Aide pour réfugiés à Goma

par ADRA France

Cette collecte est terminée.

Aide pour réfugiés à Goma

par ADRA France

Cette collecte est terminée.

« J’espère rentrer chez moi aussitôt que possible. »

Sifa Kahindo est une agricultrice qui vivait à 100 kilomètres de Goma lorsqu’elle a dû fuir la guerre entre les différentes factions en violent conflit armé depuis un mois dans sa région. Certains groupes s’attaquaient à tous les membres de son ethnie qu’ils soient combattants ou pas.

Pour éviter de rencontrer les rebelles contrôlant les routes, Sifa s’est enfuie par la brousse, avec  ses petits-enfants. Sur le long chemin qui mène à Goma, elle a dû se résigner à donner à manger aux enfants le sable fin d’une rivière. Au bout d’une semaine de marche, la famille est enfin arrivée dans un camp de réfugiés de Goma, celui du Centre Chrétien du Lac Kivu (CCLK).

Mais les conditions qu’ils ont trouvées là étaient très difficiles. Peu d’associations humanitaires assistent les personnes déplacées du CCLK. Avant la décision d’intervention du réseau ADRA, Sifa a reçu du savon, un peu de haricots et de la semoule de maïs pour les enfants malnutris.

Bangundiye Gaudensiya a trouvé refuge dans ce même camp. Mais au contraire de Sifa qui vient d’arriver, elle y vit depuis huit mois. Son mari a été tué en fuyant les combats en avril et elle pleure encore de ne même pas avoir pu l’enterrer. Depuis le début de la guerre, elle a aussi perdu la trace de quatre de ses dix enfants ; elle ne sait pas s’ils sont encore en vie ou pas.

Cette femme de 50 ans vit aujourd’hui d’un petit commerce de bois de chauffage. Malgré l’insécurité, elle va chercher en brousse avec ses enfants des branches d’arbustes qu’elle fait ensuite sécher pour la vente. Une bonne journée peut lui rapporter 500 francs congolais (0,70 €)

Les enfants de Bangundiye ont essayé d’aller à l’école mais en ont souvent été chassés car ils ne pouvaient pas payer les frais de scolarité.

« Dans mon village, j’avais tout », dit-elle. « Un champ, une bananeraie, une maison, de la nourriture. J’espère rentrer chez moi aussitôt que possible ».

ADRA France a donné la somme de 3 000 € de son fonds de secours pour venir en aide à des réfugiés comme Sifa et Bangundiye à Goma.

Cet argent contribue au projet du réseau ADRA d’un montant total de 35 900 € qui apportera un soutien à 6 000 réfugiés dans deux camps à Goma.

3000 femmes recevront des vêtements ; 2 600 enfants recevront des couvertures ; et 850 enfants recevront des kits de fournitures scolaires pour leur permettre de fréquenter l’école.

 

 

Merci pour votre soutien à ces efforts.

 

Si le montant des dons reçus était supérieur aux besoins du projet, j'autorise ADRA France à utiliser mon aide là où elle est la plus utile.

Donner 6 euros

Aide pour 1 personne

Donner 18 euros

Aide pour 3 personnes

Donner 30 euros

Aide pour 5 personnes

Donner 60 euros

Aide pour 10 personnes

Donner 90 euros

Aide pour 15 personnes

Association ADRA France

ADRA France

ADRA France est une association humanitaire membre du réseau d’ADRA Internationa