Orcinus - Acte I

par Ambassade des Océans

Faire un don

Orcinus - Acte I

par Ambassade des Océans

Faire un don

Accompagner 100 jeunes (ou+) de Saint Vincent les Grenadines sur la préservation des petits cétacés

Présentation du projet

Je m'appelle Quentin Hoerner, j'ai 33 ans. Je suis marié et papa depuis maintenant deux ans. J'ai créé l'association Ambassade des Océans en 2018 avec mon épouse dans le but de sensibiliser le plus grand nombre autour des questions de conservation des océans. Parallèlement j'ai construit un projet à travers le prisme de l'espèce épaulard (orcinus orca), ou plus communément appelée orque, pour comprendre les différentes situations et problématiques du leur chasse et  par rebond, de la consommation des cétacés dans le monde.

Avec Ambassade des Océans nous avons besoin de votre soutien et accompagnement pour initier une vision nouvelle pour lutter contre une pratique qui détruit la vie marine et humaine. Notre approche de long terme, pacifique et dynamique nous permet de croire qu’avec des moyens raisonnables nous sauront faire levier pour obtenir de grands résultats et montrer par delà les océans qu’un territoire, aussi petit soit-il, peut être le théâtre d’une révolution pour et par les océans mais surtout pour et par le vivant. Il y a tant d’options ! 

 

Aidez-nous dans cette toute première étape ! Elle est décisive !

undefined



Origine du projet

Ce projet est né d'un suivi des populations d'orques dans le monde entier sur plusieurs années. Après avoir collecté et synthétisé plus d'une centaine d'études scientifiques et d'articles de journaux, j'ai construit le programme qui s'appelle Orcinus dans un but d'assurer un suivi dans un premier temps. Puis en rentrant en contact avec différentes ONG, j'ai échangé avec Adam Gravel de l'association Salvage Blue : une ONG située à Saint Vincent les Grenadines qui lutte contre la chasse à la baleine. La chasse aux petits cétacés s'y opérant également, il m'a invité à venir sur place pour découvrir la situation, ses enjeux et les difficultés que rencontrent les populations locales qui dépendent de cette pratique. Ce que j'ai effectué en Juillet-Août 2019.

En partant à la rencontre d'Adam et de la communauté de Barrouallie, qui prélèvent plus de 400 petits cétacés, j'ai assisté à un drame bien réel, qui cachait malgré lui, d’autres drames sociaux, économiques mais surtout humains. Sans parler des conditions sanitaires et d’hygiènes très risquées, depuis la mise à mort, en passant par la découpe, au séchage à l’entreposage à l’air libre ou à même le sol, la toxicité de la viande des petits cétacés entraine un accroissement des insuffisances rénales chez cette population.

Avec Adam, nous avons su instaurer un rapport de confiance avec les populations locales, là où d’autres ONG continentales ont échoué, partant du postulat qu’il n’est jamais productif de condamner des mœurs avant de savoir ce qui les motivent. Nous avons cherché à comprendre la vie au quotidien de ces hommes, femmes et enfants. De cette manière nous avons pu :

  • Détecter les failles et faiblesses qui entretiennent la dépendance à cette pratique,
  • Comprendre les manques en informations fiables,
  • Établir un programme adapté pour mieux accompagner la communauté vers des alternatives tangibles

Il s'agit donc de retourner sur place et de commencer un travail d'information grand public... en commençant avec les enfants !

A quoi servira l'argent collecté ?

Niveau 1 - Sensibiliser une centaine d'enfants -ou plus - de Saint Vincent sur les dernières découvertes observées chez ces cétacés et susciter leur émerveillement - ils nous attendent déjà pour comprendre pourquoi l’homme protègent ces créatures en occident, et pourquoi il est plus viable de préserver les espèces plutôt que les consommer. Un premier impact fort pour préparer les générations futures. Cela peut paraitre peu, et pourtant nous pouvons agir directement auprès d'un millième de la population locale: cela reviendrait à réunir 60 000 jeunes en France !

Le budget minimum de 8 500€ comprend pour une mission de 10 jours :

  • A/R sur Saint Vincent les Grenadines & la logistique sur place,
  • La production de supports vidéo illustrant le "pourquoi préserver cette espèce",
  • Le matériel pédagogique (poster, flyers, dépliants)
  • Location d'une salle et logistique pour acheminer les enfants sur les lieux,
  • 2 sessions de sensibilisations pour les enfants et leur professeurs,
  • Un goûté ainsi qu’un diplôme d’Ambassadeur des Océans à chaque jeune « Vincy »/ Vincentais (plus un textile selon les conditions douanières).

 

 

Notre équipe


Donner 20 euros

Spinner

Un sincère remerciement

Donner 50 euros

Globicéphale

3 stickers Orcinus

Donner 100 euros

Epaulard

Le poster orcinus + 3 stickers Orcinus

Donner 200 euros

Baleine à bosse

Le T Shirt Orcinus + Le poster orcinus + 3 stickers Orcinus

Donner 500 euros

Blackfish

Le T Shirt Orcinus + le poster orcinus+ 3 stickers Orcinus + contenus "indisclose"

Donner 1000 euros

Whitefish

Une présentation en avant première des images de notre première action et/ou les premiers extraits vidéos

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Ambassade des Océans. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Q
Quentin Hoerner
11/10/2019
Signaler la page