Sauvons les abeilles et les forêts au Burkina Faso

par Apiflordev

Cette collecte est terminée.

Sauvons les abeilles et les forêts au Burkina Faso

par Apiflordev

Cette collecte est terminée.

Sauvons les abeilles et  les forêts au Burkina Faso - Apiflordev

Grâce à vos dons, les apiculteurs des 27 villages de la Boucle du Mouhoun pourront mieux gagner leur vie et sortir de la pauvreté !

Présentation du projet

Au Burkina, les forêts naturelles s’étendent sur 16% de sa surface totale et constituent depuis toujours une énorme richesse pour les habitants riverains, avec entre autres, les revenus du miel. Il est clair alors que les apiculteurs qui tirent profit des habitats des abeilles sont intéressés par la conservation des forêts. D’autre part une des caractéristiques de l’apiculture en tant qu’activité est qu’elle se prolonge par le biais de la pollinisation, stimulant la conservation d’un écosystème entier. Ainsi la complémentarité abeilles forêts conduit :

-à l'augmentation des revenus des agriculteurs

-à leur participation à la conservation et régénération de la forêt

-au maintien de la biodiversité de l'environnement.

Composée d'apiculteurs confirmés et d'économistes, Apiflordev, association française de solidarité internationale, met depuis plus de 10 ans ses compétences en apiculture au service de groupes villageois. Avec ce projet, elle entend contribuer à la réduction de la pauvreté dans ce pays, l'un des plus défavorisés de la planète, en favorisant le développement de l'association apicole Wendsondga à BOROMO. Wendsondga étend son activité, depuis 2003, sur la province de la Boucle du Mouhoun qui compte 12 forêts classées situées le long des principaux cours d’eau et se heurte aujourd'hui à des contraintes de développement interne.

Collectant 6 tonnes de miel auprès de ses 300 adhérents, les conditionnant et les commercialisant, son unique moyen de transport (une moto) est à bout de souffle, ses infrastructures insuffisantes pour assurer une formation correcte aux techniques modernes apicoles. Elle ne satisfait plus aux demandes de formation de nombreux apiculteurs, ce qui permettrait une production supplémentaire ; l’association doit également mettre en place une gestion comptable et financière  plus rigoureuse, afin de régler le miel dès réception.

Le projet prévoit d'installer, en même temps que les bosquets mellifères, une centaine de ruches en lignes, selon une technique kényane pour dissuader les éléphants encore nombreux dans les forêts, de ravager les cultures des agriculteurs. Et ce en concertation avec les gardes des parcs. C'est pourquoi, avec le soutien de l'APIFLORDEV, elle mettra en place les activités nécessaires pour qu'à terme de quelques années, les rendements augmentent à 10-15 kg par ruche, auprès des 700-800 ruches actuelles des adhérents de l'association et qu'une production de 9 tonnes soit collectée et traitée par Wendsongda. En donnant les moyens au groupement d'intégrer effectivement les villages demandeurs ,voire plus, le projet vise à doter le groupement d'un lieu de formation efficace aux techniques modernes d'apiculture et des autres produits de la forêt .Cette formation répondra aux souhaits des hommes et des femmes qui se sentent aujourd'hui délaissés et qui se découragent, ne voyant pas leurs efforts récompensés par manque de connaissances. Il permettra également au groupement d'atteindre à terme la surface financière et la capacité productive suffisante pour prétendre mettre en place une filière commerciale plus valorisante, autant pour le miel que pour les autres produits de la forêt.


Origine du projet

La région de la Boucle du Mouhoun est située au Nord Ouest du Burkina Faso. Son climat est de type soudano-sahélien avec une pluviométrie faible  au nord (500-700 mm/an) et plus importante au  Sud (1000-1400mm). La végétation évolue de la steppe arbustive à la savane avec, en allant vers le sud des forêts abritant une faune assez riche et variée, dont une troupe d'éléphants encore importante.

Différentes ethnies peuplent cette région essentiellement agricole.

La région de la Boucle du Mouhoun se caractérise par la présence sur son territoire, et en particulier dans la province des Balé, de forêts. En raison de  leur richesse, elles sont classées. La plupart des parcs et réserves sont en outre traversés par des cours d'eau permanents ou saisonniers dont une portion est également protégée des activités humaines. Les potentialités de ces forêts en produits forestiers non ligneux sont importantes. En effet, des essences comme le karité, le neen, le moringa, l'anacardier ...etc y prospèrent et leurs  fruits sont à la base de produits alimentaires ou utilisés en pharmacopée. Les abeilles y trouvent le pollen et le nectar nécessaires à la fabrication de leur miel .Dans le même temps elles assurent en grande partie la pollinisation de la fleur de ces arbres et favorisent ainsi la fructification.

Malheureusement ces ressources sont peu valorisées et souvent menacée.


A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent récolté sera destiné :

-à l'équipement du rucher école et de la salle de formation: 40 ruches avec supports, équipements vidéo (un ordinateur, un vidéo

projecteur, un lecteur DVD, un écran) pour une somme de 4247 € .

-à l'électrification du site (équipement en panneaux solaires) et achat d'un groupe électrogène pour une somme de 3 805 € .

Ces investissements faciliteront grandement la formation, clé de la réussite du projet et pourraient être l'amorce d'un centre de formation pour les apiculteurs de la région.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Apiflordev

Apiflordev

Association de solidarité internationale qui contribue à la réduction de la pauvreté dans des pays parmi les plus défavorisés, notamment en Afrique, grâce à l’introduction de techniques d’apiculture modernes, pérennes et adaptées au contexte.