Je veux voir Mioussov au Théo Théâtre

par amri théâtre

Faire un don

Je veux voir Mioussov au Théo Théâtre

par amri théâtre

Faire un don

Quiconque s'est reposé une fois aux "Tournesols" ne peut plus se reposer ailleurs !

Présentation du projet

Bonjour à tous. Nous sommes l'association "Amri Théâtre".

Après avoir plusieurs fois joué occasionnellement la pièce "Je veux voir Mioussov", nous avons décroché la possibilité, de nous représenter au magnifique "Théo-Théâtre" durant 3 mois.

Nous souhaitons honorer cette opportunité, en transformant notre prestation, afin de l'amener à un niveau supérieur. Tout d'abord en dynamisant la mise en scène, mais aussi et surtout en améliorant notre décor et nos costumes. C'est pourquoi, nous espérons que cette campagne pourra nous aider à financer tout, ou partie, des 3 grandes phases, listées plus bas.

Origine du projet

L'association à but non-lucratif "Amri Théâtre" a vu le jour grâce à la rencontre de Céline Lesage, Pascale Aoudé, Yann Amri et Steven Drévillon. Ces quatre membres fondateurs participaient déjà aux spectacles d'une même troupe d'improvisation : “Les feux follets”. Après plusieurs scènes partagées ensemble, l'idée vient alors  de conserver cette alchimie de groupe et de la transposer au théâtre. Très vite, la décision est prise de recruter des comédiens habitués à l'exercice de l'improvisation et de les rallier à un projet de spectacle. Nous recherchons alors la perle rare dans le répertoire théâtral et c’est sur « Je veux voir Mioussov » de Valentin Kataïev que nous avons jeté notre dévolu. Quelques années et plusieurs représentations plus tard, nous avons la possibilité de nous produire tous les jeudis du 10 Octobre au 19 Décembre (soit 11 dates), au "Théo-Théâtre".

Et c'est là que nous avons besoin de vous afin de poursuivre sans encombre notre aventure !



A quoi servira l'argent collecté ?












Phase 1) Le décor, les costumes et le déplacement (budget : 806€)

"Je veux voir Mioussov" se déroule dans le salon d'une maison de repos en Russie au milieu du siècle dernier. C'est cette atmosphère que nous souhaitons retranscrire au mieux, en investissant dans de nouveaux meubles datant des années 50 et possédant une certaine patine. De plus, dans la maison des "Tournesols", lieu ou se déroule l'action, chaque client possède un pyjama et une robe de chambre, propre à l'établissement. Afin d'accentuer le côté oppressant que peut avoir cette maisons, nous souhaitons uniformiser les costumes des résidents. Une fois le nouveau décor et les nouveaux costumes acquis, le reste de cette somme, servira à la location d'un véhicule afin de transporter tout ce matériel dans les loges du "Théo-Théâtre".


Phase 2) Les droits d'auteur (budget : 1394€)

Nous avons toujours voulu faire les choses en règle. Cette somme est ce que nous demande la SACD afin que nous puissions jouer la pièce 11 fois. Vos dons permettrons d'amortir les finances de l'association.


Phase 3) La location de la salle (budget : 1300€)

Cela couvre en quasi totalité les frais que demande le "Théo-Théâtre", pour la mise à disposition de la salle, avec régie lumière/audio et gestion de la billetterie comprise.



Notre équipe








Céline Lesage
(co-metteur en scène et interprète de Mme Doudkina et du docteur Kirilof)

Mon amour pour le théâtre a démarré très tôt. A 8 ans, je commençais mon premier cours à l’atelier d’art dramatique pour enfant du conservatoire de Metz.
Également passionnée par le septième art, j’ai effectué un BTS audiovisuel en montage et une licence de cinéma à la Sorbonne.
J’ai alors réalisé mon premier court-métrage en étant à la fois devant et derrière la caméra.
Cette expérience me conforta dans l’envie de devenir comédienne et metteur en scène. Fraichement arrivée à Paris, j’apprends les bases du jeu au Cours Simon.
Parallèlement à ma formation, je passe des castings et j’obtiens des rôles dans plusieurs court-métrages, ainsi que le long-métrage « Fever » de Raphaël Neal.
A 25 ans, je m’inscris à l’EFIT, Ecole Française d’Improvisation Théâtrale. Touchée par le virus, cette nouvelle passion ne me quittera plus.
Je découvre également l’art du clown et du one-woman-show.










Steven Drévillon
(co-metteur en scène et interprète de Mioussov)

J’ai 33 ans et suis technicien en plateau T.V.
Mon père musicien et conteur à ses heures perdues m'a transmis le goût du spectacle vivant.
J'ai commencé très tôt la pratique musicale et démarré le théâtre comme beaucoup de gens de ma génération avec le groupe théâtral du collège puis du lycée.
A mon arrivée à Paris en 2007, j'intègre différents cours amateurs puis rejoins en 2012 le centre culturel CRL10 et participe à plusieurs pièces mises en scène par Christèle Demidoff
(“Que la noce commence” de Didier Bezace, “Solitarité”de Gianina Carbunariu, “L'Ombre”de Evgueni Schwarz).
En 2014, je découvre ce qui devient une grande passion pour moi, le Théâtre d'improvisation, en intégrant les cours de l’EFIT.
L'année suivante, je rejoins la troupe des “Feux follets” et je crée en 2016 la troupe des “DésJoués” qui mélange spectacle d'improvisation et jeux interactifs.










