Entrez dans la valse !

par ALEA CITTA

Faire un don

Entrez dans la valse !

par ALEA CITTA

Faire un don

Création du film documentaire "Le temps d'une valse"


Présentation du projet

 Une collecte pour finaliser le projet de film documentaire produit par la Cie ALEA CITTA  afin de  payer les dernières semaines de montage et pourquoi pas, sortir le DVD pour  emmener le film sur de nouveaux chemins, vers de nouveaux horizons… 
"Le temps d'une valse" est un film documentaire long métrage réalisé par Romain Saudubois qui s'appuie sur l'expérience artistique itinérante de Sophie Lenfant.

"Lorsque Sophie m'a parlé de son projet « Le Temps d'une Valse », j'ai été séduit par l'idée de l'itinérance et par le thème du vieillissement. La danse serait aussi un moyen de rencontrer l'autre, au delà de la parole, comme un espace de liberté à conquérir."  Romain Saudubois

Origine du projet


"Je suis danseuse et chorégraphe et depuis plus de 25 ans j' inscris la danse dans le paysage rural des Deux Sèvres. Depuis 3 ans mon intérêt s'est fixé sur une démarche de travail en direction des personnes âgées. C'est ainsi que naît l'idée de ce projet artistique « le temps d'une valse », basé sur la marche, la danse, la  rencontre et les personnes âgées.

La marche comme lien organique entre ma respiration et celle de la nature. La marche comme moyen d'entrer dans une autre mesure du temps.

La danse parce qu' après plusieurs années de création en tant que  chorégraphe, j'ai envie de me remettre en mouvement dans ce projet  singulier et de toujours amener la danse là où on ne l'attend pas.

La rencontre pour vivre une autre expérience artistique et humaine en allant au plus près des gens.

Les personnes âgées parce que nous vivons dans une société qui ne porte pas un regard bienveillant sur elles et que c'est pour moi un signe inquiétant de manque d'humanisme maintenant et pour les générations futures.

Au delà de l'expérience singulière et de l'aventure solitaire, je souhaite pouvoir partager aussi avec d'autres ces rencontres insolites. Je propose alors à Romain de m'accompagner pour pouvoir apporter son propre regard sur cette expérience. Ainsi naît l'idée du film pour témoigner et partager avec le public."   Sophie Lenfant

Le projet a démarré avec les premiers essais en janvier 2017. Trois périodes de résidences de tournage se sont déroulées  en 2017, puis la dernière en tout début d’année 2018. Chaque tournage a été l’occasion d’expérimenter concrètement la singularité de cette démarche et de révéler sa valeur essentielle à savoir d’aller toucher les personnes au cœur de leur quotidien et de provoquer cette rencontre humaine autour de la danse.

En suivant ce lien, vous aurez toutes les étapes du projet déjà réalisées, ainsi que les partenaires qui nous ont accompagnés : http://aleacitta.weebly.com/les-premiers-temps.html


A quoi servira l'argent collecté ?

Votre participation apportera un petit plus non négligeable et permettra que chaque protagoniste soit rémunéré plus justement. Ils pourront ainsi consacrer plus de temps à la postproduction et donner plus de chance au film de livrer avec bonheur le témoignage de cette belle aventure humaine.

Pendant le tournage, le principe a été de filmer le temps de la marche et le temps de rencontre, sans écriture au préalable, en découvrant chaque jour un nouvel itinéraire pour la marche, et sans avoir rencontré les personnes âgées en amont du tournage . Nous avons parcouru environ 200 kilomètres sur les sentiers et les routes des Deux Sèvres, en suivant le cycle des saisons. Nous avons rencontré 20 personnes à leur domicile. Nous avons ainsi accumulé beaucoup d'heures de rushs.....ce qui nécessitent un long temps de travail en post production.

Bien sûr toutes les rencontres et chaque itinéraire ne seront pas dans le film......mais la richesse des échanges et le souhait de donner à vivre au spectateur cette notion du temps qui s'écoule tranquillement au rythme de la respiration de la nature et du cœur des hommes nous encouragent à travailler sur un format long métrage qui nécessitent  au moins 9 semaines de montage .

Nous avons décidé d'intégrer un monteur au projet pour nous enrichir de compétences complémentaires afin de mettre en valeur cette expérience. Ainsi nous avons réalisé un court métrage  à l'issue de  la première période de tournage en avril 2017.

Nous avons obtenu des aides institutionnelles qui nous ont permis de financer les salaires pendant la durée du tournage (40 jours au total), ainsi que pour l'enregistrement des musiques du film composées par Jean Luc et le début de la post production. 

Le budget global du projet s'élève à 56 481,47€.

A quoi sert votre financement :

Mais aujourd'hui nous n'avons pas assez de moyen pour rémunérer correctement le travail  sur la suite de la post production : il nous manque aujourd'hui l'équivalent de 3 semaines de rémunérations pour la fin du travail,  à savoir les salaires du monteur image, monteur son et étalonneur ainsi que la location du banc de montage,

Si nous atteignons 4500€ nous pouvons payer toute l'équipe jusqu'au bout du montage.

