L'acaJOUET, un nouvel outil pour la rééducation des personnes déficientes visuel

par Acajou

Cette collecte est terminée.

L'acaJOUET, un nouvel outil pour la rééducation des personnes déficientes visuel

par Acajou

Cette collecte est terminée.

 L'acaJOUET

est un kit pédagogique qui permet d'écrire ses mouvements sur une partition, selon un code mis au point par l'autrichien Rudolf von Laban dans les années 1928.

Ce code, appelé "Notation Laban", a jusqu'à ce jour principalement été utilisé par des danseurs afin de conserver la mémoire des oeuvres chorégraphiques.

La Notation Laban suscite également l'intérêt des thérapeutes et des pédagogues depuis plusieurs dizaines d'années, car elle offre de nouveaux moyens pour penser son corps en mouvement et construire un schéma corporel, ainsi que de nouveaux concepts pour observer le mouvement chez les personnes en difficultés ou les élèves.

Depuis 2005, au sein de l'association Acajou, la danseuse Delphine Demont a travaillé à l'adaptation en relief et en couleurs de la notation Laban, dans le but de créer un objet manipulable qui puisse être aisément utilisé dans le cadre d'ateliers chorégraphiques, avec des enfants ou des adultes, invalidés ou non par le handicap visuel.

En 2008, grâce aux soutiens financiers de la Fondation de France (bourse Déclic Jeunes 2005), de la DMDTS (Ministère de la Culture, bourse à la recherche 2007), de la Fondation Coloplast pour la Qualité de Vie (bourse et Prix Altération Physique 2008) et de la Fondation Orange (2008), l'acaJOUET est présenté au public.

L'acaJOUET, protégé par une marque à l'INPI, se présente sous la forme d'une mallette 

 

Cette mallette contient : 

                              

                  

 DES PARTITIONS POUR SERVIR DE SUPPORT D'ÉCRITURE

           

 

 

 

 


 

DES PIONS (SIGNES ISSUS DU CODE D'ÉCRITURE DE LA NOTATION LABAN) POUR ÉCRIRE LE MOUVEMENT

 

 

 

 

 

                      

 

  DES CASIERS DE RANGEMENT POUR RANGER LES PIONS

 

 

 

                      

 

UNE RÉGLETTE POUR FACILITER LA LECTURE DE LA PARTITION 

 

 

 

Acajou utilise l'acaJOUET depuis 2005 dans le cadre d'ateliers de danse pour différents publics : 

  1. enfants scolarisés en écoles primaires et collèges, dans le cadre d'ateliers réguliers ou ponctuels,
  2. enfants inscrits en école de danse, dans le cadre de stages,
  3. enfants déficients visuels, dans le cadre d'ateliers réguliers ou de stages,
  4. adultes déficients visuels, dans le cadre d'ateliers réguliers proposés chaque mardi soir à micadanses (75004)
  5. tout public, dans le cadre d'ateliers de sensibilisation à l'acaJOUET et à la danse pour les personnes handicapées visuelles.

Au fil de nos expériences, nous avons pu constater de manière empirique que l'acaJOUET était un précieux outil pour permettre aux personnes déficientes visuelles d'accéder au mouvement et à sa représentation.

Nous avons pu formuler les observations suivantes, qui ont été transmises au laboratoire scientifique "Individu, Santé, Société", rattaché à l'université de Lyon II, par l'intermédiaire du professeur Anna Rita Galiano (dont les travaux sont consultables sur la page : http://pagesperso-orange.fr/annarita.galiano ) : 

  • la lecture tactile de l'acaJOUET met immédiatement en jeu les notions de latéralisation et de coordination, aidant ainsi leur intégration.

En effet, la partition de l'acaJOUET se scinde en une moitié gauche délivrant des informations pour la moitié gauche du corps (et lue par la main gauche du lecteur) et une moitié droite délivrant des informations pour la moitié droite du corps (et lue par la main droite du lecteur). La partition se lit de bas en haut, et les mains avançant sur la partition, à travers la lecture, appréhendent immédiatement les notions de succession ou de simultanéité, cette dernière notion étant signifiée par la présence de plusieurs signes sur une même ligne horizontale.

