Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Association Filactions pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Les Femmes Battantes en Percu'action

par Association Filactions

Percussion de rue par et pour les femmes contre les violences sexistes et conjugales

Présentation du projet

CONSTAT : LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET LES INEGALITES DANS LA MUSIQUE

Toutes les violences faites aux femmes sont liées - car nous vivons dans un système sexiste - et les inégalités dans le monde du spectacle vivant font partie du continuum des violences faites aux femmes. Le monde de la musique ne fait pas exception, comme le confirme le rapport 2018 du Haut Conseil à l'Egalité intitulé "Inégalités entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture Acte II : après 10 ans de constats, le temps de l’action". Si les femmes sont majoritaires parmi les étudiantes en art, les inégalités s’ancrent au fur et à mesure que leur carrière avance. « Elles deviennent moins actives, moins payées, moins aidées, moins programmées, moins récompensées, et enfin moins en situation de responsabilité que leurs homologues ». 

Les chiffres sont parlants :

- 97% des groupes programmés par les grands festivals de musique sont composés exclusivement ou majoritairement d’hommes ;

- Alors que les étudiantes en Conservatoire sont plus de 50%, il n’y a que 6% de femmes cheffes d’orchestre dans le monde ;

- Seules 10% des scènes de musiques actuelles (SMAC) étaient dirigées par des femmes en 2016 ;

- Seule 12% des bénéficiaires de dispositifs d’accompagnement/repérage portés par les réseaux musiques actuelles franciliennes étaient des femmes en 2016.

 Les inégalités peuvent se penser aussi à travers le choix de l’instrument, également sexué, avec des musiciennes principalement chanteuses, flûtistes ou pianistes. Il est encore rare de voir sur scène des femmes aux percussions - notamment les grandes - à la batterie et aux cuivres. Et même dans les ensembles de percussions tels que les Batucada qui sont de plus en plus mixtes, le leader musical reste quasi systématiquement un homme.

 


Face à ce double constat de violences sexistes et d'inégalités dans le monde musical, Filactions a lancé un tout nouveau projet fin 2018 : "Les Femmes Battantes" : un groupe de percussions de rue par et pour les femmes.


LA NAISSANCE DES FEMMES BATTANTES

Dans la continuité des actions de sensibilisation de Filactions, l’idée était de créer un nouvel espace d’action pour agir :  un groupe de percussions de rue par et pour les femmes afin de briser le silence autour des violences sexistes et conjugales. Briser le silence en musique, en allant jouer dans l’espace public, notamment à l’occasion des dates symboliques telles que le 8 mars – journée internationale pour les droits des femmes – et le 25 novembre – journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. Deux musiciennes ont été enthousiasmées par le projet et ont accepté de le diriger musicalement. Une première réunion a eu lieu en fin d’année 2018 et a rassemblé un nombre inattendu de femmes – montrant le réel intérêt et le besoin d’un tel groupe sur le territoire - puis les premières répétitions ont commencé dès janvier 2019. 


SENSIBILISER SUR LES VIOLENCES SEXISTES ET CONJUGALES

Le groupe des Femmes Battantes permet une double sensibilisation :

  • en interne entre nous : avec une alternance entre répétitions musicales et ateliers de sensibilisation sur diverses thématiques : les violences sexistes et conjugales, des modules pour apprendre à accueillir le témoignage de victimes de violences, des modules de décryptage de stéréotypes de genre…
  • en externe auprès du grand public lorsque nous allons jouer dans la rue : les autres bénévoles de Filactions et les sympathisant·e·s nous accompagnent en tenant les banderoles ou avec un stand de sensibilisation qui permet d’ouvrir un espace de discussion avec les passant·e·s.

 

UN FONCTIONNEMENT COLLECTIF ET HORIZONTAL

Le fonctionnement du groupe est basé sur une réelle dynamique collective où chaque femme est encouragée à prendre des initiatives et peut proposer ses idées et envies sur le plan artistique comme pour l’animation des séances ; les décisions de sortie sont prises collectivement. Grâce à la motivation et aux compétences de chacune, nous avons rassemblé pots de peinture et baguettes, puis nous les avons bricolés pour les transformer en instruments de musique ! Une bénévole nous a créé un super visuel ! Et nous continuons à nous équiper progressivement : prochaine étape : customisation de nos capes de Walky’Rythme et création de nouvelles banderoles.

