Français English

Enregistrement de trois œuvres de Pascal Descamps - Ensemble Tauros

in favour of Ariodante

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Ariodante . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Trois œuvres nouvelles


En réunissant leurs forces et leurs amis, Pascal Descamps et Jean Massard enregistrent trois nouvelles œuvres du catalogue foisonnant de ce compositeur du XXIème siècle. 



Le compositeur : Pascal Descamps



Compositeur multiforme — de la musique sacrée à la pop music —, Pascal Descamps excelle dans son affirmation du renouveau de la musique tonale, sans céder à la facilité, toujours dans une recherche esthétique, harmonique et mélodique au service de la voix, dont il s'affirme aujourd'hui comme l'un des grands spécialistes. http://pascal-descamps.com/officiel/




Le chef : Jean Massard, et son ensemble Tauros



Jeune chef d'orchestre en formation, écrivain, Jean Massard franchit une nouvelle étape dans sa passion pour le langage avec la fondation de son ensemble, Tauros, réunissant instrumentistes et chanteurs à égalité sous le seul patronage d'une dimension à chérir : l'écoute.



"Avec leurs amis chanteurs et instrumentistes — longs compagnons de route de Pascal et complicités artistiques de Jean —, ces deux musiciens relèvent le défi de révéler aux oreilles trois opus dont deux inédits, qui confient aux soins de la voix de soprano, du violon, du violoncelle, d'un chœur de chambre, et du piano ; la mission d'émouvoir et de transporter les auditeurs. Plus qu'un enregistrement sonore de grande qualité, ces journées d'interprétation à huis-clos seront l'occasion d'élaborer des vidéos à l'œil poétique et audacieux, pour mettre en valeur le travail intense des artistes : compositeur, et interprètes offrant leurs voix à son langage."


Trois œuvres, deux inédites

Pascal Descamps et Jean Massard ont choisi trois œuvres emblématiques du répertoire élaboré par Pascal ces dernières années. Toutes ont en commun de faire appel à un chœur de chambre (12 chanteurs) et un piano (dont Pascal Descamps lui-même assurera la partie) — comme une palette chromatique donnée pour peindre trois tableaux retraçant une période constante.

- Je suis née au milieu du jour,

une mélodie pour soprano et violoncelle solo sur un poème de Cécile Sauvage ;

- Le songe d'Ulysse,

méditation pour violon solo ;

- Les chants d'Argonne,

un triptyque pour chœur à trois voix et piano, sur un texte du compositeur.



Cartographie d'un musicien


Enregistrer un corpus d'œuvres de Pascal Descamps, c'est comme cartographier un territoire, le sien, celui du développement de son idéal esthétique et de la profondeur de son message.


Les habitants y sont des amis de longue date, tous des artistes : il y a ceux qui ont participé à la création de ses œuvres, compagnons de route qui marchaient déjà dans son sillage lors des albums Orlando Road (2004) et Tout est si calme (2005), les choristes de la première de Rivages, la messe en Ut mineur qu'il a créée en 2011 (éditions Robert Martin), Amélie Grillon, qui y tenait la partie de second soprano dans l'Agnus Dei et pour qui il a composé The Silver Swan, une mélodie spirituelle auxquelles tous deux reviennent continuellement, avec délice. C'est aussi l'amitié avec Marianne Pey, violoncelliste, qui, des créations avec l'Ensemble Sylf — dont le Requiem à la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides (éditions Durand-Salabert-Eschig/Universal music) —  à la partie de violoncelle soliste dans la Sérénade pour orchestre à cordes, a toujours servi avec talent et discrétion les œuvres de son ami. Jean Massard, tout jeune choriste de la première des Poèmes étoilés (2016), y est un des derniers installés.


Le territoire est — de l'échelle large du cadre national où la musique de Pascal est appréciée désormais — parfois recentré pour pouvoir y conjuguer les forces. L'enregistrement aura lieu à Saint-Priest-en-Jarez, dans la Loire : c'est dans l'église de cette petite ville que la messe Rivages avait été créée il y a 10 ans ; il est parfois des lieux où l'on se souvient de son début, et où repassant presque par hasard, on peut constater le chemin parcouru.


L'horizon y est constant : rechercher la beauté, l'émotion, tant dans l'écriture des partitions que dans les relations fortes avec ceux qui les jouent.



Pourquoi nous aider ?


Un enregistrement engage de nombreux frais, au rang desquels :


- location d'un piano à queue

- défraiement de musiciens professionnels : chanteur, instrumentiste, c'est un métier !

- location de matériel technique : pour un rendu optimal de la captation de ces moments musicaux

- frais divers : partitions, restauration...



Mais plus largement, nous soutenir c'est créer l'émergence artistique, en promouvant de nouvelles œuvres, de jeunes artistes et des talents qui doivent se hisser au-devant de la scène nationale et internationale. Les valeurs que nous portons sont celles de l'écoute, du droit à tous d'accéder à la culture, à ce qu'elle nous apporte d'émotions, d'élévation et de transcendance, et au message de paix et d'harmonie que la musique dite "classique" porte en elle.