Partitions chorégraphiques

par ANNM-Envol des signes

Faire un don

Partitions chorégraphiques

par ANNM-Envol des signes

Faire un don

En 2018... faites un don pour financer une partition chorégraphique !


Notre association

L’Envol des signes - Association nationale des notateurs du mouvement est née du désir de notateurs d’œuvrer à la préservation du patrimoine chorégraphique et autres arts du mouvement.
L’association regroupe une douzaine de membres experts, formés au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris ou au Dance Notation Bureau, New York, qui réalisent des partitions chorégraphiques.

Pourquoi contribuer ?

Ce travail demande du temps, et des moyens : la transcription d’une partition chorégraphique d’un solo de 10 minutes peut prendre 12 semaines, celle d’une pièce de groupe avec mouvements complexes, plusieurs mois.
En devenant mécène de L’Envol des signes, vous pouvez contribuer activement à la préservation du patrimoine chorégraphique.
Votre don à l’association sera affecté exclusivement à la réalisation ou à la finalisation d’une ou plusieurs partitions.

Quels projets en 2018 ?

Si vous le souhaitez vous pouvez flécher votre don sur un des projets qui vous tient particulièrement à cœur, ou laisser l’association allouer les sommes reçues en fonction de l’économie des projets. En 2018, plusieurs de nos membres experts souhaitent engager des projets atypiques, plus difficiles à financer, et pour lesquels votre aide serait précieuse : notation de danses bretonnes ; notation de pas de base de la danse flamenca ; notation de Liquidambar, pièce historique de la dynastie Tang, recréée d’après des sources historiques par la chorégraphe taïwanaise Liu Feng-Shueh ; notation de soli de Rosalia Chladek...
Si vous le souhaitez vous pouvez flécher votre don sur un des projets qui vous tient particulièrement à cœur, ou laisser l’association allouer les sommes reçues en fonction de l’économie des projets.

Bleuniadur / Béatrice Aubert
Le groupe de danse, des arts et traditions populaires « Bleuniadur », qui veut dire en breton « Floraison », fête ces 40 ans d’existence cette année. C’est l’esprit de la région du Léon, à l’identité culturelle forte et l’ouverture sur le monde par la mer qui place ce groupe entre tradition et modernité. Groupe labellisé CIOFF (Conseil international des organisations des festivals de folklore et d’arts traditionnels), maintes fois primé dans des concours, à nouveau sélectionné cette année au niveau national par la Fédération Française de danse, Bleuniadur cherchent sans cesse le renouvellement et la contemporanéité de sa danse. Le projet de Béatrice Aubert est de noter une suite de danses chorégraphiées d’une durée d’environ 8 à 10 minutes montrant la modernité de ces danses régionales en s’appuyant sur les nombreuses recherches du créateur et directeur artistique du groupe. Un texte explicatif mettant en évidence les choix des pas, la période et la région permettra une approche pédagogique de la danse transcrite. Site web de Bleuniadur : www.bleuniadur.com

Pas de base de la danse flamenca / Noémie Barral
Il existe peu de ressources analysant la technique et le style de la danse flamenca et il n’en existe pas sous forme de partition chorégraphique. Cette recherche propose de définir les mouvements essentiels de cette danse, ses pas de base, et de les transcrire en cinétographie Laban. Le document conçu par Noémie Barral comportera des éléments essentiels de flamencologie, le répertoire des pas de base (sous forme de cinétogrammes et d’une description écrite), le rapport détaillé entre la musique et la danse, une critique et conceptualisation des mouvements, des phrases chorégraphiques traditionnelles et de répertoire les mettant en espace, des références musicales. L’objectif est la réalisation d’un outil pratique au service de la pédagogie et de la culture chorégraphique, sous forme de « précis », qui puisse servir d’outil d’analyse, comme aide-mémoire, comme support pratique pour s’exercer, enseigner, composer. Cet ouvrage sera traduit en espagnol, mis en ligne et diffusé le plus largement possible.

Soli de Rosalia Chladek / Christine Caradec
En 2014, Christine Caradec interprète le solo Totengeleite créé par Rosalia Chladek en 1936, après l’avoir remonté à partir d’une partition et travaillé à Vienne avec Eva Selzer afin d’en affiner le style, la technique et l’énergie à engager. Rosalia Chladek (1905-1995) est une figure centrale de la danse moderne autrichienne. Elle enseigne à Hellerau, dirige le département danse du Conservatoire de Vienne et de l’Académie de Musique et de Danse de Vienne jusqu’en 1970. Son œuvre de plus de 150 pièces se démarque par sa rigueur dans l’utilisation de la musique, de l’énergie, de l’engagement de soi et d’exellentes qualités physiques. Les archives filmiques sont restreintes et les partitions quasi inexistantes. Exceptés quelques danseurs de l’Opéra de Vienne auxquels Rosalia Chladek a transmis des pièces en 1980, peu d’interprètes en connaissent. La principale source de mémoire de sa danse est désormais incorporée. Christine Caradec souhaite donc participer à la préservation de l’œuvre de Rosalia Chladek en réalisant la notation de plusieurs soli courts comme la Danse du bâton(1930).

Liquidambar, danse de la dynastie Tang / Chih-Hsiu Tsui
La dynastie Tang (618-907) est considérée comme un apogée de l’histoire de la Chine sur le plan économique, politique et culturel. Liquidambar a été l’une des œuvres chorégraphiques classiques très répandues à la Cour Impériale et dans les ateliers de danse et de musique de l’époque. La recréation de Liquidambar à partir de documents d’archives par Madame Liu Feng-Shueh, chorégraphe et chercheuse taïwanaise, est le fruit de nombreuses années de recherches entreprises depuis les années 1950. Neo-Classic Dance Company, la compagnie dirigée par Madame Liu, s’est produit avec succès tant sur les scènes asiatiques qu’occidentales (comme à New York ou Paris). Chih-Hsiu Tsui souhaite réaliser la partition de cette pièce pour 5 danseuses, d’une durée de 30 minutes. Ce travail de notation permettra la préservation et l’étude d’une œuvre du patrimoine immatériel, issue d’un grand héritage artistique et culturel.

Mécénat et déductions fiscales

L’Envol des signes étant une association d’intérêt général, le versement d’un don ouvre le droit à une déduction fiscale à hauteur de 66%, dans la limite de 20% du revenu imposable. Ainsi, si vous effectuez un don de 50 €, votre dépense réelle après réduction d’impôts est de 17 € (33 € déductibles). Pour un don de 250 €, votre dépense réelle est de 85 € (165 € déductibles).

En vous remerciant de votre intérêt, l’équipe de L’Envol des signes.

Donner 20 euros

Tous nos remerciements

Donner 50 euros

Nos remerciements et envoi d'une page de partition

Donner 100 euros

Nos remerciements et accès à une session d'initiation organisée par l'association en 2018/2019 (à Paris)

Donner 250 euros

Nos remerciements, accès à une session d'initiation organisée par l'association en 2018/2019 (à Paris) et envoi d'un cahier « notation »

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS

Vous êtes une entreprise ?

Devenez mécène de notre projet et boostez notre levée de fonds en abondant les dons des internautes !

En savoir plus
Signaler la page