Sauvons l'eau!

par APIEEE

Faire un don

Sauvons l'eau!

par APIEEE

Faire un don
Sauvons l'eau! - APIEEE

L’eau est un bien commun. Ne permettons pas son accaparement par quelques uns au détriment du plus grand nombre et de l’environnement.

Dans les Deux Sèvres, un projet de stockage d’eau agricole (16 « bassines ») est sur le point d’aboutir. Il ne s’agit pas de récupérer l’eau de pluie, ni l’eau de ruissellement, ni l’eau des crues, mais bien de pomper des millions de m3 d'eau dans les nappes phréatiques qui alimentent nos robinets et nos rivières. Il s’agit de mettre plus de 40 millions d’euros publics sur un projet privé qui avantage particulièrement les agriculteurs déjà les mieux nantis (à dominante céréalière et exportatrice) et laisse sur le bord de la route l’agriculture et l’élevage de proximité (alors que l’autosuffisance alimentaire de Niort et de la Rochelle est inférieure à 2%). En bref, il conforte une agriculture productiviste (responsable entre autres d’une perte massive de la biodiversité, des incendies en Amazonie, de la pollution de notre eau, de l’ assèchement de nos rivières et de nos sols, de la dégradation de nos paysages…) et dont le citoyen ne veut plus.

C’est pourquoi, le collectif citoyen « Bassines non merci », et les associations APIEEE, INDECOSA et NE 17 lancent  un recours contre la chambre d’Agriculture 79, l’Agence de l’eau Loire Bretagne, la coop de l’eau 79.

Il est urgent et important d’arrêter ce projet qui , s’il passe, donnera le feu vert à des centaines d’autres « bassines » en France.

Ne les laissons pas vider nos nappes phréatiques et emmener l’agriculture vers une industrialisation accrue.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté sera utilisé pour payer les recours gracieux et les recours contentieux (l'un visant le CTGQ ou contrat territorial de gestion quantitative, l'autre visant la délibération du 3 novembre de l'Agence de l'eau de financer les bassines). Il servira également à payer  le travail sur tous les aspects de ce dossier.

Ce recours est différent de celui porté par le collectif inter associatif, visant l'arrêté inter préfectoral. Nous mettons ainsi un maximum de chances de notre côté.

 Si vous payez des impôts, votre don sera déductible à 66%.

Aidez nous, aidez vous, aidez l’eau !

Ceux qui ne peuvent pas payer peuvent relayer l’appel.

Pensez également à nous dire  si vous voulez vous associer au recours à titre individuel (avant le 31 décembre et seulement ceux habitant sur le territoire de l'Agence de l'eau Loire Bretagne) en nous envoyant un mail sur contact@apieee.org avec

- scan de carte d'identité recto verso
- justificatif de domiciliation : il doit comporter le nom et prénom, ainsi que l'adresse (Exemple = une facture d'eau, d'électricité, de gaz ou bien de téléphone, un avis d'imposition, une attestation ou une facture d'assurance, une quittance de loyer…)

 Il n'y a pas de frais supplémentaires

Merci aux donateurs fidèles, merci aux nouveaux et merci à toutes les bonnes volontés.

En savoir plus

Retrouvez plus d'infos sur les bassines sur les pages facebook de BNM et de l'APIEEE

Pour en savoir plus sur les associations et le collectif citoyen, c'est ici :

BNM : Bassines, non merci!

APIEEE : Association de Protection, d'Information et d'Etudes sur l'Eau et son Environnement

INDECOSA : Association pour l'information et la défense des consommateurs salariés CGT

 NE 17 : Nature Environnement 17

 

Donner 10 euros

Donner 200 euros

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme APIEEE. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
Christian
29/03/2021
A
Alain
14/03/2021
A
Anne-Marie
04/03/2021
Signaler la page