Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de ALARM - Association pour la libération animale de la région marseillaise pour découvrir les projets en cours.

Voir la page
ALARM a besoin de soutien - ALARM - Association pour la libération animale de la région marseillaise

Un appel à solidarité pour notre association condamnée à une amende pour avoir déposé une plainte pour acte de cruauté envers des animaux

Appel à solidarité

C’est une première pour l’ALARM… Lancer un appel à solidarité, car notre association a été condamnée en mars 2017 à une amende de 1000 €uros pour avoir eu l’audace de déposer une requête près du tribunal administratif de Toulon pour actes de cruauté répétitifs envers des animaux dans le cadre d’un spectacle.

1000 €uros représente une somme énorme pour notre structure… Elle forme à peu près les ¾ de notre budget annuel qui nous permet de fonctionner correctement (matériel militant divers (tracts, affiches, etc.), location de salles, défraiements d’intervenant-e-s).

L'histoire

Comme beaucoup d’entre vous le savent, chaque année depuis 2012, l’ALARM organise le Festiv’ALARM, Festival pour l’Antispécisme et la Libération Animale à Marseille.

Cette année le Festiv’ALARM Vème édition se projette pour la période du 15 au 19 novembre 2017, et le « faste » de nos finances risque de nous mettre en position plus que scabreuse… Pourtant, nous ferons tout pour que cet événement annuel marseillais soit le plus réussi possible, que ces 5 journées de festival soient les plus riches possibles, tout autant – si ce n’est plus, car 5 ans ça se fête ! – que pour les 4 années précédentes.

Retrouvez tout le programme ici : http://alarm-asso.fr/festivalarm-veme-edition-15-19-novembre-2017/


Conférences, intervenant-e-s (dans notre position de solidarité antispéciste internationale), projections, rencontres associatives, expositions, soirée de soutien, concerts et des surprises tout plein sont prévues et nous voulons/devons tout faire pour que ce Festiv’ALARM (dédié spécialement cette année à une plus grande ouverture sur le public) se déroule au top de sa forme et de son fond.

=> Festiv'ALARM 1ère édition

=> Festiv'ALARM 2ème édition

=> Festiv'ALARM 3ème édition

=> Festiv'ALARM 4ème édition

Alors oui ! Nous avons besoin de vous pour cela ! De votre générosité, qui ne sera jamais jugée comme grande ou petite, mais seulement consciente et dans la mesure des moyens de chacun-e d’entre vous.

Mais pourquoi cette condamnation et cette amende de 1000 €uros ?


Le 24 mars 2015, l’association ALARM a dénoncé l’utilisation d’animaux dans le spectacle « Et balancez mes cendres sur Mickey » de Rodrigo Garcia, qui a eu lieu à Toulon au théâtre Liberté les 27 et 28 mars 2015.

Ce spectacle mettait en scène des hamsters que l’on jetait dans un aquarium empli d’eau, qui se débattaient en tentant vainement, désespérément, de sortir de leur supplice liquide pour éviter la noyade, qui ont été ensuite repêchés dans un filet, pour de nouveau servir de matériel de théâtre pour une prochaine représentation.


Nous avons condamné au nom de notre association la cruauté envers ces animaux, érigée en spectacle, comme nous condamnons tout type d’exploitation animale.

Leur corps leur appartiennent, leur vie leur appartiennent.

L’ALARM a demandé à ce que le metteur en scène n’utilise ni des hamsters, ni d’autres animaux.
L’ALARM a donc déposé une requête en référé dit « liberté », près du tribunal administratif de Toulon, afin d’obtenir l’interdiction de l’utilisation des animaux dans le cadre du spectacle.


Rodrigo Garcia est pour le moins un grand travailleur de la mise en scène organique. Soit…
Mais il « excelle » également dans la récurrence à la mise en scène de la cruauté envers les animaux.
Pour sa pièce "Accidens" – duo d’un acteur et d’un homard vivant, ce dernier amené sur scène suspendu par une patte, à qui l’on coupe ses pinces pour finir par être tranché en deux parties – Rodrigo Garcia s’est vu censuré dans plusieurs pays (Pologne, Espagne et Italie).
Nous n’étions pas pour la censure des pièces de théâtre de cet auteur.

Nous ne voulons pas que les animaux soient exploités tels de simples objets que l’on enferme, trimballe, dresse, manipule à n’importe quelle fin et à n’importe quel loisir.
Nous sommes pour l’interdiction de l’utilisation d’animaux non humains, torturés, suppliciés, tués, sous couvert de nourrir tradition, culture, art ou spectacle.

L’art (du théâtre notamment) est en droit de provoquer toutes sortes de sensations, des plus douces au plus violentes. L’art peut enchanter, bouleverser, chambouler et même décapsuler les esprits.

Mais en aucun cas, l’art n’a le droit de détruire des vies, des corps, des âmes.
Le stress et la souffrance ne sont pas un spectacle. Et cela ne se négocie pas.

Rodrigo Garcia peut bien balancer ses cendres sur Mickey…
Mais qu’il ne balance plus des hamsters dans l’eau !

