Karim a toujours besoin de nous !

par ALERTES.ME

Faire un don

Karim a toujours besoin de nous !

par ALERTES.ME

Faire un don

Le lanceur d'alerte de la pollution à l'acide par ArcelorMittal n'est pas sorti d'affaire près de 5 ans après son acte citoyen courageux.


Rappel des faits

  • Karim Ben Ali est le premier Lanceur d’Alerte du monde ouvrier.
  • En décembre 2016, avec son smartphone, il filme le geste qu’on lui demande de faire plusieurs fois par semaine : déverser dans la nature une citerne de produits toxiques.
  • Les faits sont niés par ArcelorMittal. Karim Ben Ali subit alors pressions, intimidations et menaces... avant d’être licencié sans ménagement pour « rupture de discrétion commerciale ». Ses deux frères, également intérimaires chez Arcelor, sont licenciés du jour ou lendemain.


En 2017, Karim Ben Ali avait déposé plainte pour « atteinte volontaire à l’intégrité de la personne, mise en danger de la personne et infraction aux règles de la sécurité et de la santé » annonçant souffrir d’une perte de goût et d’odorât, d’irritation des yeux et d’un traumatisme psychologique. Il avait été aussi hospitalisé pour burnout.

Déplacé puis licencié, il est aujourd’hui blacklisté et n’a jamais pu retrouver un emploi. Il est devenu personna non gratadans une entreprise.


En mai 2018, il annonçait aux journalistes de Reporterre avoir fait « 52 boites de transport » et n’avoir obtenu que des refus.

C’est seulement en février dernier que son comité de soutien annonce qu’ « il commence enfin à sortir la tête de l’eau grâce à un éventuelnouvel emploi ».

Aujourd’hui il a malheureusement perdu cette possibilité de se faire embaucher puisqu’il est actuellement très malade et doit se rendre à l’hôpital MERCY de Metz plusieurs fois par semaine pour des soins.

Il vient de se séparer de sa femme avec laquelle il a quatre enfants. Il vit actuellement seul, sans RSA, sans logement définitif.

Vous l’aurez compris, la situation de Karim Ben Ali est critique aujourd’hui. Il est absolument nécessaire de l’aider concrètement.


Qu’en est-il de son combat contre ArcelorMittal ?

La cour d’appel de Metz a déclaré l’action publique éteinte à l’encontre de ce géant de l’acier le 11 mars 2021.
La justice a mis en avant la fusion de deux entités du groupe sidérurgique pour justifier cette décision. L’entité locale du groupe sidérurgique a fusionné avec la maison mère. « Un drôle de message envoyé aux entreprises : changer de forme juridique et vous éviterez la condamnation »s’est indigné Bertrand MERTZ, avocat de la communauté d’agglomération du Val de Fensch, laquelle s’était constitué partie civile.
 

Notre action

Soutien financier

Les associations « La Maison des Lanceurs d’Alerte » et « Alertes.me » viennent de lui envoyer respectivement 1 050€ et 500€ pour lui permettre de trouver un toit provisoirement pour les mois d’avril et mai et aussi qu’il puisse se nourrir normalement pendant ces deux mois.

Joignez-vous à ces associations pour venir en aide à Karim. Vous pouvez le faire en participant à cette collecte gérée par le comité de soutien. Ce comité de soutien est présidé par Arthur De Mattéis avec pour secrétaire Philippe Candelon (président d’Alertes.me).

Soutien social

Ces deux associations et le comité de soutien sont à la recherche d’un logement définitif qu’il faudra également financer.

Deux bénévoles de la « Maison des Lanceurs d’Alerte » assistés de l’avocate de l‘association, Juliette Alibert, s’occupent à distance de toute l’aide que l’on puisse lui apporter au niveau social. Les trois suivent aussi l’aide financière (le suivi de l’utilisation des dons, compte accessible sur simple demande).

Dès qu’il sera rétabli, de nouveau, nous pourrons l’aider à retrouver du travail.

Nous avons besoin de vous !

Tous ensemble nous pouvons faire une différence et aider Karim Ben Ali à sortir de cette situation ! Vous pouvez très concrètement apporter votre aide de trois manières différentes :

  1. Signer la pétition demandant la réouverture de l’enquête dans l’affaire des déchets du crassier d’ArcelorMittal à Florange.

  2. Faire un don, ponctuel ou mensuel pour soutenir financièrement Karim Ben Ali et nous permettre de l'accompagner au mieux.

  3. Partager ce combat autour de vous ! Consultez régulièrement la page Facebook du comité de soutien pour vous tenir au courant de ce lanceur d’alerte exemplaire.

Découvrir plus l'histoire de Karim

Karim a reçu le prix Éthique de l’association Anticor pour avoir « fait primer son devoir constitutionnel de prévenir les atteintes à l’environnement sur son intérêt propre » :


Un reportage "long format" qui donne longuement la parole à Karim :



Chronologie des faits :

Décembre 2016

Karim Ben Ali commence une mission de chauffeur-livreur chez Sanest, une filiale de Suez. Il est chargé de la collecte des déchets d’Arcelor Mittal, à Florange.

Fin décembre 2016, soupçonneux, il filme le déversement de ces produits au crassier de Marspich. Un liquide jaune qui attaque les rochers. Selon KBA, il s’agit de rejets d’acide.

