Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Association Intermèdes Robinson pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Aidez nous à continuer notre distribution alimentaire dans ce moment de crise

par Association Intermèdes Robinson

Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à acheter de la nourriture, du lait maternisé et de l'eau à distribuer.

Notre action en pleine crise sanitaire liée au COVID-19

L'association Intermèdes-Robinson a décidé en ce début de confinement de ne pas fermer complétement ses portes.

Bien entendu, nous avons dû bouleverser notre organisation au quotidien pour nous concentrer sur la distribution de produits de première nécessité dans les quartiers défavorisés, les Hôtels sociaux, les foyers et les bidonvilles.


Nous continuons également une distribution dans notre local de Chilly-Mazarin.

Mais les familles dans le besoins étant souvent les plus éloignées des centres urbains, c'est à nous de nous déplacer vers eux.



Depuis le lundi 16 mars, nous avons multiplié par 5 ou 6 notre calendrier de collecte auprès de nos partenaires pour pouvoir subvenir aux besoins des familles cloîtrées dans les Hôtels, foyers, bidonvilles


Nos besoins du moment

La distribution alimentaire fait partie intégrante de notre action au quotidien tout au long de l'année. Nous avons l'expérience, le matériel, et les relais pour le faire. Notre agrément avec la Banque Alimentaire de Paris Île de France nous permet de récolter des stocks conséquents de nourritures, que l'association doit financer avec ses ressources propres.



Mais depuis le début de la crise sanitaire et les mesures de confinement, les besoins se multiplient, en nourriture, mais également en médicaments, gants, masques, savons, lait maternisé, eau minérale, savon, etc...



... et nos réseaux habituels de collecte ne suffisent plus à pourvoir. Les produits tels que lait pour nourrissons, couches, savons, médicaments sont plus difficiles à trouver et nécessitent des campagnes longues, et nous n'avons pas le temps d'attendre.

Nous avons besoin dès maintenant de financer par nous-même l'achat de ces produits pour pouvoir les distribuer.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent que nous allons pouvoir collecter ira :

Pour 1/4 dans l'aide au financement d'un redéploiement de nos collectes habituels auprès de nos partenaires.

Pour 3/4 dans l'achat de stocks importants de produits de première nécessité en fonction des besoins que nous évaluons sur le terrain.

 L'équipe des Robinsons vous remercie à l'avance pour votre soutien !!


1ère Semaine de notre action : du 17 mars au 20 mars

Sans savoir réellement pour le moment combien de temps va durer la crise et si nous allons pouvoir nous réapprovisionner tous les jours, la phase 1 de notre action a commencé cette semaine.



Nous avons effectuer :

3 collectes de denrées alimentaires à la Banque Alimentaire Paris Île de France, avec pour chaque jour :

- Le 17 mars : une récolte de 893 Kgs de nourriture
- Le 19 mars : une récolte de 1 Tonne 163 Kgs de nourriture
- Le 20 mars : une récolte de 498 Kgs de nourriture

5 collectes de denrées alimentaires auprès de notre partenaire Soft Marketing / association Phénix, qui nous a permis de collecter entre 600 et 800 repas


Aujourd'hui, et grâce au soutien des nombreux premiers contributeurs, nous avons pu acheter des produits de première nécessité pour les tout-petits : lait, couches, compotes et petits pots pour tous les âges, ainsi que des lingettes de nettoyage.



Nous estimons avoir pu, pour le moment, apporter tous le jours, une aide à environ 350 familles vivants en hôtels ou en bidonville, sans compter les distributions que nous faisons plus épisodiquement à l’extérieur du local.




Nous profitons pour l'instant des possibilités que nous avons de pouvoir effectuer ces collectes sans avoir une vue encore précise sur l'avenir proche. D'ores et déjà, votre soutien nous donne un surcroît de motivation pour continuer.

2ème semaine de notre action : du lundi 23 au vendredi 27 mars


Nous achevons notre deuxième semaine de distribution sur les hôtels et bidonvilles de la région. Depuis mardi, de nombreux bénévoles viennent nous aider à décharger, et trier les denrées. Ceux-ci sont également présents dans notre local, pour une aide aux personnes qui ont besoin de notre photocopieur ou d'internet.