Ainsi nous pourrons envisager plus facilement l'avenir en terme de promotion et diffusion, c'est à dire engager aussi la création d'une affiche, d'un DVD , de la BO des musiques du film et partir à la rencontre de tous ceux qui voudront découvrir notre aventure.

Si nous atteignons 6500€ nous pouvons éditer et le DVD avec des bonus et le CD de la bande originale.

Nous envisageons de diffuser le documentaire dans tous types de lieux,  structures où lors d’événements qui placent l'humain  au cœur des projets et de ceux qui les animent. Des prises de contact se font petit à petit avec des diffuseurs pour impulser une diffusion la plus ouverte possible. Notre souhait est de pouvoir intégrer le réseau de diffusion des festivals de film documentaire, le réseau autour de la danse, et aussi le réseau du lien social et de la solidarité intergénérationnelle.

Une première diffusion du documentaire au cinéma le Foyer à Parthenay (79) le 15 novembre 2018 : une diffusion suivi d’un échange avec le public et d’un moment convivial. Les protagonistes du tournage seront bien sûr conviés, pour apporter leur témoignage, ainsi que les partenaires associatifs et institutionnels, ayant accueilli le projet de création, dans l’objectif de créer du lien autour de cette action entre tous les acteurs locaux.

Une diffusion du documentaire est envisagée pour l’édition 2019 du festival « Terre de Danses » en juin au cinéma le Fauteuil Rouge à Bressuire (79).

Une diffusion sur chaque territoire traversé  sera organisé avec chaque partenaire concerné fin 2018 début 2019 (calendrier en cours de réalisation)

Des travailleurs sociaux ou enseignants dans le domaine de l'aide à la personne nous on fait savoir leur intérêt pour une diffusion auprès des élèves en formation dans ce domaine.

Notre équipe

Romain SAUDUBOIS – prise de vue et réalisation

Issu d'une formation de Technicien de l'Audiovisuel option Images à Montaigu en Vendée, d'une Licence Cinéma à l’Université de Paris 8 avec la réalisation d'essais documentaires dans l'atelier d'Henri-François Imbert, et d'un Master Documentaire animalier à l'IFFCAM à Ménigoute dans les Deux-Sèvres, Romain s’intéresse au domaine du spectacle vivant, de la captation musicale, et du documentaire animalier.

C'est au sortir de ses études qu'il découvre l'univers artistique de la Cie Alea Citta et qu'il réalise deux teasers pour la compagnie. Il a eu également l'occasion de travailler sur des tournages de fiction pour le cinéma comme sur le film d’Arnaud Desplechin « Trois souvenirs de ma jeunesse », « Guillaume et les garçons à table » de Guillaume Gallienne.

Il travaille actuellement comme cadreur multi-caméra sur des captations musicales pour Culturebox, Mezzo, ArteConcerts, France Télévisions. Il réalise en parallèle des vidéos pour des artistes, musiciens et participe à des projets collectifs. Il a récemment suivi le compositeur et violoncelliste Éric Longsworth dans sa Randonnée Musicale jusqu'à Genève. Ce film qu’il a réalisé est sorti début 2018.

Il s'intéresse au temps, au rapport de l'homme à la nature, la contemplation, la musique, aux rythmes, à la marche (itinérance), à la nature, et à l'environnement.


Sophie LENFANT - danse 

Après une formation en danse contemporaine, Sophie Lenfant partage son plaisir de la danse entre le travail d’interprète dans différentes compagnies, la chorégraphie et la pédagogie. Le hasard des rencontres et le besoin de côtoyer d’autres modes d’expression artistique l’ont conduit à travailler avec des marionnettistes, comédiens, metteur en scène de théâtre, musiciens, circassiens.

Depuis 2002, son travail de chorégraphe l’occupe pleinement au sein de la Cie Alea Citta qui devient un outil fondamental pour son travail de création. « Les Fontaines », en 2002, « Oasis » en 2003, « Reflets » en 2004, « Anima » en 2006, « Les Amphibiens » en 2007, « Les Instantanés » et « Natsiq » en 2009, « 0 »rigine en 2011 et « Morceau de Lune » en 2013. Depuis 2015 son travail de recherche est consacré au public âgé. Elle met au coeur de sa démarche artistique la capacité de l'être humain à partir à la rencontre de lui même aussi bien dans la profondeur de son intimité que dans sa dimension sociale et dans son rapport à l’environnement naturel.Sa persévérance à inscrire la danse dans les espaces de vie quotidienne pour leur donner une dimension poétique, son plaisir à aller à la rencontre de nouveaux publics donne à son travail une importance particulière à l’engagement artistique au coeur de la cité.Sa recherche et sa curiosité l'amène à s'intéresser à toutes les esthétiques, et à croiser sa pratique avec celle d'autres créateurs (plasticiens, vidéastes, musiciens, auteurs....)


