Devenir Membre Bienfaiteur

par Association Africaine Partage et Bienveillance

Validité de l'adhésion illimitée

Devenir Membre Bienfaiteur

par Association Africaine Partage et Bienveillance

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Adhésion annuelle

Ouvre droit à une réduction d'impôt

12,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à Association Africaine Partage et Bienveillance en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

Devenir Membre Bienfaiteur - Association Africaine Partage et Bienveillance

Devenir Membre Bienfaiteur

L'Association Africaine Partage et Bienveillance est une association nouvellement créée et qui a besoin de votre soutien afin de mener à bien ses actions.

Nous avons à cœur de construire ensemble à un avenir meilleur pour toutes les personnes dans le besoin.


En versant aujourd'hui, la somme de 12€ , vous devenez membre bienfaiteur de l'AAPB ! 



Vous pouvez aussi faire un don du montant de  votre choix sur notre page.

Informations fiscalité

Le don à Association Africaine Partage et Bienveillance ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si vous êtes redevable de l’Impôt sur la fortune immobilière, vous bénéficiez d’une réduction de votre IFI égale à 75 % du Montant de votre don, dans la limite de 50 000 euros. Attention la fraction de don ayant donné lieu à réduction d’IFI, ne peut ouvrir droit, parallèlement, à réduction d’IR. Lorsque le don est éligible aux deux dispositifs, le donateur pourra choisir l’un ou l’autre ou bien décider de ventiler son don.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Association Africaine Partage et Bienveillance permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page