 

 Janvier 2017

Il informe un pompier de ses découvertes, pensant trouver un allié.

Le pompier travaille chez Arcelor Mittal et prévient le/la responsable environnement.

Karim Ben Ali poste une video sur Facebook. Sa diffusion reste confidentielle.

Il alerte l’Elysée et le ministère de l’Environnement, en vain.

Les élus locaux restent indifférents.

 

 28 juin 2017

France Bleu Lorraine publie la vidéo de Karim Ben Ali affirmant, à l'appui, avoir versé de l'acide sur le crassier de Marspich.

 

4 juillet 2017

Le bureau du procureur de Thionville ouvre une enquête préliminaire et le directeur d'ArcelorMittal Atlantique Lorraine Eric Niedzela nie toute pollution sur le site de Florange.

 

 7 juillet 2017

ArcelorMittal intente une action en justice contre X.

 

16 juillet 2017

Les internautes se mobilisent pour créer une cagnotte au profit de Karim Ben Ali, plus de 10 000 euros récoltés. D’autres cagnottes suivront pour permettre à Karim de régler ses frais de justice sortir la tête de l’eau en attendant un nouvel emploi.

 

18 juillet 2017

Suite à des échantillons, la communauté métropolitaine du Val de Fensch, qui a également porté plainte, indique qu'il n'y a aucune trace d'acide sur le réseau d'eau (rivières et eaux souterraines) autour de l'aciérie.

 

25 juillet 2017

ArcelorMittal livre les conclusions de son enquête interne et déclare qu'aucun déversement d'acide pur n'a été fait sur son site de Florange.

 

Juillet 2017

Karim profite de sa venue dans les locaux d’I-boycott pour tourner une vidéo où il dévoile son anonymat pour prouver qu’il n’est pas un menteur, et envoie celle-ci au Républicain Lorrain.

 

Septembre 2017

3 semaines d’hospitalisation.

 

2 avril 2018

Diffusion d’un documentaire sur Planet Plus. Il montre l’endroit où les déversements ont eu lieu. Des échantillons de chlorure et de sulfate sont prélevés sur le site du déversement et, après analyse par un laboratoire indépendant, ils sont 30 à 80 fois plus élevés que les échantillons de contrôle. Tandis que les prélèvements effectués par la DREAL (Direction Régional de l’Environnement) n’ont toujours pas été communiqués…

 

17 avril 2018

25 personnalités, dont des lanceurs d'alerte comme Irène Frachon dans l'affaire Médiator ou Antoine Deltour  dans affaire des Luxleaks, signent une pétition à l’attention de la Procureure pour réclamer des conclusions rapides de la justice.

 

 Juin 2018

Le directeur d'ArcelorMittal Florange annonce aux élus du comité d'entreprise qu'il n'y a aucune trace d'acide dans les premiers résultats des échantillons prélevés sur les scories.

 

7 septembre 2018

Le procureur de la République de Thionville tire les conclusions de son enquête préliminaire.

Il n’y a pas eu pollution mais condamne l’entreprise à 50 000  euros d’amende pour gestion irrégulière des déchets.

 

17 Décembre 2018

Karim Ben Ali porte plainte contre Arcelor pour "mise en danger et atteinte volontaire à l'intégrité de la personne, et pour infraction aux règles de la sécurité et de la santé". Il affirme qu'il n'avait pas d'équipement adapté lors de ses missions chez ArcelorMittal.

 

8 Janvier 2019

Le 8 janvier, Karim se déplace aux grands Bureaux de Arcelor et à l’entrée, il menace un responsable de « faire sauter la cokerie ». Des policiers débarquent chez lui à 18h30 et le placent en garde à vue. Arcelor Mittal porte plainte contre Karim pour menaces.

 

 20 Février 2019

Tribunal. La procureure Christelle Dumont requiert une peine de 4 mois avec sursis contre Karim Ben Ali.

 

5 Mars 2019

Relaxe de Karim Ben Ali pour les menaces à l’encontre d’ArcelorMittal.

 

23 septembre 2019

Relaxe d'ArcelorMittal concernant sa gestion irrégulière des déchets.

 

8 Octobre 2019

La procureure de la République de Thionville a fait appel de la relaxe d'ArcelorMittal Florange dans l'affaire du crassier pollué de Marspich.

 

Janvier 2021

Diagnostic d’une maladie grave, début du traitement.

 

Jeudi 11 mars 2021

Les poursuites contre ArcelorMittal Florange annulées dans l'affaire des déchets du crassier.

Donner 20 euros

Don déductible à 66% des impots.

Votre don ne vous coûtera que 6.80 € après réduction fiscale.

Donner 50 euros

Don déductible à 66% des impots.

Votre don ne vous coûtera que 17 € après réduction fiscale.

Donner 100 euros

Don déductible à 66% des impots.

Votre don ne vous coûtera que 34 € après réduction fiscale.

Donner 200 euros

Don déductible à 66% des impots.

Votre don ne vous coûtera que 68 € après réduction fiscale.

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme ALERTES.ME. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS

A propos de l'organisme

aide et assistance aux personnes qui lancent une alerte au sens de la loi n°2016-1691 du 9 décembre 2016

RNA : W751245114

Signaler la page