Réquiem Postnucléaire / Postnuklea rekviemo

par Artotusi

Réquiem Postnucléaire / Postnuklea rekviemo

par Artotusi

Soutien à la réalisation de l'enregistrement du Réquiem Postnucléaire, une oeuvre symphonique et photovoltaïque



Présentation du projet

(esperanto malsupre)

(siehe unten für deutsche Ausgabe)


Requiem : n.m. (forme à l 'accusatif du latin requies signifiant "repos") prière, parfois musicale, pour l 'âme des défunts, qui a l eu juste avant un enterrement ou lors de cérémonies de souvenirs.

Postnucléaire : adj. Après une ère ou une catastrophe nucléaire ; après le nucléaire.


Réquiem postnucléaire est une oeuvre musicale pour orchestre symphonique, synthétiseur minimoog, programmation, orgue, percussions, guitares électriques, choeur et guitares slide.


“Cette composition est un requiem pour ceux qui ont vu leur vie s'arrêter, être à jamais bouleversée par des catastrophes nucléaires. En tant que compositeur, j 'ai voulu leur rendre hommage, pour ne pas oublier.”


Les partitions de cette composition intègrent des extraits de paroles d'hommes et de femmes ayant évoqué le sujet d'un accident nucléaire civil (Three Miles Island, Tchernobyl , Fukushima...) . Ces paroles sont celles des médias, des politiques, mais aussi de personnes relatant leur expérience d'un accident nucléaire. Elles sont en anglais, en russe, en allemand, en français, en japonais, avec un final chanté par un choeur en espéranto.




A quoi servira l'argent collecté ?

Suite au succès d'une précédente campagne de financement participatif, nous avons pu enregistrer les parties écrites pour l'orchestre symphonique de Bratislava. La présente campagne porte sur la seconde étape du projet :

- l'enregistrement des instruments joués par Jim Petit (guitares slide, minimoog, guitares électriques...), mais aussi de paysages sonores, de percussions et d'un choeur.

- le mixage et la masterisation de l'ensemble


Notre équipe

Production : Cie ARTOTUŜI

Composition, guitares slide, guitares électriques, synthétiseur minimoog, orgue hammond, piano, paysage sonore et programmation : Jim PETIT

Orchestre symphonique de Bratislava dirigé par David Hernando RICO

Choeur Chanteval dirigé par Nicolas HUSSER

Réalisation, mixage : David HUSSER

Chargé de production : Jocelyn PEYRET

Partenaires : Vinilkosmo, Stop Fessenheim, Réseau Sortir du Nucléaire


Esperanto

Rekviemo (akuzativa formo de latina requies, kiu signifas ripozo): Preĝo, foje muzika, por la animo de forpasinto, kaj kiu okazas tuj antaŭ aŭ dum funebra solenaĵo aŭ memoriga ceremonio.

Postnuklea: adj. Post nuklea erao aŭ nuklea katastrofo.


Postnuklea Rekviemo  estas muzika verko por simfonia orkestro, Minimoog-sintezilo, orgeno, perkutiloj, elektraj gitaroj, ĥoro, kaj glit-gitaroj.


“Ĉi tiu komponaĵo estas rekviemo por tiuj kiuj vidis sian vivon halti, por ĉiam ŝanĝita pro nukleaj katastrofoj. Kiel komponisto, mi volis ilin omaĝi, por ne forgesi".

 La partituroj de ĉi tiu komponaĵo inkluzivas eltiraĵojn de la vortoj de viroj kaj virinoj pri civila nuklea akcidento (Three Miles Island, Ĉernobilo, Hukusima…). Ĉi tiuj vortoj estas tiuj de la amaskomunikiloj, de politikistoj, sed ankaŭ de homoj kiuj rakontas siajn sperton pri nuklea akcidento. Ili estas en la angla, rusa, germana, franca, kaj japana, kun finalo kantita de ĥoro en esperanto.


Deutsch


Requiem : Substantiv, Neutrum, (Akkusativform des lateinischen Wortes « requies », welches « Ruhe » bedeutet) Gebet, manchmal musikalisch, den Seelen der Verstorbenen gewidmet, findet vor einer Beerdigung oder einer Gedenkzeremonie statt.
Postnuklear : Adjektiv, z. B. nach einer nuklearen Katastrophe, nach der Kernenergie.

 
Ein postnukleares Requiem ist ein Musikwerk für Symphonieorchester, Minimoog Frequenzsynthetisierer, Programmierung, Orgel, Perkussionen, Chor und Slidegitarren, produziert mit fotovoltaischer Stromenergie.

«Meine Komposition ist ein Requiem für alle, die ihr Leben anhalten sahen, die auf immer von Nuklearkatastrophen geschädigt wurden. Als Kompositeur wollte ich diesen Menschen gedenken, damit sie nicht ins Vergessen geraten.»

Die Partitionen dieser Komposition integrieren Auszüge von Aussagen, die Männer und Frauen nach einem zivilen Kernenergieunfall gemacht haben (Three Miles Island, Tchernobyl, Fukushima …). Diese Aussagen sind die der Medien, der Politiker, aber auch der Menschen, die eine Nuklearkatastrophe miterlebt haben. Sie sind in Englisch, Russisch, Französisch, Japanisch und das Finale wird von einem Chor in Esperanto gesungen.

Donner 20 euros

contre-partie 1 + album Karma (novembre 2014) en version digitale

Donner 50 euros

contre-parties 1 et 3 + l'envoi des albums Blues Around The World (2005) et Tempo (2009)

Donner 100 euros

contre-parties 1, 3, et 4 + votre nom en tant que co-producteur de l'oeuvre sur le site www.jimpetit.com

Donner 300 euros

contre-parties 1, 3, 4 et 5 + un concert privé en grange, photovoltaïque et quadriphonique chez Jim Petit à Mittlach (Haut-Rhin)

Donner 10 euros

un lien pour télécharger l'oeuvre au format digital en haute qualité.

Donner 30 euros

contre-partie 1 + un CD de l'album Karma envoyé chez vous

Donner 500 euros

contre-parties 1, 3, 4 et 5 + un concert quadriphonique et photovoltaïque chez vous.

Les collectes en cours

Campagne de soutien à la production de l'enregistrement du réquiem postnucléaire
0,00 € collectés
Lancer ma collecte !
Association Artotusi

Artotusi

ARTOTUSI, récolte de paroles, installations artistiques et sonores contemporaines

Michel Basso
02/12/2016
Gratulojn...
Bernard MAILLIER
30/11/2016
Bon courage à toi Jim. Hâte d'entendre le CD terminé. En lisant ton mail, je suis conscient qu'il y a encore du travail mais je sais que tu vas y arriver. A bientôt. Amicalement. Bernard
Anonyme
30/11/2016