ARCHI MÉZERVILLE

Arts et culture

Cette association d’intérêt général située en ZRR (zone rurale à revitaliser) a pour objet : De mener toute action favorisant les liens du patrimoine architectural, de son histoire, avec son environnement socio-économique en vue de la revitalisation du territoire

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Voici les raisons qui ont conduit à proposer ce 14 avril 2022 la création d’une nouvelle association dans laquelle s’intégrerait le projet d’activité de Anne et Stéphane : la tenue de chambres et table d’hôtes au château de Mézerville.

1 raison locale : faire ensemble

Nous sommes ici en ZRR (zone rurale à revitaliser). 

Comment imaginer raisonnablement et sérieusement de s’inscrire dans une dynamique réelle et viable de revitalisation du territoire tout en lançant une activité en solitaire ? 

1 raison globale : faire autrement

L’intérêt privé et la recherche du profit ont grandement contribué au désastre actuel où l’on détruit la terre et où l’on exploite les humains. Lancer une activité commerciale en inscrivant immédiatement dans son ADN l’intérêt général et la non lucrativité (qui ne veut pas dire ne pas gagner d’argent) contribue à...ne pas contribuer au massacre ! 

Ce qui a conduit à l'objet de l'association suivant :

Cette association d’intérêt général située en ZRR (zone rurale à revitaliser) a pour objet :

De mener toute action éducative et culturelle, toute réalisation, favorisant les liens du patrimoine architectural, de son histoire, avec son environnement socio-économique en vue de la revitalisation du territoire (préservation du patrimoine, des ressources naturelles, de la biodiversité et développement durable).

Pour ce faire, elle pourra organiser diverses rencontres, des événements culturels, des stages, des publications sur tous supports, participer à des initiatives locales, développer des liens avec d’autres associations et installer une activité de chambres et table d’hôtes.

 

 2 particularités de ce projet de statuts associatifs : 

- un seul organe de prise de décision pour la gestion de l’association (avec l’AG bien sûr) et pas de président : la collégiale où chaque membre a le même pouvoir

- les décisions sont prises au consentement : je n’ai pas besoin d’être d’accord mais je peux vivre avec la décision prise. Et on modifie la proposition jusqu’à ce que tout le monde puisse vivre avec. Si on n’y arrive pas, cela indique souvent que la décision n’est pas mûre.