Aide aux filles et femmes en détresse

Humanitaire

AFFD oeuvre principalement à Madagascar pour aider les jeunes filles à vivre d'autre chose que de la prostitution.

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Mission de l’association :

Apporter aide et assistance, nourriture et logement aux jeunes filles, jeunes mères, jeunes prostituées, mères célibataires en situation de détresse, initialement à Madagascar et éventuellement en tout autre pays du monde.

Engager et conduire toute action visant à leur apporter accueil, protection, soutien, éducation, formation professionnelle. Mettre en œuvre, aider et accompagner toutes actions à leur profit en particulier dans la recherche de réinsertion dans la société.

Administration de l’association

Cette association est administrée par un conseil d’administration de 16 bénévoles.

Budget de l’association

Il oscille entre 55 000 et  60 000€ par an.

Recettes

60 à 70%  des fonds proviennent de dons de particuliers et de fondations.

Le reste provient du produit des ventes d’artisanat malgache, dont une partie est le fruit des ateliers de nos centres.

Dépenses

3/4 servent à couvrir les dépenses de fonctionnement des centres à Madagascar.

1/4 sert à couvrir les frais des bénévoles en France (Frais de déplacement, achat d’artisanat, frais de secrétariat)

Lorsqu’un membre de l’association se déplace à Madagascar, les frais sont à sa charge. Toutefois, l’association étant reconnue de bienfaisance, ce dernier a la possibilité de faire un abandon de frais qu’il peut en partie déduire de son imposition fiscale.

Détection et sélection des jeunes filles qui sont hébergées dans nos centres.

En lien étroit avec le juge pour enfant, les chefs de site recueillent des informations sur les jeunes filles qui fréquentent les lieux de prostitution (gares routières, hôtels de voyageurs). Lorsqu’une jeune fille est détectée elle fait l’objet d’une enquête menée par les services sociaux et les services de police.

Si la jeune fille et ses parents sont d’accords, alors l’admission au centre est prononcée. A tout moment la jeune fille peut décider de quitter le centre. Si elle décide d’y rester, elle respecte le règlement intérieur de nos établissements.

Les jeunes filles entrent dans nos centres entre 14 et 15 ans. Elles ne peuvent y rester au-delà de leur majorité (cad à 18 ans).

Organisation des centres

Les deux centres d’Antsirabe et Fianarantsoa fonctionnent bien. Ils accueillent chacun 30 pensionnaires.

 Le matin est consacré à des cours théoriques (Malgache, français, mathématiques) l’après-midi est consacrée à des matières professionnelles ( Elevage , maraichage, couture, broderie.)

Les filles sont hébergées dans des foyers qui appartiennent à l’association.

Lorsqu’elles savent se débrouiller en français elles rejoignent des centres de formation à partir de 16ans : Confection vestimentaire, recyclage de tissu, métiers agricoles, métiers de l’hôtellerie.

Salariés

L’association emploie 14 salariés malgaches. La plupart travaille à mi-temps.

Siège social

Apt A33 Résidence des Augustines, 1 bis rue Jean Jaures 86000 Poitiers

Site internet

http//affd.fr

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association sante sans frontiere
sante sans frontiere
Association Initiative Développement
Initiative Développement
Association Min' de rien - Antenne de Civray
Min' de rien - Antenne de Civray
Association Médic Népal
Médic Népal