Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de amicale mille feux pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Acquisition de la maison de l'Amicale Mille Feux

par amicale mille feux

Acquisition de la maison de l'Amicale Mille Feux - amicale mille feux

Amicale Mille Feux

Créée en 2017, l’Amicale Mille Feux est une association qui réunit un collectif d’artistes traversé·es par des questionnements esthétiques et des engagements politiques communs. Nous nous sommes rencontré·es pour la plupart en 2016, aux Beaux-arts de Paris, autour du mouvement social contre la loi travail. A la fin de notre cursus, nous nous sommes installé·es à Lacelle, en Corrèze, pour monter un lieu de vie collectif ouvert sur la création et pour nous lier au foisonnement politique et culturel de la Montagne limousine. Aujourd’hui, nous avons la possibilité d’acquérir, via la société coopérative d’intérêt collective L’Arban, le bâtiment que nous occupons par un bail précaire depuis 2017. Ce bail arrive à échéance avant la fin de l’été, et nous cherchons à réunir 80 000 euros pour assurer la pérennité de notre projet d’installation ainsi que son bon déroulement.
               
            Histoire du collectif


            Nous nous sommes rencontré·es aux Beaux-arts de Paris où nous avons assisté, dans l’indifférence générale, à la transformation de notre école en vitrine prestigieuse pour des intérêts privés. Dans ce sens, la loi travail de 2016 fut un déclic, car elle étalait sans pudeur la précarité que les politiques néolibérales prévoyaient pour la suite de nos vies. Pendant le mouvement, nous avons construit des châteaux communs (cabanes collectives et spontanées) sur la Place de la République, pour voir les Nuits Debout se prolonger jusqu’au jour et pour établir un lieu de lutte qui soit pérenne et habitable. Après la répression féroce de cette initiative, nous avons tenté d’occuper notre école, afin de tisser des amitiés avec qui partageait la même envie de se réapproprier un espace politique. En 2017, nous avons ouvert à Paris un espace de vie collectif à Pantin. Cet espace nous a permis de travailler, de tisser un lien avec le quartier, d’organiser des fêtes, d’accueillir des ami·es exilé·es et d’élaborer ensemble une autre manière de vivre en ville. Quand l'expulsion a été déclarée, quelques-un·es d’entre nous voulaient quitter Paris pour rejoindre un territoire qui nous corresponde et dans lequel nous pourrions prolonger ces expériences.


            Le projet de l’Amicale Mille Feux


            C’est ainsi que nous avons trouvé, à Lacelle en Corrèze, un grand bâtiment de 800 m2 à vendre pour 60 000 €. Après négociation avec les propriétaires, nous avons obtenu un bail précaire d’une durée de deux ans et ce grâce au soutien décisif de la mairie et des habitant·es du village. Rapidement nous nous sommes senti·es à l’aise dans ce territoire et avons pu faire mûrir ce que nous voulions construire ici. Derrière ce désir collectif de vivre ensemble et d’auto-organisation, le projet de l’Amicale Mille Feux se décline en plusieurs volets, il est traversé par l’envie que ces différentes activités se chevauchent, se télescopent, et s’enrichissent mutuellement.


            L’un des projets de l’Amicale Mille Feux est de proposer des résidences artistiques sur un temps long, de six mois à deux ans, afin de permettre aux résident·es d'habiter le lieu dans lequel ils sont invité·es. Par des longues résidences, nous imaginons rompre avec la norme qui veut que les jeunes artistes soient parachuté·es aux quatre coins de la France et enchaînent frénétiquement des projets ça et là. Il est important pour nous d’accueillir ces artistes et de les accompagner dans leur temps de recherche. Nous sommes convaincu.es qu’une expérience quotidienne et curieuse du territoire par l’artiste permettra des échanges solides et généreux avec les habitant·es du lieu, du village et des communes alentours. La recherche artistique repose trop rarement sur une stabilité financière, nous cherchons à mettre en place une solution collective pour ne pas délaisser la création faute de moyens. Nous souhaitons donc mettre à disposition dans la partie hangar des ateliers artistiques (sculpture, fonderie, peinture, laboratoire photographique, fabrique de papier, édition, montage vidéo) afin de mettre en commun le matériel. L’enjeu du projet porté par l’association est de partager ces activités, de les lier aux dynamiques de la Montagne limousine et de créer un réseau d’entraide. L’Amicale Mille Feux aimerait être un espace d’ouverture vers l’extérieur, comme sa devanture donnant sur la place de la gare le suggère. En proposant des expositions, des partenariats, des initiations pratiques et des réflexions théoriques, l’Amicale prend à cœur de ne pas faire le choix du repli sur soi.

