Objectif MONT BLANC

par AMICALE DES GABRIMIS

Faire un don

Objectif MONT BLANC

par AMICALE DES GABRIMIS

Faire un don
Objectif MONT BLANC - AMICALE DES GABRIMIS

"Emmenons Nos Blessés à La Hauteur de Leur Engagement"

Présentation du projet et origine du projet :

Quand la compagnie de transmissions de l’état-major de la 11e brigade parachutiste (11e CCTP), basée à Balma (31), a décidé de mettre en place une action au profit des blessés de l’armée de Terre, l’ascension du Mont Blanc s’est rapidement imposée. L’idée était en effet d’accompagner des blessés dans la réalisation d’un projet hors normes, une activité qu’ils ne pourraient réaliser seuls. Gravir le Mont Blanc (tout un symbole !) représente un véritable challenge, qui requiert cohésion et dépassement de soi.

Avec Objectif Mont-Blanc, les 9 paras de la 11e CCTP souhaitent ainsi accomplir un triple objectif : 

  • Accompagner deux blessés de l’armée de Terre dans l’ascension du  Mont Blanc ;
  • Récolter des dons au profit des associations « Terre Fraternité » et l’« Entraide Parachutiste »
  • Porter un message de fraternité et de soutien aux soldats blessés en opération et en service.

A quoi servira l'argent collecté ?

Les dons serviront d'une part, à participer au financement de l'équipement de l'équipe nécessaire à l'ascension (ex : sac à dos de montagne, vestes, lunettes de soleil, pantalons, ...) et d'autre part, à faire un don aux associations de blessés militaires Terre Fraternité et Entraide Parachutiste.

Terre Fraternité est une association qui vise à soutenir les blessés en service de l'Armée de Terre, leur famille et les familles des soldats morts en service.

L'Entraide Parachutiste quant à elle, a pour objectif de venir spécifiquement en aide aux militaires parachutistes français et à leurs familles. 

Les blessés :

La 11e CCTP a été particulièrement touchée par le parcours de ces 2 paras qui, après leurs blessures, ont poursuivi leur engagement.  Pour cette 1ère édition, afin de préserver les échanges et la cohésion,  la compagnie a choisi de réunir un petit groupe de 9  de ses soldats autour des deux blessés. Ils seront ainsi 11 parachutistes à partir à l’assaut du Mont Blanc en septembre. 11 comme le numéro porté par leur compagnie ; 11 comme 11e brigade parachutiste : un chiffre qui, c’est certain, leur portera bonheur dans leur ascension !


Le caporal Florian est né le 2 septembre 1986 à Toulouse.

Diplômé d'un bac électrotechnique, il a commencé sa carrière professionnelle comme fonctionnaire, en tant que technicien au service des sports d’une collectivité de la région toulousaine.

Passionné par l'armée et plus particulièrement par les parachutistes depuis l’enfance, il décide de s’engager en 2011.
Il rejoint alors le 8e régiment parachutiste d’infanterie de marine (8e RPIMa) à Castres, avec lequel il participe à plusieurs opérations extérieures, au Gabon et en République centrafricaine (RCA).

En 2013 lors d’un déploiement en RCA,  au cours d'une patrouille menée à Bangui, la section du caporal Florian est prise à partie à très courte distance par des individus munis d'armes légères d'infanterie. Les parachutistes français ripostent. Durant l'échange de tirs, deux de ses camarades sont grièvement blessés et mourront des suites de leurs blessures. Le stress intense de cet épisode et la perte de ses camarades marquent à jamais le caporal Florian, qui souffre d’un syndrome de stress post-traumatique.

L’adjudant David est né le 19 juin 1974 à Thionville. 

Suite à la perte de ses parents à l’âge de 17 ans, il choisit de s’engager dans l’armée et intègre le 14e régiment parachutiste de commandement et de soutien de Toulouse (14e RPCS).  Il est affecté à la 14e compagnie de transmissions parachutiste et commence ses premières missions en opérations extérieures en tant qu’opérateur radio.
Fort de son expérience, il rejoint l’élite de son unité et intègre les commandos parachutistes en 1998.

En 2011, en Afghanistan, l'explosion d'un suicide bomber lors de la  sécurisation d'une choura (réunion avec les élus locaux) va changer le cours de sa vie. Cinq de ses camarades sont tués. Lui-même et trois autres paras sont gravement blessés. Encore conscient, il parvient à conserver la liaison radio pour faire évacuer ses frères d’armes. En plus de ses blessures visibles, l’adjudant David souffre d’un syndrome de stress post-traumatique. Pour surmonter la blessure et aller de l’avant, il participe à l’écriture d’un livre sur ce sujet, à destination des enfants de soldats. Depuis 2015, il a pu repartir en opération extérieure à trois reprises.

Notre équipe :

Le reste de l'équipe est composé de 9 militaires de la 11e CCTP : Le capitaine Henry, l'adjudant Enrique, le sergent-chef Julien, les sergents Kareen, Mathieu et Arthur, le caporal-chef Quentin et enfin les caporaux François et Douglas.

L'équipe sera accompagnée par des guides de haute montagne de l'association Roc-Odyssée.

 

Malheureusement, aucun reçu fiscal ne pourra être délivré pour votre don. Merci de votre compréhension.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
T
Thomas Lehut
24/04/2019
p
philippe FESQUET
23/04/2019
A
Anne DESCHAMPS
23/04/2019
Signaler la page