à Paris . Il est fondateur de l'école en 2007, et  il a aidé  tous les  enfants à aller à l'école, à lutter contre illettrisme et  la pauvreté .  Il est  diplômé en Science de l'éducation à l'Université de Paris Descartes, La Sorbonne et Philosophie, délivré   par l'Université Catholique de Madagascar. Il habite à Paris, France..

Charlothine, elle est la trésorière de l'ASSO ,elle est diplômée en Lettres Anglaises  délivré par l'Université de Cambridge à Londres  et elle a obtenu son Master 2 en science de l'éducation , Université de Fianarantsoa . Elle est enseignante au Lycée Public à Madagascar et donne de cours d'anglais aux élèves de 6ème à 3 ème  dans cette école .

Jean Chrysostome, il est conseiller de l'ASSO  et responsable des instituteurs, il est formateur . Il a son diplôme de doctorat  en Histoire délivré par l'Université Catholique de Lyon.

Père  Eugène,    il est  Prêtre Aumônier  d'une communauté  Religieuse en Ille de France et il a beaucoup travaillé pour la mission à Madagascar auprès de famille, enfants et  jeunes . Il a travaillé dans le domaine de l'éducation . Actuellement, il est vice président de l'Asso . 

Yollande ,  elle est étudiante en lettres ,spécialité allemande et anglaise  à l'université de Francfort, Allemagne. Elle a eu la licence en informatique. Elle était enseignante à Madagascar . 

Elle est secrétaire de l'Association et  Elle habite en Allemagne.




Donner 20000 euros

construction d'un bâtiment scolaire à 2 niveaux 9 salles de classe pour la classe Primaire et la classe secondaire, un bureau de secrétariat

A.S.C.P.S