Adhésion AspryOK 2018

par AspryOK

Adhésion valable du 15/02/2018 au 31/10/2018

Adhésion AspryOK 2018

par AspryOK

Fin de l'adhésion le 30 septembre 2018

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Cotisation normale

Cotisation 2018

50,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à AspryOK en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :
0 €

Adhésion AspryOK 2018

Pour vous aider à trouver le bateau qu’il vous faut, vous conseiller dans un bon achat, vous conseiller dans l’évolution de votre matériel, vous aider à progresser, à naviguer plus vite, plus souvent, partager.
Pour être le plus nombreux possible à se connaitre, car c’est en se retrouvant que l’on progresse, que l’on améliore l’accastillage et le réglage de son bateau, que l’on ose naviguer dans des conditions plus difficiles. Etre nombreux, c’est aussi l’occasion de se faire remarquer sur quelques régates et de donner envie à d’autres d’essayer ce bateau si particulier et de nous rejoindre.
Ensuite, une petite association comme l’AspryOK a besoin d’un peu d’argent pour pouvoir mener de petits comme de grands projets. Le montant de la cotisation reste au montant voté à l’Assemblée Générale du 3 décembre 2005, soit 35 € ce qui reste très modeste (moins d’un plein d’essence), et 20 € pour les jeunes. 
Une petite idée des dépenses de notre association de dériveurs en 2017 :

 qui se comptent en centaines d’euros : 

  • Organisation des grandes régates. National Nord au lac du Der (WE de Pentecôte) et National Sud à Lacanau (fin août)
  • Cotisation OKDIA (Association internationale Yole-OK) 10 £ par Yoliste 
  • Entretien des bateaux de l'association

 en dizaines d’euros : 

 La communication : site internet, brochures, courriers ...  


  •  Se retrouver plus souvent, plus nombreux autour d’un barbecue et de quelques belles régates et entraînements, 
  •  Rassembler toujours plus de Yoles-OK sur les lignes de départ. 
  •  Naviguer le plus souvent possible. 
  •  Faire découvrir et essayer la Yole-OK aux plus nombreux. 
Signaler la page