AN EYE FOR AN EYE

L'association AN EYE FOR AN EYE crée des correspondances photographiques de long terme entre des groupes d’enfants en situation défavorisée à travers le monde. www.aneyeforaneye.org

qui sommes-nous ?

En images
Notre mission

 L’association AN EYE FOR AN EYE a pour objet la mise en place de correspondances photographiques pérennes entre des groupes d’enfants en situation défavorisée à travers le monde. La photographie, enseignée comme un langage, leur permet de redécouvrir leur environnement, de s’ouvrir à une autre culture et de communiquer les uns avec les autres, bien que ne parlant pas la même langue et ne pouvant se rencontrer physiquement.


Nous intervenons à travers :

- la réalisation de stages de photographie pour les enfants et la formation d’animateurs et de coordinateurs locaux en France et à l’étranger ;

- l’organisation d’expositions des photographies des enfants ;

- la mise en place et le suivi de correspondances photographiques mensuelles, sur le long terme.


L'initiative s'adresse à des enfants de 8 à 12 ans accueillis en centres d'animation, en écoles de zones urbaines sensibles, en foyers ou autres structures éducatives et/ou d'accueil. Nous travaillons avec des groupes d’une douzaine d’enfants en moyenne. Nous mettons en place les correspondances en partenariat avec des structures locales bien ancrées sur le territoire de chaque pays, qui interviennent auprès des enfants de façon continue ou régulière.


Le projet a vu le jour en 2010 et la première correspondance a été lancée en 2011 entre 15 enfants de l’école Elsa Triolet de Stains (93) et 12 enfants de Kappaï, village rural d’Inde du Sud (associations Thamaraï et Chemins d’Enfances).

Le succès de ce premier échange a conduit à mettre en place une deuxième correspondance en 2012, entre 10 enfants du 18ème arrondissement de Paris (association des Enfants de la Goutte d’Or) et 12 enfants de l'association Pour un Sourire d’Enfant de Phnom Penh (Cambodge). Ces deux échanges se poursuivent à l’heure actuelle au rythme de 8 photos échangées chaque mois par les correspondants.

En avril 2014, deux correspondances ont débuté entre 13 enfants de la Maison pour tous St Pierre/St Julien à Martigues (13) et 9 enfants de Sucre en Bolivie (ONG Ayni) et entre 20 enfants de l'école élémentaire de Calenzana (Haute-Corse) et 15 enfants sud-africains de l'école primaire Rebonwe, dans le townhip d'Ivory Park (banlieue de Johannesburg) .


En 2015, le projet de sensibilisation environnementale par le biais de la photo "Regards croisés sur l'avenir de la planète", 150 enfants français, indiens, cambodgiens, boliviens, sud-africains et groenlandais ont enquêté puis échangé les uns avec les autres sur la concrétisation du réchauffement climatique dans leur quotidien.

L'exposition "Regards croisés sur l'avenir de la planète" a été présentée à l'Espace Générations climat de la COP21 en décembre 2015, ainsi qu'à la Mairie du 10ème arrondissement de Paris en avril 2016.

Le projet a été labellisé "COP21/CMP11" (Ministère de l'Environnement, du Développement durable et de l'Énergie), "Paris pour le climat" (Mairie de Paris) et "Coup de cœur" de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme.


Entre 2015 et 2016, An Eye For An Eye implique dans ses actions 15 enfants de l'association Môm'Frenay (Réseau Môm'artre, Paris 12), 10 enfants du centre social Aires 10 (Paris 10), 18 enfants travailleurs de l'Organisation Connat'Sop à Potosi, en Bolivie et 24 enfants de l'école primaire Liuying Rd de Shanghai, en Chine.


