colloque AFPSSU - AFPSSU-Association française pour la promotion de la santé dans l'environnement scolaire et universitaire

L'élève en soins et sa scolarité; quels moyens pour quelle réalité

L’élève malade et sa scolarité  quels moyens pour quelle réalité ?

 

  Dans la vie de l’enfant et de l’adolescent la scolarisation tient une place essentielle: De la maternelle au lycée, en passant par le primaire et le collège puis pour certains, les études supérieures, le quotidien de l’enfant s’inscrit dans cet espace scolaire source de rencontres, de découvertes, d’apprentissages et de savoirs. Être un enfant c’est aussi être un écolier, puis un collégien, un lycéen, un étudiant… si tout se passe bien. Car les épreuves de la vie peuvent brutalement venir bouleverser et interrompre cette vie d’élève, en particulier quand la maladie s’impose.

Maladies chroniques, génétiques, avec séquelles physiques ou non, avec un pronostic vital engagé ou non, les figures des maladies sont multiples et chacune hypothèque, plus ou moins durablement, la vie de l’enfant et sa scolarité.

Pour l’enfant ou l’adolescent malade, la dégradation de son état, les incertitudes diagnostiques, les transformations de son corps, les contraintes des traitements, les attentes des résultats d’analyses et dans certains cas les hospitalisations sans fin, bouleversent son quotidien et peuvent mettre à mal sa scolarisation.

Depuis la loi de 2005 de multiples progrès ont été faits pour permettre une meilleure continuité scolaire; mais au-delà des textes, être malade et scolarisé, continue d’être une aventure de chaque instant pour le jeune, ses parents, mais aussi pour l’équipe pédagogique et ses camarades.

En donnant la parole aux acteurs de terrain, aux familles et aux jeunes, cette journée a pour objectif de mieux comprendre les enjeux de la maladie dans la vie d’un élève (qu’ils soient individuels ou institutionnels) et les moyens  pour permettre à ces enfants et ces adolescents de poursuivre au mieux leur scolarité.

LYCEE DIDEROT

61, rue David d'Angers
75019 PARIS
FRANCE

Informations fiscalité

Le don à AFPSSU-Association française pour la promotion de la santé dans l'environnement scolaire et universitaire ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à AFPSSU-Association française pour la promotion de la santé dans l'environnement scolaire et universitaire permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

P

PascalBouchard

17/01/2017
Journallste (ToutEduc.fr), invité par Mme Romano
c

claudinetelhine

17/01/2017
merci pour l invitation
A

Anne-SophieDANIEL

13/01/2017
Lauréat
Signaler la page