Un jardin maraîcher pour Dibatoumaniya, au Mali

par Afrique Agri Solaire

Un jardin maraîcher pour Dibatoumaniya, au Mali

par Afrique Agri Solaire

Un jardin maraîcher pour Dibatoumaniya, au Mali - Afrique Agri Solaire

L'objectif de cette campagne est de collecter des fonds pour créer un périmètre maraîcher collectif pour les femmes de Dibatoumaniya

Présentation du projet


Dans le village de Dibatoumaniya, sera créé un jardin maraîcher d'un demi-hectare, pour une centaine de femmes. Le projet intégrera la construction d'une clôture pérenne pour protéger les cultures des animaux, avec un grillage résistant et la plantation de haies vives. Seront construits deux puits à grand diamètre, avec creusement sur terrain tendre et  terrain dur. Ainsi qu'un bassin et un panneau solaire relié à deux pompes desservant les deux puits. Un système de petite irrigation sera mis en place ensuite, ce qui permettra des économies d'eau.
Formation des agricultrices à la production maraîchère.
1. Production de fertilisants naturels ;
2. Construction de pépinières sur pilotis : la production de plants sains et robustes constitue la première étape de la réussite d'une culture. Il est donc judicieux de placer les plants dans un environnement sain et maîtrisé. A cet effet, la pépinière sur pilotis est la plus indiquée.
3. Traitement bio-pesticide à base de feuilles de papayes : facile à préparer, ce traitement s'applique préventivement et de façon curative contre les ravageurs et les maladies parasitaires.
L'accent sera mis sur les pratiques agro-écologiques et sur les bons gestes en économie d'eau.     




Zone géographique concernée par le projet


Le Cercle de Bafoulabé se situe en région soudano-sahélienne, de savane arborée avec la présence du fleuve Sénégal et des rivières Bafing et Bakoy. Ces dernières années, la sécheresse s’est sévèrement manifestée sous l’effet des changements climatiques. Région parmi les plus pauvres du Mali, elle est en conséquence terre d’émigration vers la France et d'autres pays pour les ethnies soninké et kassonké, majoritaires dans la région. Le flux migratoire est estimé à 25 % de la population.     
Le village de Dibatoumaniya est situé dans la commune de Bafoulabé (maintenant désenclavé grâce à la nouvelle route qui mène directement à Kayes). Il fait partie du Diakitéla, secteur où notre association a déjà réalisé quatre périmètres dans les villages de Djikoy, Farako, Gagontery et Kolinguémou. La proximité de tous ces villages permet de mettre en commun les expériences et de coordonner la mise en place des nouvelles pratiques, en particulier, celles de l'agro-écologie. Cet enracinement dans un territoire pourrait permettre de développer un marché local au bénéfice de ses habitants et des travailleurs des trois usines implantées ces dernières années :


- la cimenterie de Gagontery,

- l'usine de fabrication de carreaux près de Sélinkégny,

- l'usine fabriquant de la chaux à Karaga, où un autre périmètre maraîcher a été implanté il y a une dizaine d'années par l'ONG AIDEB, notre partenaire local.



Origine du projet


A l'origine, le chef de village s'est fait l'écho des demandes de la population auprès d'un ressortissant malien travaillant en France, originaire de Dibatoumaniya. Les attentes (jardin maraîcher, formation...) ont été identifiées par le centre de formation AIDEB, notre partenaire local, qui assure l'encadrement des femmes et supervise le suivi de tous nos projets sur place depuis 2009. Notre expérience et celles des ressortissants parisiens des villages où nous avons déjà créé des périmètres maraîchers nous ont également guidés. Ces ressortissants participent directement à la mise en œuvre de ces projets en tant que membres de notre association. En se rendant au pays, ils permettent un suivi du projet.



A quoi servira l'argent collecté ?


Le budget nécessaire pour transformer ce terrain aride en petite oasis est de 11 000 €. Nous avons déjà acquis la somme de 8 500 € par le biais d'une subvention de l'Assemblée nationale (réserve parlementaire) , des contributions financières de l'association des femmes de Dibatoumaniya et de celles des ressortissants maliens originaires de ce village. 

Cette collecte de 2 500 € permettra de compléter les sommes déjà acquises et de mener à bien ce projet au cours de l'année 2017.


Le budget se décompose en :


- Prestation de service (formation, administration, rémunération du personnel, suivi, confection des puits et des grillages, installation d'un panneau solaire et d'une pompe reliée aux deux puits) : 5 242 €

- Achat matières et fournitures (grillages, ciment, cornières, panneau et pompe solaires) : 4 898 €

- Entretien et réparation du véhicule : 259 €

- Déplacement et mission : 648 €

Pour un total de 11 047 €.


Des artisans de la région prendront en charge la construction de la clôture et des puits. Les habitants des villages concernés participeront aux différents travaux non qualifiés, ce qui allégera le montant de ceux-ci à  hauteur de 10 %. Ces artisans seront choisis par notre partenaire local : le centre de formation AIDEB (Aide aux initiatives de développement de Bafoulabé), qui supervisera la bonne exécution des travaux. De plus, la pompe et le panneau solaires seront acheminés depuis Paris - via Kayes -, les matériaux vendus au Mali, étant de plus mauvaise qualité, ne sont pas résistants sur le long terme.
La formation des agricultrices se fera au centre de formation de Bafoulabé, situé à proximité de Dibatoumaniya, d'accès rendu facile par la construction d'une route entre Bafoulabé à Kayes.
Elle se poursuivra dans le village, où se rendront régulièrement les formateurs. La formation en agro-écologie sera assurée par le directeur de l'AIDEB, qui a suivi une formation de l'ONG Agrisud, spécialiste de ces pratiques pour les pays du Sud.
Un suivi sera assuré tout au long de la mise en place et de la réalisation du projet par l'AIDEB.



Les projets déjà réalisés


Notre association a créé 16 périmètres maraîchers depuis 2009. Dans chacun d'entre eux, 70 à 100 femmes y travaillent.
Voici quatre périmètres maraîchers réalisés ces dernières années (Jardin de Gagontery, Jardin de la coopérative Champion à Bafoulabé, Jardin de Djanfan, Jardin de Bakouroufata)



Notre équipe

Afrique Agri Solaire a été fondée par Boubacar Diaby et Florence Faurie-Vidal. Sont venus à la rescousse, l'indispensable trésorière Carole Bondidier et l'agronome Bruno Ballet.



Donner 10 euros

Pour un don entre 10 € et 20 €, recevez une photo de notre précédente mission (carte postale) .

Donner 20 euros

Pour un don entre 20 € et 50 €, recevez deux photos de notre précédente mission (carte postale) .

Donner 50 euros

Pour un don entre 50 € et 100 €, recevez trois photos de notre précédente mission (carte postale) .

Donner 100 euros

Pour un don supérieur à 100 €, recevez une photo grand format.

Les collectes en cours

Un jardin maraîcher pour Dibatoumaniya, au Mali
0,00 € collectés
Un jardin maraîcher pour Dibatoumaniya
0,00 € collectés
Lancer ma collecte !
Association Afrique Agri Solaire

Afrique Agri Solaire

Afrique Agri Solaire est une association franco-malienne qui oeuvre pour la création de jardins maraîchers collectifs pour les femmes

Anonyme
30/11/2016
Anne Souyris
30/11/2016
Bertrand Jullien
29/11/2016