Asso Pourquoi Pas?

Arts et culture

Pourquoi pas ? a pour ambition de mettre en place des projets pour générer, (re)créer des moments partagés entre habitants, (re)tisser des liens entre les gens pour vivre, vieillir, « jeunir » joyeusement sur le territoire de l’avallonnais-nord Morvan.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

Pourquoi pas?, qu'est-ce que c'est? 

Pourquoi pas ? a pour ambition de mettre en place des projets pour générer, (re)créer des moments partagés entre habitants, (re)tisser des liens entre les gens pour vivre, vieillir, « jeunir » joyeusement sur le territoire de l’avallonnais-nord Morvan. L’association mobilise ses compétences pour développer différents projets avec les habitants et les différents acteurs du territoire pour fabriquer des possibles, provoquer de l’effervescence.

 

Pourquoi pas?, c'est qui?

A l’origine de l’association, 4 filles aux profils différents mais sacrément complémentaires, avec un enthousiasme et une envie de créer une effervescence joyeuse dans ce joli coin rural du nord Morvan. 

Muriel a été journaliste pendant longtemps, elle est maintenant paysanne dans le Morvan. Elle a développé la vente directe à la ferme avec son compagnon éleveur. Elle a aussi mis en place un marché de producteurs locaux tous les samedis, toute l’année dans leur ferme.

Hélène est arrivée dans le nord Morvan il y a 5 ans, avec son compagnon et leur fille. Spécialiste de la transition énergétique, elle conseille les collectivités territoriales pour les accompagner dans cette transition. Elle est aussi présidente de Négawatt. 

Mais où est la quatrième fille? ©Christian Descouens

Originaire de l'Avallonnais, Julie y a grandi et y travaille depuis presque 20 ans, dont 16 années passées au sein de la Cité de la Voix. Elle possède des compétences pour concevoir, piloter et coordonner des projets ainsi qu’une connaissance fine du territoire de l’Avallonnais nord Morvan. 

Bien que vivant à Paris, Christel connaît bien le nord Morvan car elle y a une maison de famille depuis qu’elle est toute jeune. Son métier est de concevoir des projets reliant des artistes musiciens (jazz, musiques d’ailleurs du monde entier) avec différents publics tels que des enfants, des musiciens amateurs, des mamans. Un métier de liens, de tissage patient et de rencontres. 

 

Oui, mais concrètement? 

 

A la découverte des courts-métrages et des métiers du cinéma – mars 2022

Il s’agit du premier projet mené par Pourquoi pas ? avec 3 écoles (Magny, Domecy sur Cure et Vézelay, allant de la maternelle au CM2), regroupant 120 élèves, à l’occasion de la Fête du court-métrage.

Projection pour les maternelles de Cure et Vézelay © Julie Besle

Le projet a été imaginé en 3 volets :  

  • des projections de courts-métrages, via le catalogue de la Fête du court-métrage, sur grand écran, en classe ou à la salle des fêtes 
  • une rencontre avec une chef décoratrice de cinéma, Anne Seibel, afin d’aborder la question des métiers du cinéma pour les élèves d’élémentaire
  • des reportages sonores qui donnent à entendre les impressions des enfants : https://soundcloud.com/user-615787019) 

La guinguette éphémère à Vézelay - juillet et août 2022

Durant l’été 2022, Pourquoi pas ? a piloté et coordonné la mise en place de la Guinguette éphémère à Vézelay et a assuré son suivi, travaillant en lien avec l’ensemble des agents municipaux (services techniques, services administratifs), avec une équipe bénévole, le comité des fêtes, les élus municipaux.

La guinguette, un espace et un temps de convivialité © Julie Besle

La guinguette a eu lieu sur la place Borot, située au centre du village, sur 5 jeudis soir entre la mi juillet et la mi août, accueillant des musiciens, des restaurateurs et une buvette. Elle devenait un espace de convivialité, et a accueilli près de 1700 spectateurs provenant majoritairement du territoire Vézelien et Avallonnais. 

 

La pomme de l'arbre à l'assiette: une richesse locale à redécouvrir - octobre 2022 et année scolaire 22/23

Il s’agit d’initier, par étapes, la mise en place d’une réflexion collective autour de l’alimentation responsable, des circuits-courts pour la commune de Domecy sur Cure, en partant d’une ressource déjà existante : les pommes. La première étape : faire ensemble, prendre conscience, sensibiliser.

 

Un grand temps fort autour d’un weekend :

  • 21 et 22 octobre : « huile de coude conviviale » : les habitants sont venus avec les pommes de leurs vergers (ou des vergers de la commune) pour les presser et repartir avec « leur » jus de pommes
  • 23 octobre : « nourrir le ventre et l’esprit » : il s’agit de réfléchir ensemble grâce à une projection et la rencontre avec des élus locaux qui ont mis en place différentes initiatives autour de l’alimentation locale. Ouvrir le champ des possibles, donner des idées, imaginer des projets à l’échelle de Domecy sur Cure... Le tout s’accompagnera d’un concours culinaire autour de la pomme 

 

En parallèle, un projet pédagogique est conçu avec les élèves des écoles élémentaires de Domecy sur Cure et Vézelay (qui forment un regroupement pédagogique intercommunal, regroupant 41 élèves, du CP au CM2), tout au long de l’année scolaire 2022/23. En partant de la récolte et la fabrication de jus de pommes, les enfants remonteront les saisons jusqu’à la fleur des pommiers et la question de la pollinisation. Ils travailleront avec une artiste plasticienne et fabriqueront des sculptures qui accueillent du vivant. Celles-ci seront installées dans les vergers des communes de Domecy sur Cure (situé en face de l’école) et de Vézelay (l’école possède un jardin). En plus de l’aspect artistique et de construction, des ateliers d’éducation à l’environnement dispensés par le Parc du Morvan sont également prévus au cours du projet. 

 

© Anne-Lise dehée

Réalisation d’une œuvre de « land art » et d’un film d’animation avec l’école maternelle de Magny – mai 2023

Nous prolongeons le travail avec l’école de Magny. Après avoir été spectateurs actifs à l’occasion de la Fête du court-métrage, les enfants de maternelle sont placés au cœur de l’action et deviennent auteurs d’un film d’animation. Il s’agira de « faire » et de « faire ensemble ». Les enfants travailleront avec une réalisatrice, Myleine Guiard-Schmidt, basée à Montbard. Pendant une semaine, ils iront chaque jour dans la forêt afin de construire une œuvre de land-art avec les matériaux récoltés dans la forêts (branches, feuilles, herbes, terre…) qu’ils photographieront au fur et à mesure, en train de se former. 

Faire village

Nous avons lancé une campagne de financement participatif pour ce projet. On vous explique sur cette page: https://www.helloasso.com/associations/asso-pourquoi-pas/collectes/faire-village

N'hésitez pas à faire un don!