FR EN

Présentation du Fond d'Action Sociale Trans (FAST)

My donation

Donation amount

  • 5 €
  • 15 €
  • 40 €
  • 50 €
  • 80 €
  • 200 €

Monthly donation amount

  • 5 €
  • 15 €
  • 40 €
  • 50 €
  • 80 €
  • 200 €
Tax deduction

Tax deduction

The donation to ACCEPTESS-T is tax-deductible in France, you will receive a receipt.

Your donation will only cost you 0 € after the tax deduction.

Private individual
Organization
  • Private individual : You can deduct 66% of your donation in the limit of 20% of your taxable income.

Pourquoi un fond d'action sociale trans?

  • Pendant la transition de genre, le risque de discrimination à l’embauche est quasiment systématique, et le risque de perte de l’emploi ou de licenciement est bien réel.

Le changement d’état civil ainsi que la transition de genre sociale (vestimentaire, esthétique, l’affirmation et l’expression du genre d’arrivée) exposent la personne trans au rejet et aux violences. Or le rejet et la violence sont la première entrave pour l’accès à l’éducation, aux soins et une cause de rupture des droits sociaux : sécurité sociale, allocations, chômage...

Actuellement, Pôle Emploi, n’a pas des réponses adaptées pour faciliter l’accès au travail pour les personnes trans. C’est encore plus problématique pour les jeunes trans âgés de 16 à 26 ans, qui n’ont pas d’accès au RSA ; les missions locales n’ont aucune formation ni dispositif de réponse à leurs besoins, notamment en cas de rupture familiale. Ce qui fait de la communauté trans la plus affectée par la pauvreté, l’exclusion dans l’accès aux services de santé et dans le système éducatif et par la précarité psychoaffective.

Les dispositifs d’hébergement social du type foyers et d’hébergement d’urgence sont saturés, et ne sont pas des lieux rassurants pour les personnes trans, notamment pour celles qui sont en début de transition, pour les femmes trans ainsi que pour les personnes trans non binaires ou racisées.

Nous avons décidé de créer un fond autonome pour pouvoir apporter une aide aux situations les plus urgentes sans contraintes.

Notre fond souhaite avant tout agir pendant les périodes de perte d’autonomie sociale, qui provoquent de l’angoisse, de la peur, terrain propice aux états de stress intense, et dépressifs, voire suicidaires chez les personnes trans.

Nous souhaitons embaucher un travailleur social qui sera dédié à ce projet. Il se chargera en outre de développer un projet d’aide à la recherche d’emploi adapté aux réalités transidentitaires. Ce projet commencera par la création d’une stratégie de sensibilisation des services du pôle emploi, puis des entreprises de tous types pour promouvoir l’embauche des personnes trans.

Le fond répondra aux besoins d’urgence, et se proposera toujours dans l’accompagnement des démarches nécessaires pour l’obtention des aides pérennes prévues par le droit commun.

Ce projet nous permettra d’évaluer l’impact de la désocialisation résultant de la transphobie, et de réduire son impact dans la vie des personnes trans. Un rapport d’activité sera rédigé chaque année, et sera transmis en particulier aux décideurs institutionnels.

Aidant les personnes trans avec ce fond, nous nous fixons comme objectif majeur de participer à la mise en place d’un processus favorable de changement dans les politiques sociales pour nos communautés.

Avec ce fond, nous apporterons une attention particulière aux personnes trans jeunes, aux personnes trans adultes ainsi qu’à celles qui sont affectées par la maladie ou le handicap, aux travailleuses du sexe, et aux victimes de violences, de discriminations, ou de persécution.

Ce projet nous permettra de tenir une veille sur l’ampleur de la désocialisation résultant de la transphobie, et de réduire son impact dans la vie des personnes trans. Un rapport d’activité sera présenté chaque année, et sera présenté en particulier aux décideurs institutionnels.

Lorsque cela sera nécessaire, ce fond pourra servir à payer les frais d’avocat en cas de violation des droits de personnes trans précaires et leur permettre l’accès aux aides garanties par le droit commun.