 

C'est d'ailleurs cette observation qui a conduit Delphine Demont à faire produire l'acaJOUET de manière industrielle, dès 2005, lorsqu'elle a utilisé l'acaJOUET pour apprendre à des enfants déficients visuels à marcher comme des petits soldats, et que les explications verbales et le toucher n'ont pas réussi à leur apprendre le balancement des bras coordonné à celui des jambes, alors que la lecture de la partition (en photo ci-dessous) a permis à chaque enfant de prendre le temps de comprendre comment le mouvement s'organisait.

           

 

 

  • Les signes de notation Laban permettent d'établir un langage commun entre personnes déficientes visuelles, et entre personnes déficientes visuelles et personnes valides, pour décrire les mouvements.

Les personnes valides décrivent souvent les mouvements par un vocabulaire qui fait référence de manière implicite à une image de ce mouvement. On parle par exemple souvent de "plié" pour le fléchissement des genoux. La notation Laban et l'acaJOUET décrivent cette action non par l'action du genou, mais par la position du bassin, "plus bas que la normale" ou "niveau bas". Ce langage induit immédiatement, chez les personnes déficientes visuelles, un "plié" qui n'appuie pas sur les genoux et n'entraîne pas une inclinaison du buste vers l'avant, contrairement à l'emploi du mot "plié".

Une fois le langage propre à la notation Laban acquis, les personnes déficientes visuelles peuvent poser des questions, décrire leurs mouvements, échanger leurs danses.

  • les partitions d'acaJOUET permettent une créativité et un échange des mouvements créés entre les personnes déficientes visuelles 

Les élèves des ateliers peuvent composer leurs propres danses, découvrir et interpréter l'imaginaire de chacun. La partition offre une liberté dans la composition et l'interprétation, et encourage ainsi les élèves à développer leur créativité en même temps qu'ils construisent une technique de mouvement, qu'ils affinent la représentation de leur corps dans l'espace, et qu'ils enrichissent leur imaginaire.

 

En février 2010, le professeur Anna Rita Galiano présente l'acaJOUET à la cellule "Perception, Cognition, Handicap" du laboratoire "Individu, Santé, Société" auquel elle est rattachée.

Le laboratoire consent à un accord de principe pour établir un partenariat avec Acajou, afin d'étudier l'apport de l'acaJOUET dans un contexte thérapeutique de rééducation d'enfants ou d'adultes déficients visuels.

Le protocole d'évaluation est en cours de définition ; l'objectif de ce partenariat sera d'évaluer scientifiquement en quoi l'acaJOUET peut être utile pour des psychomotriciens, ergothérapeutes, instructeurs en locomotion, etc...

Cette évaluation scientifique donnera lieu à la publication d'une étude, ainsi qu'à des articles qui seront publiés dans des revues scientifiques à l'échelle française, européenne et mondiale. La présentation de l'acaJOUET est également envisagée dans le cadre de colloques portant sur la rééducation des personnes handicapées visuelles ou polyhandicapées.

A terme, l'étude pourra si besoin être reconduite auprès de personnes atteintes d'un autre handicap : la surdi-cécité, la psychose...

Nous sollicitons votre soutien afin de financer cette étude scientifique

- pour financer les déplacements en France entre Paris (Acajou) et Lyon (laboratoire "Individu, Santé Société"), ainsi qu'entre Paris et Nantes où est domiciliée la chargée de projet 'acaJOUET'

- pour financer la rémunération du personnel d'Acajou qui sera impliqué dans la réalisation de l'étude de l'acaJOUET : l'utilisation de l'acaJOUET nécessite en effet une formation complète à la Notation Laban, et pour garantir l'efficacité du protocole d'évaluation, il sera préférable qu'une ou deux personnes maximum accompagnent les praticiens pour traduire leurs consignes sur l'acaJOUET. Une rémunération est donc à prévoir pour le personnel d'Acajou qui sera mis à contribution afin de réaliser ces traductions.

- pour financer la location de matériel vidéo afin de stocker tous les films réalisés lors des séances où l'acaJOUET sera utilisé et des séances où il ne le sera pas

- pour financer les opérations de communication liées à l'information autour de cette recherche scientifique

- pour financer la conception et la création d'un nouveau prototype de l'acaJOUET, amélioré par rapport au prototype existant, plus facile à transporter, et d'un prototype adapté aux jeunes enfants.

 

Donner 170 euros

un aller-retour Paris-Lyon

Donner 120 euros

un aller-retour Nantes-Paris

Donner 50 euros

achat d'une dizaine de cassettes mini DV

Donner 25 euros

achat de DVD vierges

Association Acajou

Acajou