Au sein du local, beaucoup de gens sont en demande d'attestations qui ne peuvent pas imprimer chez eux. Nous essayons également d'informer au mieux tout le monde sur les restrictions de déplacements.

Une autre partie du temps est consacrée aux familles qui ont besoin d'effectuer des tirages papier des devoirs pour leurs enfants. Ils peuvent accéder à internet chez nous ce qui leur permet un suivi scolaire minimum.

Nous avons réduit nos collectes à la banque alimentaire à deux passages cette semaine, mardi et jeudi matin. Le reste du temps, nous le consacrons, au tri et à la distribution (dans notre local de manière ponctuelle, mais surtout en extérieur).

Grâce à l'argent récolté, nous avons pu également acheter un stock très important de produits divers, pour tout âge, pour nourrissons et tout-petits : lait, couches, petits-pots, lingettes, produits d'hygiène, etc...
Nous avons également pu racheter des produits d'hygiène pour toute la famille.



Les dons en nature commencent à affluer : yaourts, produits pour bébé, légumes, salades, tomates bio, et produits frais provenant d'invendus de Rungis.

Nous avons commencé également à démarcher auprès des grandes surfaces de la région pour essayer d'organiser des collectes, mais les restrictions dues au confinement et les rayons qui se vident posent des problèmes.

Nous avons également sollicité quelques sociétés de Rungis pour pouvoir récupérer des produits frais consommables mais destinés à la destruction. Ce qui n'est pas vendable peut être tout à fait consommable.



De mardi à vendredi, toutes les après-midi ont été consacrées à de la distribution alimentaire, de produits d'hygiène et de produits pour bébé auprès des familles de l'hôtel Welcomotel et Parthénon de Chilly-Mazarin, de l'Hôtel Astoria de Massy, l'Hôtel du Golf de Savigny-sur-Orge et auprès des familles vivant dans les bidonvilles de Massy, Champlan et Antony.




Entre les distributions dans notre local et les distributions directes sur les lieux d'hébergement, nous avons pu dépanner cette semaine, entre 250 et 300 familles en denrées alimentaires et en produits divers !!

3ème Semaine : du 31 mars au 3 avril

En cette troisième semaine de confinement général, les Robinsons, aidés quotidiennement par de nombreux volontaires bénévoles sont toujours sur le pont :

Deux nouvelles grosses récoltes à la Banque Alimentaire mardi et jeudi, pour au total presque 2 Tonnes de denrées alimentaires.



Une collecte de nourriture auprès des entrepôts d'une entreprise de Grigny mardi et de nouveau, plusieurs sacs de dons récoltés pour nous, par des soutiens des PEEP de Massy.

Ce vendredi 3 mars, nous effectuons un aller-retour à la croix rouge de Courcouronnes pour récupérer un stock de produits laitiers frais, de fruits et de légumes.

En préparation de la semaine à venir, nous garnissons à nouveau nos stocks de produits pour tout-petits : lait, couches, lingettes, etc. Les besoins en produits d’hygiène se faisant ressentir plus durement, nous achetons également du shampoing, savon, dentifrice, brosse à dents pour petits et grands.


En fin de semaine, la commande de tablettes nous arrive : 6 tablettes avec cartes de connexion pour dépanner les enfants confinés qui ont besoin de suivre leur scolarité.


Nous continuons donc de plus belles nos distributions à l’Hôtel de Parthénon et du Welcomotel de Chilly-Mazarin, et ce, en lien avec l’association La Clef de Longjumeau. Nous sommes également présents sur les bidonvilles d’Antony, de Massy, ainsi qu'à l’Hôtel du Golf de Savigny-Sur-Orge et Pierre Loti de Morangis.




Du local, nous continuons également à assurer aides diverses et distributions quotidiennes les après-midis.

Notre action se poursuit et déjà, de nouvelles propositions de collectes de produits laitiers, frais, ainsi que de fruits et légumes nous parviennent de la part de gros fournisseurs...

Les soutiens se multiplient également, de la part de nombreux volontaires bénévoles, pour des aides au quotidien ou pour la préparation d'une collecte dans une grande surface de Chilly-Mazarin.


Semaine du 6 avril au 10 avril :

Nouvelle semaine de non-confinement pour les Robinsons, les besoins vont croissant et devant l’afflux de personnes (visible au sein même de notre local), nous devons parer à une urgence en termes de matériel petite enfance / nourrissons.