=> Plus d’infos dans l’article publié sur le site de l’ALARM, le 24 mars 2015 => http://alarm-asso.fr/rodrigo-garcia-et- ... -le-cadre/

Le jugement a été prononcé 48 heures suivant le dépôt de notre requête…
Et…
La justice a accordé à Rodrigo Garcia de balancer des êtres sensibles dans l’eau !


Des actes de cruauté envers des animaux érigés en spectacle admis par la justice, c’est également ainsi que l’ALARM entend un verdict qui prend l’apparat d’une sombre pièce de théâtre.

Détresse et souffrance animale acceptées, admises, reçues par la justice comme composants d’une mise en scène ou simples effets de théâtre, c’est encore ainsi que l’ALARM entend le jugement rendu…

Et pourtant ce n’est pas faute à l’ALARM de ne pas avoir avancé les articles de loi qui qualifient les faits dénoncés.
Et pourtant, ce n’est pas faute à l’ALARM de ne pas avoir présenté un Note Mémoire rédigé précisant la nature des sévices subis par les animaux ; ce Note Mémoire étant supporté par des documents scientifiques que nous avons pu produire.

Et pourtant L’ALARM a été condamnée à verser à l’association « Théâtre Liberté » une somme de 500€.
Nous avons décidé (sous conseil juridique) de faire appel de cette décision…
Et l’ALARM a été condamnée une seconde fois à la même somme de 500€.

1000 €uros donc en tout qui ont été dévalisés de notre petite caisse militante en mars 2017 !

La partie adverse (le théâtre Liberté de Toulon) a plaidé l'irrecevabilité de notre requête, son "mal fondé" et a demandé à ce que l'ALARM (pour ces motifs) soit condamnée à payer au théâtre Liberté la somme de 3000 €uros à la base (oui oui). Le tribunal administratif de Toulon a jugé cette irrecevabilité et ce mal fondé, jugeant donc par là même de la non nature des sévices subis par les hamsters plongés à chaque "spectacle" dans un aquarium empli d'eau, et dans un second temps a jugé bon d'accepter la condamnation réclamée. Jugement identique lors de notre procédure d'appel, malgré toutes les preuves, documents et textes de loi fournis... Autre précision d'importance : la partie adverse a plaidé également l'atteinte à la liberté d'expression artistique... Et donc la "justice" a considéré les sévices subis par des êtres sentients comme "expression artistique"...

=> Plus d’infos sur l’article publié sur le site de l’ALARM, le 27 mars 2015 => http://alarm-asso.fr/la-justice-accorde ... dans-leau/

Un grand merci d’avoir pris le temps de nous lire jusqu’ici, et un grand merci par avance pour la main que vous nous tendrez… A nous… Mais surtout pour EUX

A quoi servira l'argent collecté ?

La prochaine édition du Festiv'ALARM approche et nous avons besoin de renouveler le stock de matériel militant (tracts, affiches, etc.), d'investir dans du matériel de communication autour du festival (tracts, affiches, annonces dans les journaux...), défraiements d’intervenant-e-s (groupes de musiques, artistes, associations internationales...), d'acheter des fournitures diverses pour les animations prévues (tables pliantes, chaises pliantes, rembourser les personnes qui prépareront de bons petits plats durant le festival etc...)...

Pour les dons libres, il suffit de cliquer sur le lien en haut à droite "faire un don". Sinon, vous pouvez choisir parmi les 3 propositions faites.

ALARM, qui sommes-nous ?

L’ALARM (Association pour la libération animale de la région marseillaise) est une association, régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 6 août 1901.

Son siège est situé à Marseille.

Elle regroupe – sous la forme d’un Collège Solidaire et exempt de hiérarchie – des individu-e-s bénévoles qui ont pour volonté l’abolition totale et définitive de toutes formes d’exploitation animale (tant pour le non humain que pour l’humain-e), de domination, de discrimination et du spécisme.

Afin de porter cette ambition, nous utiliserons des stratégies et moyens variés qui pourront évoluer en fonction des dispositions de l’association et des nouvelles idées de ses membres.

Des actions de terrain et des événements seront régulièrement organisés et nous interviendrons en plusieurs milieux par différentes et évolutives voies pacifiques.

ALARM se destine à alerter, à dénoncer, à informer, à instaurer le dialogue, à amorcer la réflexion et à engager une prise de conscience sur le bien fondé de la stricte libération animale (par opposition au « bien-être animal »).

Notre démarche – factuelle et clairement politique – se fera près des particuliers, mais également près des pouvoirs publics et des médias.

L’association est ouverte à toutes personnes intéressées par les buts de celle-ci, sans discrimination aucune, mais reste claire sur ses messages fondateurs et ses objectifs, tant sur le fond que sur la forme.

Le site internet  

La page Facebook

Donner 12 euros

Adhésion (tarif réduit)

à partir de 12€, vous devenez adhérent-e de l'association ALARM pour une année

Donner 20 euros

Adhésion (tarif normal)

à partir de 20€, vous devenez adhérent-e de l'association ALARM pour une année

Donner 50 euros

Membre bienfaiteur-trice

à partir de 50€, vous devenez adhérent-e, membre bienfaiteur-trice de l'association ALARM pour une année

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association ALARM - Association pour la libération animale de la région marseillaise. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Abdellatif Sarsri
01/11/2017
B
Barbara Buchholz
01/11/2017
m
Marine OZ
27/10/2017
Signaler la page