Al Kamandjâti

Arts et culture

Al Kamandjâti : Association pour le développement de la vie musicale en Palestine

qui sommes-nous ?

En images

+6 Photos

Notre mission

Cette association loi 1901 a été créée en octobre 2002 à l'initiative de Ramzi Aburedwan, étudiant palestinien au Conservatoire National de Région d'Angers, originaire du camp de réfugiés d'Al Amari près de Ramallah. Son objectif est de mettre sur pied des écoles de musique pour les enfants les plus démunis de Palestine, en premier lieu ceux des camps de réfugiés. Afin que ces derniers puissent nous rejoindre, la scolarité des élèves est évidemment gratuite ou symbolique. Al Kamandjâti travaille dans les camps de réfugiés, villages et villes de Cisjordanie ainsi qu'au Liban et a développé de nombreux partenariats avec les structures culturelles préexistantes. Nous sommes persuadés que seule la mise en commun de toutes les énergies présentes sur le terrain est véritablement efficace.


Ramzi Aburedwan, le fondateur : "La musique, une expression contre la violence"

Ramzi est né en 1979 à Béthléem. Il passe son enfance et son adolescence dans le camp de réfugiés d'Al Amari à Ramallah où ses grands parents se sont retrouvés après leur expulsion de leur maison de Naani en 1948 (banlieue de Ramla, Palestine).

A dix sept ans, invité par hasard à un atelier de musique dirigé par Mohammad Fadel, un Palestinien de Jordanie.

Il a le coup de foudre pour la musique et se met à l'alto.

Après un an de cours au Conservatoire National de Musique Edward-Said (ESNCM) et un atelier d'été aux Etats Unis (à l'Apple Hill Center for Chamber Music de New Hampshire) , il entre en 1998 au Conservatoire national de Région d'Angers grâce à une bourse du gouvernement français et du ESNCM. En 2005 Il obtient la Médaille d'or en alto, en musique de Chambre, en solfège, récompensant également une formation en piano et orchestre.En 1987, à huit ans, au cours d'une opération militaire israélienne, son meilleur ami est tué. Il participe alors à la première Intifada (voulant dire en Arabe Soulèvement) appelé guerre des pierres entre 1987-1992.
Il semble alors destiné à devenir un combattant de rue chevronné voué à une prison israélienne ou l'immortalité de l'affiche martyr palestinien si le destin en avait décidé autrement.
Il crée l'ensemble Dal'Ouna en 2000. La musique de Dal'Ouna est le fruit d'une jonction entre Orient et Occident, d'une rencontre entre la Palestine et la France et d'une fusion entre chants purement traditionnels du Moyen-Orient et compositions métissées aux accents jazzy jouées avec des instruments de musique classique occidentale (alto, violon, clarinettes, flûte, guitare, piano) et de musique traditionnelle arabe orientale (bouzouk, darbouka, bendir...). 

En France
L'association Al Kamandjâti ("le violoniste" en arabe) a regroupé, au départ, un petit groupe de militants angevins, membres de l'AFPS, autour de Ramzi, nommé Président de l'association par le Bureau constitué en octobre 2002. La première Assemblée Générale de l'association s'est tenue le 26 mars 2004 à Angers :  Aburedwan Ramzi (Président de l'association), Rissouli Karim (Vice-président), Amraoui Yamna (Secrétaire), Albert Marie (Vice-secrétaire), Bocher Marie-Paule (Trésorière), Bocher Catherine (Vicetrésorière), Benchamakh Jocelyne, Caure Chantal, Couvreur Christophe, Fardeau Anthony, Ferrari Catherine, Ferrari Elsa, Gicquel Gwénaël, Laghrour Yacine, Loget Jean-Noël, Oudjani Hélène, Roland Antoine.


En Italie

En Italie, grâce à la forte volonté de Nicola Perugini et Marco Dinoi, et pour appuyer l'action d'Al Kamandjâti, se sont mis en place des action de soutien pour l'association (membres de l'orchestre Mozart de Bologne, dirigé par Claudio Abado, la Municipalité de Sienne, la Région de Puglia et la ville de Bari). Ces partenariats italiens ont permis la collecte d'instruments de musique, l'envoi de professeurs de musique et de luthiers, l'accueil en Italie, à des fins de formation, de luthiers palestiniens, enfin plus récemment, la création à Rome, d'un opéra intitulé « Al Kamandjâti », projet de Guido Barbieri et Oscar Pizzo, coproduit par la Fondation Musica per Roma en Italie et le Festival Ultima d'Oslo en Norvège.


En Palestine

En septembre 2004, une association de droit palestinien, dénommée également Al Kamandjâti a été créée à Ramallah, avec comme président Ramzi.

L'association enseigne aujourd'hui la musique à plus de 450 élèves Palestiniens, dans plus de 7 localités différentes: camps de réfugiés d'Al Amari, Jalazon, Qalandiah et Qaddura, village de Deir Ghassana, vieille ville de Ramallah, Jénine et Tulkarem.


Au Liban

Al Kamandjâti a mis en place, une fois par an, depuis février 2005, des ateliers de musique dans les camps de réfugiés du Liban avec une dizaine de musiciens français. Ces ateliers sont similaires à ceux organisés en Palestine, donnant l'occasion à beaucoup d'enfants de découvrir la musique et tous ses avantages.

Depuis Octobre 2008, l'association enseigne la musique à 60 élèves dans 2 camps de réfugiés Palestiniens: Bourj el Barajneh et Chatila.

Siège social

17 Rue de Jérusalem 49100 Angers

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Orange Platine
Orange Platine
Association Association Arabesques
Association Arabesques
Association Court&49 Productions
Court&49 Productions
Association Layon Jazz Band
Layon Jazz Band