Jean-Luc ALGOURDIN -  composition des musiques et interprétation

Il suit une formation instrumentale au conservatoire national supérieur de Paris et ressort 1er prix de tuba et musique de chambre en 1992. Jean-Luc vit, navigue entre ses qualités de musicien interprète qui le conduise à intégrer au gré des années des formations aussi diverses que l'orchestre symphonique de Bretagne, à des formations de jazz comme « Offet », un ensemble de chant grégorien comme Absalon et pianiste d'un trio de chansons françaises. Entre 1997 et 2004, il est également chef de choeur. Il a plusieurs disques à son actif dont certains recueillent ses compositions qu'il a pu faire pour différentes commandes (musique de film animalier, musique de spectacle,...) 

Il collabore avec la Cie Alea Citta depuis 1995 avec une première création jeune public « Trois bulles de terre ». Se succèdent ensuite des créations musicales pour les spectacles « Reflets » et « Morceau de lune» et des projets en lien avec la pratique amateur « les 4 saisons », « 3minutes pour la danse » et « Corps Accords ».


Alexandre WESTPHAL – montage, étalonnage

Après un cursus en philosophie, Alexandre s’initie à la création documentaire à l’université PARIS 7 Diderot en 2009-2010. Il a depuis co-réalisé avec Violaine Baraduc un film documentaire intitulé A mots couverts, portant sur la participation des femmes au génocide des tutsi rwandais de 1994.

En parallèle de ses projets personnels, il travaille comme monteur sur des projets destinés au cinéma et à la télévision.


Rudy TOLILA - prise  de son

Après des études de cinéma à l'université de Paris 8, Rudy Tolila s'étend sur de nombreux territoires audiovisuelles: prise de son, musique expérimentale, art vidéo. Passionné par le cinéma expérimental depuis tout jeune. Son exigence artistique le mène à pousser chacun de ses domaines vers un univers personnel et inventif.

Depuis quelques années, il travaille principalement en tant qu'ingénieur du son que ce soit pour de la fiction que pour le documentaire mais aussi en tant que musicien pour des films ou clip musical.Il expérimente également au travers de l'art vidéo des expériences sensorielles, au croisement de l'art vidéo et de la musique bruitiste.

Une phrase qui le caractérise : "Au delà du regard, se mêle une vision, une attraction universelle."


Laurent Baraton, mixage

Ingénieur du son,  intervenant à l'IFFCAM (79),  il a participé à l'enregistrement de nombreux  CD, et au mixage de documentaires dont plusieurs en sortie nationales. Laurent aime  travailler le son comme il aime cuisiner : en prenant soin de chaque ingrédient, et en prenant le temps de chaque étape. Pour ce projet il travaille et sur l'enregistrement de la bande originale des musiques et  sur le mixage du film.


Fred Maillard, administration

En arrivant sur Poitiers, en 1991, il répond à une petite annonce « groupe de rock cherche batteur pour date » et  passe l’audition. Ça fonctionne plutôt bien. Il est  « engagé » dans ce qui deviendra une passion : l’univers musical ! Musicien percussionniste, batteur et paniste (joueur de steelpan), il côtoie ainsi le milieu du spectacle vivant. C’est là qu'il se rend compte que les musiciens professionnels sont livrés à eux-mêmes en matière d’administration : pas ou peu de déclarations et donc pas de couvertures sociales !
Il fallait une structure d’encadrement pour cette activité : Entrepreneur de spectacle depuis 1993, il a appris à écouter et à comprendre la problématique des personnes afin de leur proposer des solutions adaptées à leur besoin .Fred nous a donc écouté et rejoint en janvier 2018 pour nous accompagner dans les méandres de la gestion administrative , toujours avec le sourire !


Ils ont aussi participé comme musiciens interprètes pour les enregistrements de la BO : 

Flore Michelat, marimba, 

Stéphane Bonneau, violoncelle,

 Pascal Lefebvre, violon.


Pour en savoir plus sur le projet et la Cie : www.aleacitta.com

Donner 5 euros

la 1ère note de valse

un grand merci et votre nom au générique

Donner 10 euros

la première mesure

un grand merci, votre nom au générique + l'affiche A3 du film dédicacée

Donner 25 euros

le 1er pas de valse

un grand merci, les contreparties précédentes + une invitation pour 1 personne pour une séance (hors première)

Donner 50 euros

le 1er tour de valse

un grand merci, les contreparties précédentes + une invitation pour 2 personnes pour une séance (hors première)

Donner 75 euros

la valse à 3 temps

un grand merci, les contreparties précédentes + une invitation pour une personne à la première séance

Donner 100 euros

la valse à 5 temps

un grand merci, les contreparties précédentes + la bande originale des musiques du film

Donner 150 euros

la valse virevoltante

un grand merci, les contreparties précédentes + le DVD du film

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
J
Julien DESEUVRE
11/11/2018
H
Hélène HALGAND
09/11/2018
I
Isabelle Giret
08/11/2018
Signaler la page