AFEV : Association de la fondation étudiante pour la ville

Éducation et formation

Grâce à l’Afev, des milliers d'étudiant·es s'engagent chaque année pour accompagner des jeunes en difficulté scolaire et créer du lien dans les quartiers populaires. En luttant contre les inégalités éducatives et sociales, elles et ils agissent pour une société plus juste et plus solidaire.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

L'Afev est une association loi 1901 qui a été créée en 1991 pour lutter contre les inégalités éducatives et la relégation des quartiers populaires. 
Depuis elle a bien grandi et compte aujourd'hui 7000 bénévoles, 700 volontaires en service civique et 600 kolocataires solidaires intervenant dans plus de 40 villes de France (et à Barcelone !) et 300 quartiers populaires. 

Les inégalités sont toujours présentes, les jeunes s'engagent toujours plus et l'Afev continue de diversifier et d'étendre ses activités. Chaque année, nous dépassons le million d'heures d'engagement des jeunes au sein de notre structure.


 

Les actions de notre association :


1. Un mentorat bénévole 2h par semaine

Chaque semaine, un·e étudiant·e vient à domicile aider un·e jeune âgé·e de 5 à 18 ans.  Son intervention, basée sur des activités ludiques, de la discussion et des sorties, est construite sur mesure à partir des besoins de l'enfant et dépasse le cadre du travail scolaire stricto 

sensu. La mise en place de ces binômes contribue à redonner confiance et à offrir une ouverture culturelle à des milliers d’enfants et d'adolescents des quartiers prioritaires. 


 

2. Faire un Service Civique dédié à des actions éducatives

Avec le dispositif Volontaires en résidence, un·e jeune en Service Civique s’implique tout au long de l'année scolaire, jusqu'à 26h par semaine, au sein d’un établissement de l’éducation prioritaire (écoles, collèges, lycées), sur un projet construit entre l’Afev et les équipes éducatives en fonction des besoins et du contexte. Dans les écoles : le lien famille-école, la relation au livre… Dans les collèges et lycées : le climat scolaire, la prévention du décrochage, l'orientation… Le plus souvent, ces jeunes ont aussi une mission de mentorat éducatif et sont des référent·es pour les bénévoles de l'association. 


 

3. Choisir une colocation à projets solidaires

Présentes dans 39 villes, les  KAPS (Kolocations A Projets Solidaires) permettent à des jeunes de moins de 30 ans, étudiant·es, jeunes actif·ves, ou en Service Civique, de choisir une colocation à loyer modéré en plein cœur d'un quartier populaire et de s'engager à mener des projets collectifs qui créent du lien et de la solidarité entre les habitant·es, comme des temps de convivialité entre voisin·es ou l'animation de jardins et d'espaces partagés. Le mentorat destiné aux jeunes en difficulté fait aussi partie des actions de solidarité réalisées par les Kapseurs et Kapseuses dans leur quartier.


.