ADHESION ACdeBMR/WAAR 2018

par Alliance contre le developpement des bactéries Multiresistantes

Adhésion valable du 01/01/2018 au 31/12/2018

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Personnes physiques

Ouvre droit à une réduction d'impôt

50,00 €

Personnes morales, Sociétés savantes

Ouvre droit à une réduction d'impôt

150,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à Alliance contre le developpement des bactéries Multiresistantes en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

ADHESION ACdeBMR/WAAR 2018 - Alliance contre le developpement des bactéries Multiresistantes

ADHESION ACdeBMR/WAAR 2018

Nous Regroupons les professionnels de tous horizons, en médecine humaine et animale ainsi que les usagers des systèmes de santé, en France et dans tous les pays concernés pour communiquer, proposer toutes études utiles et actions aux pouvoirs publics, aux professionnels concernés, aux fabricants et au grand public

Notre force réside dans le nombre de nos adhérents, il est important que vous nous rejoignez en payant une modeste adhésion annuelle de 30€ soit 10€ après déduction fiscale si vous êtes un particulier et 100€ si vous êtes une personne morale.

Vous recevrez gratuitement nos nouvelles par mail et notre Newsletter


Informations fiscalité

Le don à Alliance contre le developpement des bactéries Multiresistantes ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Alliance contre le developpement des bactéries Multiresistantes permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page