Aidez nous à préserver l’environnement que vous avez choisi à Orsay

par Aseor

Aidez nous à préserver l’environnement que vous avez choisi à Orsay

par Aseor

Aidez nous à préserver l’environnement que vous avez choisi à Orsay - Aseor

Nous avons besoin de votre soutien financier pour mener à bien cette bataille

La révision du PLU révisé a été approuvé par le conseil municipal d'Orsay le 28 mars 2017. Nous contestons sa validité

La concertation prévue n’a pas été respectée. Les réunions publiques ont bien eu lieu, mais au cours de ces dernières toutes les informations n’ont pas été données aux Orcéens. En effet les deux premières réserves du commissaire enquêteur concernant les cœurs d’ilots et le patrimoine à protéger sont la preuve que la majorité des Orcéens n’avaient pas été bien  informés

Certaines modifications de zonage ne sont pas justifiées et vont à l’encontre de l’esprit annoncé du PLU, c’est le cas de l’extrémité du Boulevard Dubreuil

·       Classement en zone AUG du Bd Dubreuil Prolongé, voie privée située en contrebas de l’extrémité du Bd Dubreuil

·       Erreur de Définition

·       L’extrémité du Bd Dubreuil est considérée comme une entrée de ville, ce qui est erroné. 

Le changement de zonage de ce territoire va donc bien à l’encontre des objectifs annoncés du PLU.

En effet :

Le Projet d’Aménagement et Développement Durable (PADD) affirme à la fois la volonté de « valoriser les entrées de ville et les quartiers des gares », de « conserver la vocation résidentielle dominante de la ville et favoriser l’animation du centre ville ».

La Direction Régionale de l’Equipement de l’Ile de France (DREIF) encourage « la densification des espaces urbains existants», et le Schéma Directeur de la région Ile de France (SDRIF) rappelle que « le principe d’intensification urbaine, qui s’appuie notamment sur la densification, la compacité et l’accessibilité, guide l’ensemble de la démarche du SDRIF ».

Mais d’un autre côté, ces règles posées se doivent elles-mêmes de respecter les principes généraux du code de l’urbanisme, la protection et la valorisation de l’environnement, et notamment l’article L 151-23 dudit code, lequel stipule :

"Le règlement peut identifier et localiser les éléments de paysage et délimiter les sites et secteurs à protéger pour des motifs d'ordre écologique, notamment pour la préservation, le maintien ou la remise en état des continuités écologiques et définir, le cas échéant, les prescriptions de nature à assurer leur préservation. Il peut localiser, dans les zones urbaines, les terrains cultivés et les espaces non bâtis nécessaires au maintien des continuités écologiques à protéger et inconstructibles quels que soient les équipements qui, le cas échéant, les desservent."

De même l'article R 151-43 4ème dudit code qui stipule que le règlement peut "délimiter des espaces et secteurs contribuant aux continuités écologiques et définir des règles nécessaires à leur maintien ou à leur remise en état".

La levée des réserves du Commissaire enquêteur

Le patrimoine

La réserve du commissaire enquêteur demandait que : « les fiches renseignées soient soumises aux propriétaires concernés avant approbation de la révision du PLU ». Malgré de nombreuses modifications pour les différentes catégories, nous avons constaté que toutes les fiches n’avaient pas reçu l’accord des propriétaires et qu’elles comportaient des erreurs de description. (rues des villas Naudé, Lamartine,…). Quelle en sera la conséquence pour les propriétaires dans le futur ?

De plus pour ce choix le courrier adressé aux propriétaires met en cause l’association CHLOE que nous avons interrogée. Ils ont découvert qu’ils étaient considérés comme ayant collaboré avec la municipalité pour le choix des maisons remarquables. En fait c’est le bureau d’études qui les a contactés pour une première liste et ensuite ils n’ont jamais été consultés pour les choix finaux. C’est encore un exemple de la concertation à Orsay.

Nous dénonçons non seulement le fait que malgré les nombreuses réunions l’information a été trop souvent incomplète mais que toutes les réserves du commissaire enquêteur n’ont pas été levées. De plus des modifications du zonage ont été décidés sans concertation uniquement dans l’intérêt des promoteurs sans se soucier de l’intérêt environnemental ce qui est contre l’esprit du Grenelle et de la loi ALUR.

C'est pourquoi nous souhaitons faire un recours au tribunal de Versailles pour obtenir l'annulation de ce PLU. Pour cela, nous avons besoins de votre aide financière pour payer l'avocat qui nous épaulera dans ce combat. Un très grand nombre d'Orcéens sont pénalisés par ce PLU, la plupart l'ignorant encore actuellement.

Nous avons besoin de votre aide pour protéger le cadre de vie d'Orsay.

Cliquez sur le bouton "Faire un don" en haut à droite de cette page pour nous aider. 

Association apolitique, l'ASEOR se bat depuis 1973 pour aider à la préservation et à l'amélioration de la qualité de vie à Orsay.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Aseor

Aseor

L’ASEOR est une association de défense de l’Environnement et de la qualité de la vie au service des habitants de la ville d’Orsay.

Anonyme
11/07/2017
Lucie Lebens
07/07/2017
Merci pour votre initiative ô combien nécessaire : le patrimoine immobilier et la qualité de vie à Orsay n'ont jamais été aussi menacés, et le "grignotage" a malheureusement plus que commencé...
Francois Roels
07/07/2017