Nous recevons en début de semaine une commande que nous avons effectuée la semaine précédente auprès de notre partenaire Revivre : plus de 1200 € de lait pour bébé, couches pour tous les âges, lingettes, mais également du savon, du shampoing, du dentifrice et des brosses à dents qui remplissent bientôt notre salle médicale transformée depuis le 16 mars en espace de stockage.


Avec l’association Phénix avec qui nous sommes en lien depuis le mois de janvier, nous prévoyons deux grandes collectes de chocolats de Pâques pour les enfants provenant d’invendus de grandes surfaces : au total, Joran et Kevin ramènent au local 4 énormes cartons remplis que nous allons pouvoir redistribuer.


Grâce à la voix de l’enfant et au Samu Social, nous recevons ce mardi 7 un énorme stock de produits pour bébés, de livres et de denrées alimentaires sèches comme des pâtes.

Si le local est fermé le lundi, nous n’en sommes pas moins actifs : le téléphone fonctionne, internet également. Nous contactons de nouveaux partenaires pour enrichir nos collectes de la semaine :

Mercredi, c’est 4 palettes de matériel pour bébé qu’un poids lourd vient décharger en face de l’association : 500 boites de lait 2 âge, 2600 petits pots, 1120 boites de lait de croissance, 1060 petit pots de purée !! En très peu de temps, et avec toutes les précautions de sécurité, une chaîne se forme pour trier et ranger boites et pots à l’intérieur du local. En dispatchant toutes ces denrées, à la fois géographiquement sur tous les lieux de distribution, mais également, dans le temps, sur plusieurs jours (semaines ?), ce stock important va nous permettre de voir venir.


Ce même mercredi, un camion de l’association part avec quelques bénévoles pour récupérer une très grosse quantité de produits lactés frais provenant d’invendus d’un gros distributeur implanté sur Chilly-Mazarin : Une vingtaine de gros pots de crème fraîche, et environ 1400 pots de yaourts et crèmes que nous devons distribuer dans la foulée, sur deux jours.


Nous continuons bien entendu nos rendez-vous hebdomadaires à la Banque Alimentaire avec, cette semaine, environ 2,5 tonnes de nourriture rapportée.

Grâce à l’aide des nombreux bénévoles qui nous contactent, nous pouvons organiser deux collectes alimentaires, mercredi et vendredi au Carrefour Market de Chilly-Mazarin. Les personnes rencontrées sont très réceptives à notre action, et nous récoltons plus de 6 caddies remplis de denrées de première nécessité en tout genre.


Côté distribution, nous ne sommes pas en reste. Nos camions font des allers-retours chaque après-midi. Entre les personnes qui viennent directement à notre local, le bidonville d’Antony Pôle, de Wissous, l’Hôtel Welcomotel de Chilly, le Formule 1 d’Epinay et l’Hôtel du Lac de Saulx-Les-Chartreux, c’est plus de 200 familles à qui nous avons pu apporter un petit soutien cette semaine.


VENDREDI 16: POINT DE SITUATION

EXTENSION DU DOMAINE D'INTERVENTION... ET DE NOS MOYENS

Depuis le début de la crise et des effets du confinement sur les familles, précaires, nous sommes appelés sur des sites plus éloignés que notre secteur traditionnel.

Ainsi, nous intervenons dorénavant à l'hôtel F1 d'Epinay sur Orge (quartier de Petit Vaux), à l'hôtel Pierre Loti (Morangis) , au Première Classe (Chilly) , à l'hôtel du Lac (Saulx les Chartreux) et à l'hôtel du Golf (Savigny) , en plus et en complément de nos interventions habituelles au Parthenon, Welcomotel/Balladins et Astoria.


Par ailleurs, nous distribuons dorénavant chaque semaine, au foyer ADOMA proche de notre local de Chilly


Enfin, et peut être le plus important en termes de quantité; nous sommes dorénavant littéralement débordés par la demande de distribution dans nos locaux, plusieurs fois par semaine.

Augmentation des quantités distribuées

A titre de comparatif, nous sommes passés d'une moyenne de 30-40 colis alimentaires distribués dans nos locaux , en temps "normal", à quasiment 300- 400 , actuellement , soit une multiplication par 10.


