Cloé et Rienzo, en chemin pour Rio

par Amaé

Cette collecte est terminée.

Cloé et Rienzo, en chemin pour Rio

par Amaé

Cette collecte est terminée.

Cloé et Rienzo,  en chemin pour Rio - Amaé

J'ai besoin de vous pour financer mon parcours de qualifications pour les prochains Jeux paralympiques et quelle victoire contre Parkinson !

Je m'appelle Cloé Mislin et je vis en Alsace près de Mulhouse.

Pour moi l'équitation est un projet de vie qui me permet de tenir et d'avancer, car quand on a la maladie de Parkinson il faut bouger.

La présence de mes chevaux a toujours été pour moi d’un grand soutien au quotidien et pouvoir continuer à monter avec de tels objectifs est mon moteur pour les années à venir. Je veux offrir tout mon parcours et mes compétitions à tous les malades.
Je prends des médicaments toutes les 1h30, même la nuit, j’ai la chance d’avoir physiquement la possibilité de réaliser ces beaux projets même si cela me demande souvent des adaptations. 

Non, Parkinson ne m’immobilisera pas ! 


Il faut continuer à avoir des projets et des objectifs réalisables 

L'aventure de la compétition internationale a failli s'interrompre. En effet mon gentil cheval, Ours de B'neville dit "Nounours", m'a ouvert des horizons en 2014, grâce à nos premières compétitions handisport en para dressage avec l'équipe de France, mais pour  espérer une sélection aux Jeux Paralympiques il me fallait absolument découvrir un deuxième gentil compagnon convenant plus aux exigences des compétitions internationales. Un investissement financier très  lourd pour moi,car  je suis travailleur handicapé avec un budget modeste.


En juin 2015, grâce à un financement participatif et la mobilisation chaleureuse de tous mes amis "de près ou de loin", un premier miracle s'est réalisé : j'ai pu acquérir Rienzo . 

Trois semaines après notre rencontre, j'ai pu participer au CPEDI*** de Mulhouse et l'alchimie a fonctionné. Nous avons terminé 5ème du grade II.


La saison 2015 fut courte , car j'ai du faire face à des problèmes de santé (trois interventions chirurgicales). Mais j'ai gardé le cap fixé et  Rienzo et moi nous nous sommes entraînés tout l'hiver avec l'espoir d'être rappelés en équipe de France pour la saison 2016.



Et ce fut une immense joie d'être sélectionnés pour la prestigieuse compétition internationale , CPEDI***  de Deauville en avril 2016. 

Nous voici sur le chemin des qualifications pour les prochains jeux paralympiques qui se dérouleront en septembre 2016 ! 


Je crois à l'entraide pour réaliser les rêves.

Les qualifications imposent un parcours très exigeant. Il n'y a que 4 places pour la France et il y a 8 sélectionnables ! 

Je dois participer à 4 compétitions internationales  de qualification entre avril  et juin 2016 .

La majorité des frais est à la charge du cavalier. Je saurais si je fais partie des qualifiés pour Rio début juillet. 


Ma cagnotte de la première collecte s'épuise et j'ai besoin de nombreux soutiens afin de réunir a minima 6000 € afin de faire face aux frais des compétitions. 

Un 2ème miracle peut se produire : vous  avec moi dans cette aventure ! 




A quoi servira l'argent collecté ?

En priorité vos dons serviront à régler les frais de compétitions du parcours de qualification.

Cela me coûte environ 1600€ par compétition et il y en a quatre.

A chaque fois je dois  : louer un camion-van, régler l'engagement au concours, payer l'hébergement et la restauration de la personne qui m'accompagne. 

Le budget total de la saison 2016 est plus important car il y a aussi les frais de Rienzo ( il est "cocooné" à Colmar)...et j'aimerais beaucoup une nouvelle selle.




Un peu plus sur moi... 

 Mes mots clefs : LE CHEVAL - L'EQUITHERAPIE - L'ENTRAIDE - LA SOLIDARITE  et ...l'HUMOUR  


J’ai 30  ans, je suis cavalière depuis l’âge de 8 ans.  Quand j'étais petite, c'est la relation avec l'animal qui me plaisait, tout ce qui se passait autour : s'en occuper, le nourrir, le soigner. Quand les autres petites filles coiffaient leur Barbie moi je brossais mon cheval. J'ai converti mes parents "au cheval"  ! 





Jusqu’à mes 18 ans je pratique l'équitation classique, puis je découvre l'équitation western et j'ai adoré. Je suis partie au Canada pour passer mon diplôme d'instructeur au Québec et construire mon avenir avec cette discipline. J'ai commencé le barrel et le pole bending avec à la clé un titre de championne de France AFEW dans ces deux disciplines en 2009.




Cette même année, après plusieurs années d'errance médicale, le diagnostic de ma maladie tombe et Parkinson entre de plus en plus dans ma vie.