            Faisant le malheureux constat que le dernier bar de Lacelle va bientôt fermer dans les prochains mois, nous voulons réhabiliter l'ancien bar de notre bâtiment pour maintenir un lieu d’échange et de convivialité dans le village. Cet espace collectif et multiple accueillera un bar associatif, qui ouvrira dans un premier temps quelques heures par semaine, une cantine collective, qui permettra ponctuellement d’assurer des repas lors de grands évènements, et une bibliothèque, avec le soucis de fournir aux résident·es des thématiques approfondies (politique, esthétique, technique et construction). Cet espace multifonction pourra se transformer au gré des événements en lieu d’exposition, de projection, de conférence ou de réunion. Le bar et la cuisine collective favoriseront les circuits courts en servant des produits issus de la production locale. La bière sera brassée par l’association Bière en chantier, située à Gentioux, et les légumes proviendront de cultures maraîchères biologiques des fermes aux alentours. Autant que possible, nous souhaitons que les cantines proposées soient à bas prix pour toutes et tous.


            Nous avons l’intention de monter un gîte d’accueil qui sera situé au premier étage du bâtiment et qui pourra recevoir des séjours de vacances adaptées. Depuis plus de dix ans, Charlotte Victoire, membre du collectif, encadre des séjours et des ateliers pour divers publics. Avec différentes associations, auprès d’enfants, d’adolescent·es, d’étudiant·es ou d’adultes en situation de handicap, elle a aujourd’hui acquis une expérience professionnelle suffisante afin d’être responsable de séjour et de mener des projets pédagogiques élaborés et subventionnés par les collectivités. Inspirée par les nouvelles pédagogies, la démarche de l’Amicale est de favoriser l’autonomie et la confiance en soi des personnes qu’elle accueille en mettant à disposition des outils critiques et artistiques, que ce soit par le dessin, la peinture, l’imprimerie, l’usage de la photographie et de la vidéo, mais aussi de l’écriture ou du théâtre. En accueillant plusieurs activités (artistiques, accueil de personnes handicapées, bar associatif...) l’Amicale espère voir des liens se créer entre ces personnes issues de milieux différents, de décloisonner les attentes et les appréhensions de chacun en créant un lieu de rencontre.


            Dans l’aile sud du bâtiment, nous voulons construire plusieurs logements qui seront loués en priorité par les membres du collectif, par les résident·es invité·es, et par celles et ceux qui souhaitent s’investir à long terme dans le lieu. Il nous semble important d’habiter l’endroit où nous travaillons, de faire de ce lieu un endroit de vie qui ne soit pas figé, où les idées et les envies se confrontent, s’éprouvent, et mènent à un travail sur soi et à la redéfinition du collectif.


             Territoire


            Lacelle, ce n'est pas la ville saturée d'espaces inaccessibles et calibrés, ce n'est pas non plus le charmant petit village de province engoncé dans le pittoresque et l’activité touristique. C'est un village vivant, avec une épicerie, une poste, un gare, une boulangerie, un bar. C’est aussi un village qui s’organise avec des initiatives comme le garage associatif G.A.S.E.L, l'espace création de la gare, les fêtes du syndicat agricole MODEF, le club Genêt et Bruyère et bientôt, la réouverture de la scierie locale. En septembre dernier, la Fête de la Montagne Limousine a eu lieu à Lacelle. Ce fut pour nous l’occasion de nous investir dans cet événement important pour la vie de la région, en organisant dans notre lieu des expositions, des projections, des débats et des rencontres. Notre projet s’inscrit dans cette dynamique locale qui caractérise les initiatives politiques de la Montagne limousine et qui ont pris forme un peu partout sur le territoire : à Tarnac, à Faux-Montagne, à Gentioux, au lac du Chammet. Nous pensons notamment à la politique d’accueil des exilé·es qui a été mis en place ces dernières années dans la région, mais aussi aux sessions de travail du Syndicat de la Montagne, qui visent à une coordination des différentes initiatives sur le Plateau de Millevaches. Nous entretenons également des liens avec le réseau artistique de la région (Le Centre international d'art et du paysage de l’île de Vassivière, La Pommerie, Peuple et Culture Corrèze) avec lequel nous voulons voir grandir le projet de l’Amicale Mille Feux.