Le problème est que nous étions aux limites de nos possibilités de mener des intervention à la fois sur le plan de l'accompagnement humain (équipe réduite et sur-occupée) , mais aussi sur le plan des moyens de transport (nos 3 camionnettes sont sur-utilisées) , comme sur celui du stock de nourriture et matériel d'hygiène et petite enfance.


Cependant nous bénéficions de soutiens inédits en cette période et c’est sans doute là un des points les plus remarquables.

Nouveaux volontaires

De nombreux bénévoles viennent renforcer l'équipe. Pour la plupart, ce ne sont pas des inconnus, en tout cas ceux qui restent.

Ce sont généralement des "anciens Robinsons" qui reprennent du service: anciens stagiaires, services civiques ; mais nous avons également fait de belles rencontres , notamment dans le réseau solidaire de Chilly, de personnes qui s'investissent au quotidien dans nos nouvelles activités.

Sur les bidonvilles d'Antony-Pôle, relevons également le beau partenariat avec l'association Romeurop-Antony; avec les volontaires de cette association, nous organisons ensemble les distributions (qu'ils alimentent également par des dons et apports de leur côté).


Des soutiens matériels

Sur la plan matériel, un grand merci au PHRH , et aussi à la MAIRIE de MASSY !! En effet grâce à ces deux partenaires, nous bénéficions de deux véhicules utilitaires de prêt.

Nous bénéficions également d'alimentation centralisée et distribuée par la Croix rouge (SAIO)

Ces derniers nous permettent d'aller chercher davantage de nourriture là où nous on en propose et de pouvoir effectuer en même temps des activités de "collecte" et de "distribution".

Remercions aussi les Fondations , organismes et entreprises qui nous soutiennent , que ce soit financièrement ou en passant de grosses commandes pour nous. Grâce à ces partenaires, nous pouvons faire bénéficier nos publics d'un stock important, continu et renouvelé de produits de première nécessité , alimentation de base et produits pour jeunes enfants.

... Et financiers

Grâce à cette campagne HelloAsso bien entendu qui réunit chaque semaine de nouveaux contributeurs.

Mais parmi les soutiens financiers, nous pouvons aussi mentionner ici nos amis et partenaires de la Voix de l'Enfant, mais aussi THSN -Generali , ainsi que Caritas et la Fondation de France.

De nouveaux partenaires de coopération

Enfin, nous trouvons des coopérations et des services mutuels , localement; ainsi l'association des musulmans de Chilly, nous donne des denrées de base et nous les pourvoyons en produits petite enfance; des commerces locaux nous donnent des produits en fin de validité; remercions le magasin bio , Terre et Sens; mais aussi le grossiste "en froid" POMONA; ainsi que nos amis d'Animakt qui nous font bénéficier d'une part de leur approvisionnement en fruits/ légumes depuis Rungis.

Mentionnons également parmi les échanges et les aides matérielles, l'association Amélior de Montreuil qui nous a apporté viande et produits frais.

Il ne faudrait pas oublier pour autant les soutiens militants et les forts encouragements que nous recevons de nos réseaux, comme celui de la Fédération régionale des MJC.

ET PENDANT CE TEMPS LA, AU JARDIN ...

Et oui, il n'y a pas que le confinement, et ses conséquences, en ce moment; la nature poursuit son œuvre.

Du coup pas question que nos jardins attendent; que ce soit celui de Saulx ou de le Jardin des Robinsons de Bel Air.

Les travaux doivent continuer; on sème, on plante, on repique, on désherbe ...

Et c'est Joran, pour notre association, en attendant que des groupes puissent le rejoindre qui fait en sorte que lorsque le confinement finira;.. le jardin sera à jour, et prêt à recevoir et accueillir, enfants, familles et groupes.

Semaine du 20 au 24 avril :

La semaine démarre sur les chapeaux de roue. Dès lundi, Sébastien du collectif « COVID-19 Ensemble » vient nous apporter un camion m3 entier de brioche et pancake.


Ce collectif créé sur Facebook (https://www.facebook.com/groups/COVID19.ENSEMBLE/) rassemble des initiatives individuelles de solidarité. Sébastien et sa bande sont sur le pont depuis le début du confinement pour aller démarcher de gros fournisseurs en alimentation. Un grand merci à eux !! A peine les palettes de brioches déchargées, nous discutons des perspectives pour la semaine prochaine.

