FR EN

Faire un don à ARTIVISTA

Mon don

Je donne une fois

  • 50 €
  • 100 €
  • 200 €
  • 300 €
  • 400 €
  • 500 €
  • 600 €
  • 700 €
  • 800 €
  • 1 000 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à ARTIVISTA ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Bénéficiaires du projet d'octobre 2019 en Irak : l'Université de Mossoul et ses étudiants

Le 10 septembre dernier, une réunion internationale était organisée par l’Unesco à Paris pour « Faire revivre l’esprit de Mossoul ». Puis, lors de sa visite à Paris, le Président irakien a réaffirmé sa volonté de reconstruire, avec l’aide la France, le patrimoine de cette métropole du nord de l’Irak : réhabiliter son système éducatif, revitaliser sa vie culturelle, et favoriser le retour des déplacés. Artivista s’inscrit dans cette initiative en proposant à un artiste français et des étudiants des beaux arts irakiens de réaliser des performances graphiques, dans des lieux d’expression du savoir (écoles, université, centre culturel). L’objectif : offrir à cette ville de Mésopotamie, berceau de la civilisation, un nouvel élan artistique après la guerre contre l’Organisation état islamique. La reconstruction de Mossoul passe par la réhabilitation de ses infrastructures, mais aussi par la reconstruction des liens sociaux et de sa vie culturelle. 

La création d’une fresque murale dans l’université de Mossoul naîtra d’un échange entre les étudiants qui souhaitent se ré-approprier leur université et l'artiste Zdey qui sera leur porte parole de cette nouvelle identité. Notre souhait étant que cet événement rencontre un large écho parmi la population, les institutions publiques locales et les ONG et soit relayé au delà des frontières par une couverture médiatique internationale.

Propos recueillis auprès d'étudiants de l'université de Mossoul : 

« L’université a été occupée pendant plus de deux ans par Daesh et maintenue dans un état de persécution et de terreur. La plus grande bibliothèque du Moyen-Orient a perdu plus de 500,000 ouvrages dans les flammes. Beaucoup restent traumatisés par les années d’oppression.

Grâce à l’aide internationale, et notamment de la France, la faculté de Mossoul, le campus, les équipements, sortent des ruines peu à peu.

Mais il nous faut aussi reconstruire l’espoir et, des ténèbres, faire renaitre la fierté d’apprendre, la passion de lire et d’écrire, l’esprit d’innovation. Nous devons renouer des liens avec les universités internationales, accueillir professeurs et étudiants étrangers, former de nouvelles générations ouvertes sur le monde et ses savoirs.

Sur ces murs fraichement rebâtis, nous avons demandé à Artivista de nous aider à adresser un message d’espérance aux habitants de notre ville dévastée, qui vivent dans un paysage lunaire, sans même croire au lendemain.

Dans le département de droit où Daech confectionnait des voitures piégées pour semer la mort, nous sèmerons la culture. Nous créerons sur ces murs une fresque d’art, de cet art populaire et immédiat que l’on nomme Street Art, art qui s’épanouit au cœur de la cité et dialogue avec les passants.

Le chemin sera long, mais c’est un signe encourageant de voir des groupes minoritaires, tels que les étudiants chrétiens et Yezidis, retourner à l’université. Car c’est ensemble que nous relèverons notre ville et bannirons l’obscurantisme des esprits »

 L'artiste Zdey

« J’ai le souhait de m’impliquer à travers mon travail artistique dans des actions où l’humain est au cœur du projet et à aller au-delà de la relation classique entre le spectateur et mes peintures. Mes différents projets au Népal, au Mexique, en Colombie et en France sont un bon exemple de la façon dont je fais participer des personnes isolées pour les impliquer et devenir les acteurs de mes différentes réalisations. Je crois vraiment que l’art est un puissant vecteur d’énergie et d’espoir. »

Notre histoire

Convaincu que l’art est essentiel pour renouer le lien social, Artivista organise des actions autour du street art  avec comme valeurs fondatrices l’amélioration et l’appropriation des lieux de vie, l’ouverture à l’autre, l’éducation, le partage et le respect des différences.

Nos ambitions

Par cette initiative, nous entendons créer des liens pérennes avec les étudiants irakiens, qu’ils suivent ou non un cursus artistique, afin d’encourager et d’organiser dans les années à venir des échanges universitaires entre l’Île-de-France et Mossoul. 

Nos correspondants presse en Irak : Meethak al Khatib et Noé Pignède.


Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Une question ? N'hésitez pas à nous contacter !

Claire Prat-Marca

+ 33 6 14 93 01 63

Marion Lespagnol
+ 33 6 07 86 38 17

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi ?
Signaler la page