ARAPI (Association pour la Recherche sur l'Autisme et la Prévention des Inadaptations)

Autre

L’ARAPI a pour but de promouvoir et de favoriser le développement de la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations au bénéfice des personnes qui en sont atteintes, incluant une coopération internationale.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Qu'est-ce que l'arapi ?


L’ARAPI a pour but de promouvoir et de favoriser le développement de la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations au bénéfice des personnes qui en sont atteintes, incluant une coopération internationale.

A cet effet, elle suscitera ou soutiendra des actions de recherches pluridisciplinaires susceptibles de contribuer au succès de la recherche fondamentale et appliquée sur l’autisme et la prévention des inadaptations.

Dans ce but l’ARAPI

  • suscitera et fera réaliser des études et des recherches et contribuera à la proposition, l’organisation, la mise en place et la coordination des moyens nécessaires ;

  • entreprendra et favorisera toute action d’information destinée, d’une part, à faire connaître l’autisme, la prévention des inadaptations et les problèmes qui y sont associés, d’autre part, à rassembler et diffuser les résultats de la recherche dans ce domaine ;

  • entreprendra et favorisera toute action de formation répondant à son objet ;

  • entreprendra et favorisera toute action permettant l’intégration des personnes autistes dans la société.


Elle prendra tous les contacts nécessaires propres à favoriser une éventuelle coopération internationale.


Avec quels moyens?


Ils consistent, entre autres, dans les faits de :

  • réaliser les conditions matérielles nécessaires à l’objet de l’ARAPI ;

  • utiliser et répartir les ressources qui lui seront directement attribuées ;

  • attribuer les rémunérations, bourses, subventions d’études et de missions, permettant de satisfaire à ses objectifs ;

  • favoriser la formation de personnel nécessaire ;

  • favoriser la réalisation des études, recherches et expériences à entreprendre ;

  • participer au développement et à la coordination d’une documentation ;

  • permettre une large diffusion des résultats des travaux entrepris par tous les moyens assurant une publication de qualité ;

  • organiser des conférences nationales et internationales, colloques, missions, permettant de confronter le résultat de recherches et favoriser leur qualité scientifique de niveau international ;

  • organiser des congrès, stages et cycles de formation destinés à la diffusion et l’échange des idées, expériences et acquisitions dans le domaine défini de l’article 2 et émanant de parents et de professionnels de toutes origines, au bénéfice de tous.

Ces moyens pourront être mis en œuvre avec des organismes et institutions de recherche, d’enseignement, de soins et de prévention, publics ou privés.