Dès mardi, nous recevons à nouveau deux commandes de produits d’hygiène et de produits pour bébé : presque 4000 € d’achats effectués chez Carrefour et auprès de notre partenaire Revivre que nous stockons dans notre salle médecin.


Nous continuons nos rendez-vous hebdomadaires à la Banque Alimentaire avec cette semaine, 1,5 Tonnes de produits alimentaires ramenés.


Mercredi, Didier et Pat de l’IMPRO de Palaiseau, viennent en renfort pour collecter chez un gros fournisseur de produits frais, des lots d’invendus de mozzarella et de yaourts. Ces produits seront distribués dans la journée.

2 nouvelles collectes sont également prévues mercredi et vendredi auprès du magasin Carrefour de Chilly-Mazarin.

Nous continuons également notre partenariat avec la croix rouge et l’association animakt qui nous livre cette semaine des cagettes de fruits et légumes bio.

Côté distribution, nous sommes de nouveau submergés. Au local, la file d’attente, avec le mètre réglementaire, s’allonge maintenant jusqu’à la poste située tout au bout du bâtiment. Nous n’avions jamais vu cela !! L’organisation se complique d’autant puisque nous avons également une permanence au sein du local pour toutes les aides administratives (demandes en ligne, attestations, courriers, impressions de devoirs scolaires etc.)


Sur les lieux de distribution, les besoins grandissant se font ressentir. Sur les bidonvilles d’Antony, de Champlan, et aux abords des Hôtels de Chilly, Savigny, Massy et Morangis, les files d’attente s’allongent. Permanents et bénévoles sont là pour assurer l’organisation.


Sur les bidonvilles, nous continuons notre partenariat avec RomEurope.


Fort heureusement les renforts sont nombreux ! et le soleil est là pour assurer les sourires sur les visages.


Les contacts se multiplient avec d’autres associations qui font également de la distribution : l’association des musulmans de Chilly-Mazarin, le collectif de biffins de Montreuil Amelior ainsi que des associations de Corbeil-Essonne. Échange de denrées selon les besoins, coups de mains mutuels…


Semaine – 1 avant dé-confinement : du 5 au 9 mai...

Une semaine avant cette promesse de dé-confinement, certains signes ne trompent pas... le retour au local des habitués comme Hacen, Eddie et Hafsatou, ou celui de familles que nous n’avions pas revues depuis de nombreuses semaines.

Alors, nous prenons des nouvelles de la maman quand c’est le papa, des enfants et du papa lorsqu’il s’agit de la maman. Comment ça se passe à l’Hôtel ? les conditions ? ils nous racontent. C’est dure, souvent invivable. Et puis, il y a les enfants qui repointent par petites touches le bout de leur nez au local. On essaye de pas trop les plomber de consignes / barrières. On les laisse un peu aller retourner aux jeux de l’accueil... mais on fait gaffe, c’est tout. Ils ont le sourire avec malgré tout parfois un petit voile d’incertitude et de retenue dans les yeux, ça doit être l'ambiance générale...

S-1 avant dé-confinement… ce qui sonne comme un mauvais titre de série B Netflix ne change pas grand-chose pour nous. Même si nous avons dans l’idée de reprendre dès la semaine prochaine peu à peu nos activités de rue et les répétitions de la troupe, car c’est notre essence, notre respiration quotidienne… et pour cela, Joran et Kevin s’activent de leur côté à faire « tout beau » le jardin de Bel-Air.


Mais la grande promesse d’un monde d’après forcément meilleur ne nous fait à vrai dire ni chaud ni froid : qu’il s’agisse des lieux de distribution où d’ici, au local, on sait maintenant que la fin des besoins ne se décrète pas d’un coup de baguette magique ou d’une appli… Et les réseaux de collecte se tarissent tout d’un coup, preuve en est que la machine est déjà prête à se remettre en marche. Les stocks, en attente, vont pouvoir être réinjectés… c’est la fin des surplus, on a changé les rouages défectueux, tout va bien !!

Et les queues de distribution continuent de s’allonger, le mètre est pourtant le même depuis la semaine dernière !