Il permettra aussi d'aider au financement de rapatriements et/ou obsèques des personnes trans décédé.e.s en France et sans entourage en capacité de payer ces frais parfois très lourds pour les personnes migrantes.

En somme nous veillerons à ne plus laisser de place à la désocialisation dans nos communautés.

My details

* Required fields

Historique du projet

Depuis 2013, Solidarité Sida alloue un fond d’aide sociale directe destiné aux personnes trans les plus démunies vivant avec le VIH. Cette aide sociale est distribuée par Acceptess-T à hauteur de 11500€ pour l’année 2020 et consiste en tickets alimentaires pour permettre à des personnes vivant avec le VIH en situation de grande précarité d’accéder à des produits de première nécessité, en fonds pour payer les timbres fiscaux nécessaires à la régularisation de personnes étrangères, des frais de transport et des frais médicaux d’urgence. Avec l’accord de Solidarité Sida, Acceptess-T a commencé à distribuer cette aide non plus selon la séropositivité des demandeurs mais selon leur degré de précarité, selon le principe que la précarité extrême du public ciblé, des personnes trans migrantes et travailleuses du sexe, les expose d’autant plus au VIH en les poussant à des conduites à risques.


Le fonds alloué par Solidarité Sida n’est toutefois plus suffisant pour répondre à la situation d’urgence sociale à laquelle fait face la communauté trans. Le service social d’Acceptess est dépassé par les cas de problèmes de logement, souvent à la suite de ruptures de couple ou familiales ; les mêmes personnes se retrouvent d’ailleurs sans possibilité de se nourrir, d’acheter des biens de première nécessité, d’accéder à des soins urgents. Le Fond d’Aide Sociale Trans (FAST) devra permettre de pallier des insuffisances de l’aide sociale de droit commun, notamment pour les personnes migrantes, le temps d’une prise en charge adaptée par les services d’aide sociale. Il servira de plus à permettre à des personnes trans isolées d’entamer des démarches d’accès à un traitement hormonal, lequel n’est très souvent prescrit que par quelques praticiens pratiquant des dépassements d’honoraires, dans des grandes villes. Il s’agit cette fois de pallier le défaut d’offre médicale prise en charge et homogène sur tout le territoire français.

My summary

Summary

Selection

Donation

Donation

0

Your contribution to the functioning of HelloAsso. Why? - Change

Total

HelloAsso is a social and solidarity company, which provides for free its payment technologies to the organism ACCEPTESS-T. A contribution to the functioning of HelloAsso, updatable and optional, is proposed to you before the validation of your payment.

Budget pour la première année 2020

Le projet se propose un budget initial d’environ 150000€, parmi lesquels 48000€ pour l’hébergement d’urgence en chambre d’hôtel à raison de 100 nuitées à 40€ par mois ; 30000€ par an pour la location d’appartements relais ; 30000€ pour un poste d’assistant.e social.e ; 24000€ pour des tickets service ; 3750€ pour des pass navigo ; 750€ pour des tickets de métro ; 15000€ pour l’accès aux hormones (5 packs par mois, prévoyant 100€ de billets de train, 25€ de tickets service et 60€ pour la consultation). Il s’agit ni plus ni moins que du coût de la transphobie qui place certaines personnes trans dans des situations de précarité extrême !

Hébergement d’urgence

100 nuits d’hôtel/mois à 40€

48000€/an

Hébergement relais

Location de deux appartements, 1250€/mois chacun

30000€/an

Poste d’assistant.e social.e

Pour répartir l’aide

30000€/an

Alimentaire + biens de première nécessité

200€ pour 10 personnes/mois

24000€/an

Transports

50 mois de forfait navigo/an + 50 carnets 10 tickets/an

4500€/an

Accès aux hormones

5 packs/mois, prévoyant 100€ de billets de train, 25€ de tickets service et 60€ pour la consultation

15000€/an


Total

151500€/an


Un bénévole d’Acceptess-T sera chargé de rédiger un rapport mensuel sur l’affectation de l’aide pour garantir la meilleure transparence pour nos donateurs, et un bilan détaillé sera rédigé annuellement par l’association.

Report page