 

POURQUOI LA NON-MIXITÉ ?

La majorité des actions de Filactions sont ouvertes aux femmes et aux hommes. Exceptionnellement pour ce projet, le choix a été fait de donner la place et la parole aux femmes uniquement : pour permettre la libération de la parole sur les questions des violences sexistes et conjugales ; dans une démarche d’empowerment pour que les femmes puissent plus facilement occuper les rôles de leadership (prises de parole, prises de décision…); pour afficher symboliquement la présence des femmes dans l’espace public lors de nos représentations dans la rue, ce qui est un acte fort en soi en termes de visibilité et qui d’ailleurs interpelle les passant·e·s et permet d’enclencher la discussion.


NOTRE PREMIÈRE SORTIE POUR LE 8 MARS : JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

C'est le 8 mars... rendez-vous dans les locaux de Filactions pour se préparer : maquillage, préparation de nos pancartes, on essaye les guirlandes lumineuses dans les cheveux pour la marche de nuit, on met nos bandanas de guerrières et nos capes féministes violettes. C'est l'effervescence, le stress commence au creux du ventre mais est vite remplacé par l'excitation et l'envie d'aller défiler. Cela fait deux mois que l'on se prépare, on est prête à faire du bruit. Ça y est on y va, la force du collectif nous porte. On prend la place, on fait du bruit. On transforme la colère en énergie positive pour nous et pour les autres! Non aux violences faites aux femmes!

Découvre-nous en Percu'action avec notre vidéo du 8 mars 2019






A quoi servira l'argent collecté ?

Nous avons besoin de vous pour nous aider à continuer le projet. On a fait des demandes de subvention, notamment pour rémunérer la leadeuse musicale, mais elles ne permettent pas aujourd'hui de tout payer. 

On a besoin de 1000 euros pour : 

- payer une partie du local de répétition : 600 euros

- s'acheter du tissu et du matériel de peinture : pour faire nos capes de guerrière féministe et dessiner notre visuel en pochoir  : 200 euros

- racheter des baguettes de percussion - plusieurs ont été cassées - trop puissantes ces Femmes Battantes ;)  10*10 = 100 euros

- matériel/ fournitures pour faire des pancartes et banderoles pour diffuser un message clair contre les violences sexistes et conjugales : 50 euros

- Acheter du maquillage, démaquillant et divers accessoires pour nos costumes : 50 euros


Notre équipe

Barbara est une des deux leadeuses musiciennes :  elle a animé nos séances avec l'objectif de nous préparer pour entre janvier et mars pour notre toute première sortie. Session d'échauffement, on chauffe la voix pour mieux crier, on bouge pour s'énergiser et c'est parti pour 2 heures de répétitions hebdomadaires avec des exercices de percussions corporelles et d'apprentissage de rythmes avec les pots!



Laura est la deuxième leadeuse musicienne : avec nous depuis le début du projet, elle prend la suite après Barbara à partir de mars. 

 

Sasha est salariée de l'association Filactions : elle fait le lien entre le groupe et le reste de l'association, s'occupe des questions de logistique et de l'administratif, anime les ateliers de sensibilisation aux violences sexistes et conjugales en interne et participe tous les lundis aux répétitions en tant que Femme Battante! 



Les autres Femmes Battantes : elles sont plus d’une trentaine de femmes de tous âges à s’être engagées dans le projet, musiciennes professionnelles et débutantes, féministes aguerries et novices. Toutes sont motivées par l’envie d’apprendre ensemble dans un espace bienveillant, par l’envie d’aller se réapproprier l’espace public et par la volonté de dénoncer les violences faites aux femmes. Nous sommes aujourd’hui fières de la réelle mixité du groupe.




Donner 5 euros

Donner 10 euros

Donner 15 euros

Donner 20 euros

Donner 50 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Association Filactions. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
c
chrystelle Bobel
16/09/2019
C
Chloé Serme-Morin
16/09/2019
M
Maryvonne Bin-Heng
16/09/2019
Signaler la page