            L’Arban


            Dans ce projet, le soutien de la société l’Arban, basé à Faux-La-Montagne, est décisif, puisqu’il nous permettrait de pérenniser à long terme notre installation dans le village de Lacelle. En effet, après avoir essuyé plusieurs refus de prêt de la part des banques, nous avons décidé de travailler avec l’Arban pour mener à bien le projet d’acquisition (60 000 euros) et des travaux (170 000 euros). L’Arban est une société d’urbanisme alternatif ayant pour objectif, entre autres, de revitaliser les centres bourgs de la montagne limousine. Elle a notamment soutenu par le passé, le projet de La Renouée, porté par l’association La Bascule, à Gentioux. Si nous avons choisi de faire confiance à l’Arban, c’est que cette société développe des méthodes de travail participatives et horizontales, ouvertes à tous les acteurs et actrices concerné·es : habitant·es, collectivités, associations. Elle privilégie un urbanisme et un habitat à faible impact environnemental et s’attache, dans les projets qu’elle soutient, à favoriser les modes d’organisation collectifs et le vivre ensemble. En tant que société coopérative d’intérêt collectif, l’Arban permet aux sociétaires de prendre des parts dans son capital. Ainsi, en faisant un don à L’Amicale Mille Feux, vous nous permettez de prendre des parts à l’Arban et ainsi d'être représenté·es lors des assemblées générales de la société. Vous pouvez aussi directement prendre des parts à l’Arban en votre nom, cette prise de part comptera comme participation directe à l’acquisition du bâtiment.


                 Appel à dons


            Soutenir l’Amicale Mille Feux, c’est faire du mécénat populaire. Nous nous autofinançons autant que possible, mais nous avons besoin de votre aide. Si vous êtes convaincu·e par notre projet et que vous souhaitez nous filer un coup de pouce, sachez que les dons que vous nous verserez peuvent être défiscalisés. Pour la levée de fond, nous passons en partie par le fond de dotation reconnu d’intérêt général La Solidaire (conforme à l’article 200 du code général des impôts) qui a pour objectif de soutenir les initiatives associatives et collaboratives dynamisant le territoire du Limousin. Par exemple, si vous donnez 100 euros, vous ne payez en réalité que 34 euros en le déduisant de vos impôts. Ces dons à La Solidaire nous permettront ensuite d’acquérir des parts dans la société l’Arban, des sommes qui seront décisives pour l’acquisition du bâtiment et les travaux nécessaires à sa réhabilitation. Vous pouvez aussi directement prendre des parts à l’Arban en votre nom, ce qui sera comptabilisé symboliquement dans la campagne de dons de l’Amicale Mille Feux. L’Arban, qui sera propriétaire du bâtiment, s’engage en retour à donner à l’Amicale Mille Feux le plein usage des espaces et leur aménagement. L’Amicale Mille Feux aimerait apporter pour sa part 80 000 euros pour pérenniser le projet sur le long terme. De son côté, la société L’Arban s’engage à financer une grande partie des travaux (isolation, toiture, chauffage, eau, électricité) pour rendre le bâtiment fonctionnel aux diverses activités qui y prendront forme. Les travaux s’étaleront de juillet 2019 à septembre 2020 et seront en grande partie réalisée en auto-réhabilitation accompagnée (ARA). La société l’Arban travaille avec des artisan·es professionnel·les qui mèneront les travaux nécessitant une forte expertise. Grâce à vos dons, cette esquisse de notre projet peut prendre forme très bientôt, et nous serons heureux de vous accueillir à l’Amicale Mille Feux.
            

Pour résumer, selon votre situation (imposable ou non) et vos envies (prendre des parts dans la société l’Arban à votre nom ou pas), il y a trois possibilités pour aider l’Amicale Mille Feux.

  • Si vous souhaitez faire un don direct à l'Amicale Mille Feux, il suffit de donner sur cette page hello asso pour un don par carte bancaire. Pour un don par chèque, il suffit de remplir le formulaire suivant en cliquant ici. L’argent récolté ira directement à l’Amicale Mille Feux qui prendra ensuite des parts à son nom dans la société l’Arban.
  • Si vous souhaitez défiscaliser votre don (déduction fiscale à hauteur de 66%), vous pouvez adresser un chèque en remplissant le formulaire suivant en cliquant ici. La Solidaire prendra des parts dans la société l’Arban qui seront comptabilisés dans la campagne de don de l’Amicale Mille Feux.
  • Si vous souhaitez directement prendre des parts dans la société l’Arban (déductible fiscale à hauteur de 18%), vous pouvez adresser un don par chèque en remplissant le formulaire en cliquant ici. La prise de part dans la société l’Arban en votre nom comptera dans la campagne de don de l’Amicale Mille Feux.

 

 

 

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme amicale mille feux. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page