En 2010, c'est la chute ! Une chute sur la tête en plein championnat de France, grosse frayeur et traumatisme crânien. C'est une prise de conscience, il faut désormais que je pratique mon sport en tenant davantage compte de mon état de santé et de mes difficultés.

Je ne me résigne pas à quitter la compétition. Je décide de passer des tests de classifications pour faire de la compétition en équitation handisport. Le Para Dressage est reconnu comme discipline internationale et il est divisé en 5 grades  (Grade 1a, 1b , 2 ,3 et 4) allant du handicap le plus lourd au plus léger.  En février 2014,  à la suite d’un stage de sélection à Saumur, j'intègre l’équipe de France d’équitation handisport dite Para Dressage, en grade 2.  Cette sélection je l’avais préparée en amont, non sans difficulté d’ailleurs, car mon compagnon Ours de B’neville, ancien cheval d’obstacle n’était pas du tout prédestiné à faire du dressage handisport.

Se remettre en selle, c'était vital pour moi  !


La saison sportive 2014 a été intense avec des compétitions nationales et internationales dont un titre de championne de France de Dressage handisport Grade 2 au mois de mai 2014. De nombreux stages de regroupement de l’équipe de France à Saumur sont organisés régulièrement en saison pour préparer les grandes échéances où il faut chaque fois se rendre avec son cheval et tout son matériel. 


 

Mon gentil "Nounours"


Je dois "composer" avec Parkinson. 

La 1ère image que tout le monde a de la maladie de Parkinson est celle d'une personne très âgée et tremblotante. Ce qui n'est pas tout à fait le reflet de la réalité car 10% des malades ont moins de 40 ans et seul un malade sur trois à des tremblements.

Parkinson est une maladie neurologique dite dégénérative atteignant les cellules nerveuses ce qui entraîne l'insuffisance de sécrétion de dopamine, un neurotransmetteur qui intervient dans la régulation motrice créant ainsi dans mon cas une hypertonie musculaire (raideurs), une lenteur d'exécution de mouvements, un défaut de coordination, des troubles posturaux, des problèmes de mémoire, des problèmes dysautonomiques ainsi qu'une certaine fatigabilité.

Pour ma pratique sportive, il faut une organisation qui tienne compte des aléas de cette pathologie et ce n'est pas toujours facile à mettre en place.      

La fatigabilité est à prendre en compte puisque je ne peux être à cheval qu’une demi-heure au maximum. Pour être efficace le moment venu, le cheval est donc préalablement échauffé par mon entraîneur, puis je suis 20 minutes à cheval avant l’entrée en piste pour nous mettre en condition de compétition et répéter notre enchaînement.

Je ne galope pas sur mes enchaînements seul le trot et le pas sont autorisés pour mon grade. J’ai pu bénéficier en plus d’aides supplémentaires : comme pouvoir utiliser ma voix, trotter enlevée plutôt que assise, n’avoir qu’une seule paire de rênes, avoir deux longues cravaches et pouvoir me faire dicter mon enchaînement de figures


Je voulais aussi vous faire découvrir mon autre raison de bouger...

En janvier 2012, j’ai créé avec ma mère, l’association Amaé (Médiation Animale et Equithérapie). Je connais les bienfaits de l’équithérapie et il était essentiel pour moi d’en faire profiter enfants et adultes dits “différents” ou cabossés par la vie aussi les personnes âgées. Accueillir les bénéficiaires est pour moi un vrai bonheur. L'équithérapie n'est pas encore reconnue en France , ainsi Amaé est encore un défi de chaque jour.



Merci et à bientôt  


Mon site internet ICI

Donner 20 euros

Un joli poster dédicacé de Cloé et Rienzo en compétition.

Donner 30 euros

Précédent et un tapis de souris Cloé et Rienzo "Road to Rio 2016"

Donner 50 euros

Précédent et un porte-clefs Cloé et Rienzo "Road to Rio 2016"

Donner 100 euros

Précédent et un tee-shirt Cloé et Rienzo "Road to Rio 2016"

Donner 200 euros

Précédent et un sac Cloé et Rienzo "Road to Rio 2016"

Donner 500 euros

Précédent et un cadeau "surprise" aux couleurs de Rio 2016

Lancer ma collecte !
Association Amaé

Amaé

Amaé, Association pour la médiation animale et l'équithérapie : une rencontre en bien être et en harmonie pour se (re)connecter à la joie de vivre

Ines Bouriez
27/06/2016
Bonne chance Cloé
Pierre Bouriez
27/06/2016
Bon courage Cloé. Accroche toi, tu vas y arriver !
julien esperon
27/06/2016
Salut Chloé. Ici Kabrel, j’étais au Niger avec toi pour ma première aventure des EDD ! Je te souhaite tout simplement tout !