Pour mettre en oeuvre le mécanisme de compte carbone, il faut composer un proto avec consommateurs et vendeurs et l'informatique nécessaire

Présentation du projet

Dans le développement du mouvement du www.comptecarbone.org (où nous visons un référendum où tous les français le valideraient), il est nécessaire de tester !

Par exemple sur 100 familles et une dizaine de magasins et services, quelques fabricants et grossistes, des experts comptables et la simulation de l'agence carbone nationale que nous proposons.

Il nous faut créer un logiciel de transport de points carbone par cartes bleues et smartphones. Il doit intégrer la fonction End2End de protection de la confidentialité. Il doit montrer la redistribution des points carbone aux commerçants et dans la chaine de production.


Le suivi sur une période de quelques mois donne matière à enquête de satisfaction et analyse sociologique.
On suivra particulièrement les possibilités d'échange entre excédentaires et déficitaires par l'agence centrale à préfigurer ici.

Un court film d'anticipation montre bien ce qu'il sera possible de faire : https://youtu.be/DKHon8XIDrU

Origine du projet

Le mouvement pour un compte carbone a été initié dans les livres de Pierre Calame pour etre ensuite présenté aux citoyens de la CCC puis soutenu par les économistes et sociologues qui veulent garantir la diminution des gaz à effet de serre pour garder la planète habitable.
Les assises du climat (février à avril 2021) ont démontré que les mécanismes efficaces devraient 1-garantir le résultat, 2-intégrer les émissions locales et importées dans nos achats, 3-bannir toute injustice sociale, et 4-impliquer tous les acteurs.

Le mécanisme d'allocation égalitaire de compte carbone montre alors sa supériorité devant la taxe carbone (injuste et inefficace) ou les quotas industriels dits EU-ETS ou droits à polluer (contre-productifs), il peut etre aidé par les financements massifs et les réglementations qui seuls ne peuvent atteindre l'efficacité nécessaire.

Le mécanisme consiste à allouer un budget carbone confortable à chaque français puis le réduire chaque année de 6% pour que cette réduction douce atteigne la neutralité carbone avant 2050. Nous partirions de la moyenne nationale de 9 000 kg de CO2 équivalent par personne et par an.

A quoi servira l'argent collecté ?

Nous visons un crowdfunding de 100 000 euros pour couvrir les frais de première année incluant :
- le développement du système numérique de transport des points carbone
- le développement-adaptation du système d'étiquetage carbone en magasin
- le développement du logiciel d'ajustement des cours carbone pour échanges
- le soutien aux experts-comptables qui suivront les registres carbone des entreprises en test
- la rémunération d'un intégrateur au sein du mouvement pour assurer le suivi
- les prestations de développeur web, community manager, coordination, concepteur de la gouvernance de l'agence.

Notre équipe

Le bureau de l'association Escape-jobs pour l'emploi sans carbone est composé d'Armel Prieur (co-animateur du compte carbone) de Arnaud Chambat (ingénieur environnement) et François Ledoux (conseiller emploi).

Donner 10 euros

don pour adhérer au mouvement

Donner 50 euros

don pour soutenir une famille du proto

Donner 100 euros

don pour équiper un magasin du proto

Donner 500 euros

don pour convaincre un réseau de cartes bleues

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Association pour l'emploi sans carbone. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
N
Nicole
02/01/2022
C
Christophe
31/12/2021
j
Julie
29/12/2021

A propos de l'organisme

Les objectifs de l’association sont de recenser les emplois et filières ne produisant pas de gaz à effet de serre, appelés aussi jobs post-pétrole, les valoriser, en organiser l’accès et la formation-adaptation, communiquer, développer l’activité non polluante qui restera seule nécessaire et possible dans les décennies à venir.

RNA : W791005683

Signaler la page