Au local, on a pris le pli, l’équipe est rodée, mais malgré tout, aucun « coup de chaud » du mardi ou du jeudi, les jours de distribution, ne ressemble à un autre. Les familles arrivent parfois plus d’une heure avant le début de la distribution. Une file un peu effrayante s’allonge sur l'avenue, et avant chaque préparatif, nous n’avons qu’une seule question en tête : aura-t-on assez aujourd’hui pour tout le monde ?


Nous continuons nos allers-venues à la banque alimentaire et à la croix rouge avec cette semaine, une tonne et demie environ de denrées récoltées.

Du côté du Carrefour Market, Riadh assure également les collectes du mercredi et du vendredi...


Nous recevons de la part de nos partenaire « La voix de l’enfant » et « THSN/Générali » un stock monumental de couches et de produits bébé divers que nous allons pouvoir redistribuer.


Toujours grâce à notre partenaire THSN/Generali, mais également par l'intermédiaire de nos amis de l'association "Massy-Espagne", nous recevons un stock important de fournitures scolaires, livres et coloriages à redistribuer aux enfants qui en ont besoin.

Nous faisons également le lien avec les écoles de Chilly auprès des familles des Hôtels du Parthénon et du Welcomotel/Balladins, en distribuant chaque semaine des enveloppes des devoirs pour les enfants.

Il est plus compliqué de trouver des filières de collectes de nourriture ? qu’à cela ne tienne, nous passons commandes de stocks de produits alimentaires de bases (pâtes, riz, œufs, huile, etc…) auprès de notre partenaire revivre ainsi que dans un supermarché de la région.

Dans le local, cela fait maintenant plusieurs semaines que Mariama et Mame ont ressorti les machines à coudre...


Côté distributions extérieures, nous continuons le « permalien » quotidien dans les bidonvilles d’Antony, de Massy/Champlan, dans les Hôtels Astoria, Parthénon, Welcomotel/Balladins, Pierre Loti, ainsi qu’au foyer Adoma de Chilly.


Cette semaine, on peut estimer à environ 500, le nombre de familles croisées au fil de nos distributions… mais il s'agit à vrai dire d'un constat purement administratif qui ne relate rien de notre quotidien. Chaque soir, l’équipe est fatiguée. Parfois, on se rassemble autour de la guitare de Dusko, fourbus, mais contents d’avoir été un peu en contact avec des familles que l’on connait.


Semaine du 11 mai

Pas véritablement en situation de confinement depuis le 16 mars, les Robinsons ne se sentent pas beaucoup plus "dé-confinés" que d'ordinaire cette semaine ! Malgré tout, il est important de reprendre progressivement, nos activités habituelles. C’est donc un réel bonheur et une bouffée d’air frais, de retrouver, du mercredi au samedi, en équipe toujours réduite, nos ateliers quotidiens.

Mercredi, nous nous retrouvons donc pour la première fois depuis 8 semaines dans le quartier sud de Longjumeau. Enfin, pas tout à fait la première fois car durant toute cette période, Joran et Kevin ont travaillé d’arrache pieds dans le jardin pour le préparer pour les beaux jours : construction de bancs, de nouveaux bacs, et d’une magnifique pergola ! nouvelles plantations de saison. Tout est prêt. Ça tombe bien, le beau temps est au rendez-vous !



Mercredi également, première répétition de la troupe Aven Savoré, en petit groupe bien sûr, au local.

Mercredi toujours, Riadh continue de rassembler quelques bénévoles en renfort pour deux nouvelles collectes au magasin Carrefour Market de Chilly.

Un petit sentiment de liberté nous anime donc cette semaine, mais les besoins sont cependant toujours là, et il n’est pas question d’oublier les collectes et distributions que nous continuons au local.

Mardi et jeudi sont consacrés à la distribution de paniers alimentaires et produits de première nécessité ainsi qu’à l’aide administrative à l’intérieur du local. Les équipes sont maintenant bien rodées pour gérer la file à l’extérieur du local et l’organisation à l’intérieur. Du côté de l’aide administrative, après les tirages des devoirs scolaires et le suivi pôle emploi, vient le temps des déclarations d’impôts et les arrivées en masse des contraventions !!


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Association Intermèdes Robinson. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
F
Frédéric
04/06/2020
m
marc
23/05/2020
W
Wanda - 20,00 €
22/05/2020
Un grand respect pour le travail mené par Intermèdes Robinson.
Signaler la page