Pascale Aoudé
(interprète de Vera Karpovna, la directrice)

De formation en sciences de l'éducation, je m’intéresse actuellement à l’apprentissage du libanais. J’ai fait 5 ans d’improvisation théâtrale (EFIT) et 4 ans de théâtre classique (Centre Paris Anim’ avec C. Demidoff). J'ai aussi suivi des ateliers de comédie musicale et d’improvisation théâtrale (Cours Florent), de burlesque (D. Clairet), de clown (N. Perruchon) et de chant lyrique.

Passionnée par la scène, j’ai fait partie de deux troupes d’improvisation et d’ensembles vocaux, j’ai été présentatrice de spectacles vivants et j’ai joué dans des clips et des courts-métrages. Parmi mes rôles au théâtre : Zénon (« Romulus le grand » de F. Dürrenmatt), La belle-mère (« Cendrillon » de J. Pommerat), la sage-femme (« Jamais seul » de M. Rouabhi)








Maryanne Kovacs
(interprète de Choura et Rosa Erémévna)

Mère de 2 jeunes gens et travaille actuellement en tant que consultante métier chez un éditeur de logiciel.
Depuis l'école primaire je suis fascinée par la vie de Molière, ses pièces et son mode de vie, c'est pourquoi à 20 ans j'ai pris des cours de théâtre, tout en étant animatrice dans les centres de loisirs.
J'ai pu jouer un peu dans le cadre de l'école et festival mais ensuite, je me suis dirigée vers un autre milieu professionnel .
J'ai rejoint depuis trois ans, les cours de Christelle Démidoff au centre CRL du quai de Jemmapes où j'ai participé à 3 reprises à la nuit du théâtre et également à 4 pièces de théâtre dont le rôle de Romulus dans 'Romulus le Grand' de Friedrich Dürrenmatt.










Gilles Rouillet
(interprète du portier et du Professeur Doudkine)

En parallèle d’une carrière dans le commerce et le marketing, j’ai toujours été passionné de théâtre.
En 2005, j’ai été touché par le virus de l’improvisation en effectuant plusieurs stages auprès de Lenny Tepper, précurseur de cet art en France.
J’ai eu ensuite l’occasion de me produire plusieurs fois sur scène au théâtre de la Clarté à Boulogne.
J’ai également abordé le théâtre de textes suivant les ateliers de la compagnie des Hauts de Scène.
J’ai alors été dirigé par Vincent Varinier et Eric Laungerias et participé aux spectacles « Les grands prix du rire » au théâtre du Gymnase à Paris.
Dans le même temps, j’ai rejoint l’EFIT (l’Ecole Française d’Improvisation Théâtrale) où j’ai rencontré la troupe d’Amri Théâtre.










Yann Amri
(interprète de Zaïtsev)

Un premier passage par le cours des Uns Visibles et le cours Clément m'ont appris les bases du théâtre.
Je me suis intéressé à l'art complexe de l'improvisation en passant par l'EFIT et Paris Impro, ce qui m'a conduit à intégrer la troupe des feux follets.
La pièce "je veux voir Mioussov" et mon personnage Zaistev sont au croisement de plusieurs chemins de ma vie.
Le théatre, l'improvisation donc mais aussi ironiquement mon travail dans l'administration et mon rôle de président de notre association.
Car si "quiconque s'est déjà reposé aux Tournesols ne peut plus se reposer ailleurs", quiconque a été confronté à la bureaucratie saura à quelle forme de folie douce elle peut mener.










Mai Sarlabou
(interprète de Klava Igniatiouk)

J'ai commencé le théâtre en 2008, au lycée. Cet art me passionnant, j'ai continué de jouer (sans jamais m'arrêter) en arrivant sur Paris pour mes études.
J'ai rejoint durant trois années la compagnie des Théâtreux Anonymes, puis différents ateliers amateurs à la MPAA (avec Assane Timbo puis Pierre Notte), aux Plateaux Sauvages (avec Sidney Ali Mehelleb) et dernièrement au Théâtre de l'Aquarium (avec Aurélie Van Den Daele).
Étant psychologue, le théâtre m'aide à entrer dans le jeu avec les enfants et adolescents auprès de qui je travaille.
Le théâtre est également une source d'inspiration et de créativité dans ma profession et, plus largement, dans mon quotidien.










Thomas Meurgey
(interprète de Kostia Galouchine)

Après une expérience en école primaire dans Les Fourberies de Scapin, je me suis impliqué lors de mes études supérieures dans le théâtre de texte et d’improvisation.
J’ai joué le rôle du colonel Loriot FFI dans « L’équarrissage pour tous » de Boris Vian au sein de l’association étudiante de théâtre Profit’rôles.
Puis toujours au sein de cette association j’ai interprété le rôle d’Egée dans Le songe d’une nuit d’été.
Depuis mon entrée dans la vie active en tant qu’ingénieur, je pratique l’improvisation depuis 3 ans au sein de l’EFIT.






Donner 10 euros

Bouquet de Tournesols

Remerciements sur notre page Facebook !

Donner 15 euros

Solarium

Un sticker du spectacle, remis en main propre à la fin d'une représentation au Théo-Théâtre (plus contrepartie précédente)

Donner 35 euros

Bain à l'essence de pin

Un badge du spectacle, remis en main propre à la fin d'une représentation au Théo-Théâtre (plus contreparties précédentes)

Donner 50 euros

L'électrochoc

L'affiche du spectacle dédicacée et remise en main propre à la fin d'une représentation au Théo-Théâtre (plus contreparties précédentes)

Donner 100 euros

Les ultrasons du Dr Kirilof

Une invitation à notre pièce (plus contreparties précédentes)

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
F
Fanny Prigent
15/10/2019
S
Sbeia Kourineva
15/10/2019
M
Maria Skvortsova
15/10/2019
Signaler la page