Dans le cadre du programme Des Clics et Des Classes 2016/2017, An Eye For An Eye établit un partenariat avec Réseau Canopé, le réseau de création et accompagnement pédagogiques de l'Éducation Nationale. Six classes en France et six classes à l'étranger bénéficient de l’accompagnement de photographes professionnels lors des ateliers photo qui  ont lieu dans le cadre de l'opération. Chaque classe en France échange les photos prises au cours des ateliers avec une classe à l'étranger, au sein des écoles françaises de Siem Reap et Battambang (Cambodge), du Cap (Afrique du Sud) et de La Paz (Bolivie).
Le travail réalisé sera présenté lors de la 14ème édition des Rencontres d'Arles.


10 enfants du centre culturel Le Chapelin (Mantes-la-Jolie) rejoignent An Eye For An Eye en 2017 et intègrent la correspondance avec la Bolivie.

Les actions de notre association

Les correspondances

La mise en place et le déroulement des correspondances sont coordonnés par l'équipe de An Eye For An Eye et suivent trois grandes étapes :

 

Étape 1 - Stage de 6 jours complets encadré par l'équipe de An Eye For An Eye auprès de chaque groupe de correspondants afin de :

- former des coordinateurs/animateurs sur place, qui assureront le suivi du projet sur le long terme,

- présenter mutuellement les deux groupes de correspondants et leurs cultures / lieux de vie,

- initier les enfants aux techniques de base de la photographie, à la prise de vue et à l'utilisation de l'image comme moyen de narration et de communication.

Le stage est filmé par l'équipe de AN EYE FOR AN EYE puis monté sous forme d'un documentaire qui est ensuite présenté lors de l'inauguration de l'exposition, à l'étape 2.

 

Étape 2 - Exposition des photos prises, sélectionnées et légendées par les enfants durant l'étape 1. L'exposition est inaugurée par un vernissage qui est l'occasion de réunir les enfants, leurs parents, amis et connaissances, les structures impliquées dans le projet, les partenaires publics et privés, les photographes parrains, les médias et le public plus large intéressé par notre action. L'objectif est de valoriser le travail des enfants auprès d'un public le plus large possible, aussi bien attiré par la photographie que par l'interculturalité. À cette occasion, les enfants présentent eux-mêmes les photos qu’ils ont légendées et reçoivent un diplôme. Le documentaire conçu à l'étape 1 est projeté devant le public. L'exposition tourne durant plusieurs semaines dans différents espaces, dans les deux pays impliqués dans la correspondance, toujours dans l'idée de valoriser au maximum le regard des enfants.

 

Étape 3 - Échange : il commence entre les deux groupes d'enfants correspondants dès la fin du stage de 6 jours (étape 1) et se poursuit sur plusieurs années. Encadrés par leurs animateurs formés à l'étape 1 et à l'aide du matériel que nous laissons à chaque groupe (2 appareils photo compact, un trépied, supports de formation, carnets de suivi, etc.), les enfants continuent de s'initier aux techniques photographiques lors d'ateliers hebdomadaires alternant théorie et mise en pratique sur le terrain. Tous les mois, ils envoient par Internet et par courrier à leurs correspondants entre 5 et 10 photos qu'ils ont sélectionnées et légendées. D'un mois sur l'autre ils varient les thèmes sur lesquels ils choisissent de correspondre et affinent leur découverte propre et mutuelle. Chaque groupe est parrainé par un photographe professionnel qui intervient sur une journée une à deux fois par trimestre pour suivre le travail des enfants sur place, leur transmettre de nouvelles notions et leur offrir un autre regard sur leurs photos. Petit à petit, ils s’expriment de mieux en mieux par le biais de la photographie, leur regard sur leur propre environnement et sur la culture de leurs correspondants s'affine et le dialogue entre les deux groupes se renforce.

Siège social

73, rue de Maubeuge 75010 Paris

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre commentaire public

Notre communauté

Nos supporters

fanny contact aefae 587223

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Fondation René Touraine
Fondation René Touraine
Association Français Langue d'Accueil
Français Langue d'Accueil
Association LES AMIS DU MNCP PARTAGE
LES AMIS DU MNCP PARTAGE
Association FORIM
FORIM
;