Tristan & Yseult en Avignon

par Association çà & là

Faire un don

Tristan & Yseult en Avignon

par Association çà & là

Faire un don

La Compagnie Onimagine présente cette année Tristan & Yseult à Avignon, une adaption médiévale et contemporaine.

Présentation du projet

« Il me plaît et si vous voulez,

Je vais vous parler des amants

Connus pour leur amour parfait

Qui leur valut tant de tourments.

C’est une véritable histoire !

Des amants unis par la peine

Par la magie et par la mort.

Venez et écoutez l’histoire

De Tristan et Yseult la Reine.

Je vous demande de me croire... »

L’histoire de Tristan et Yseult fait partie de notre patrimoine culturel. Elle demeure très connue du grand public. Anne Thunin a voulu lui redonner sa dimension historique et actuelle en l’adaptant sous la forme ancienne du lai du moyen-âge, à savoir un poème en octosyllabe.  Avec, comme point de départ le Lai du chèvrefeuille de Marie de France, elle a sélectionné six épisodes du vaste récit de Tristan et Yseult. Le spectacle commence après que Tristan et Yseult ont bu le philtre ; il s’achève avec le pardon du roi Marc.

La théâtralité de ce trio amoureux mythique (Tristan, Yseult, le roi Marc) donne un souffle tragique, une respiration haletante dans ce récit épique de jalousies, de trahisons, de magie et de passion. Le vers de huit pieds est proche du rythme de la parole et permet une infinité de nuances, allant jusqu’à l’incantation. Les pouvoirs du philtre d’amour et la sorcellerie sont alors palpables. Des images, des lieux, des personnages apparaissent et l’émotion jaillit. Cet aspect est renforcé par la présence de chants et d’instruments moyenâgeux, aussi bien pour l’oreille que pour l’oeil.

La musique comme une évocation, plus qu’une illustration, vient soutenir le travail d’interprétation et de musicalité de la langue. Elle crée une atmosphère et souligne la tension dramatique. La prosodie de l’octosyllabe est alors sublimée. Juliette Leroy a composé un thème sur le lai du chèvrefeuille et sa musique s’accorde avec les arrangements d’Adam de la Halle, compositeur du XIIIe. Stéphane Hocquet complète l’ensemble de compositions originales à la lyre et aux percussions.

Pour que le spectateur puisse libérer son imaginaire, et se laisser traverser par l’histoire, nous avons fait le choix d’un dispositif scénique simple s’adaptant à tous les lieux : les deux musiciens et la comédienne sont aux pupitres. Le spectateur voyage alors dans la musique du texte et des instruments... comme au temps des trouvères.

 

Anne Thunin : texte, mise-en-espace et récit

Juliette Leroy : chant, organetto, percussions

Stéphane Hocquet : flûtet, citole, lyre, cithare sur table, percussions.

Photos : Jean-Philippe Carlier

Dessins : Cécile Laplaige

Ce spectacle est né par étapes de création, au Centre Culturel de l’Entente Cordiale – Château d’Hardelot (Condette) et au Centre de l’Imaginaire Arthurien en Brocéliande. Il a donné lieu à une édition, sous forme de livre augmenté (texte, illustrations de Cécile Laplaige, lecture d’Anne Thunin en ligne).   www. tristan.onimagine.fr



Après deux Avignon où nous avons pu présenter nos spectacles jeune public (On imagine et Kami s’ennuie), avec un hommage particulier en 2018 à 1848, nous voici de retour en co-réalisation avec le Théâtre Au Vieux Balancier et Tristan & Yseult. Ce spectacle avec trois artistes sur le plateau est assez lourd à financer sans subvention pour Avignon. Un petit coup de pouce sera le bienvenu.

Origine du projet

Créé en 2017 dans sa version définitive, la compagnie souhaitait présent son adaptation de Tristan & Yseult à Avignon. Tout de suite, le théâtre du Vieux Balancier se positionne. On est en mars, on manque de temps, on manque d'argent pour assurer la production d'un spectacle avec trois artistes au plateau - on reporte.

En 2018, on se dit que c'est le bon moment. La ville du Portel, le Centre Georges Brassens et le Conseil Départemental du Pas-de-Calais se sont positionnés sur l'édition du livre-augmenté du spectacle, avec les Editions du Sagittaire et çà & là. Mais aucune institution ne souhaite aider pour être au programme du Off.

En 2019, le théâtre Au vieux Balancier fait le pari de la réussite. Il propose une coréalisation. 

A quoi servira l'argent collecté ?

Grâce à la coréalisation, au système D (on loge chez l'habitant), le budget global est de 20 000 €. Pour autant, il manque 2000 € pour atteindre l'équilibre sur les salaires. Avignon est un fort engagement personnel qui doit être rétribué dans les cadres légaux. Il y a donc une alternative au recours bancaire...

Notre équipe

Anne Thunin, comédienne, metteur en scène, directrice de la Compagnie Onimagine : Après 2 ans de formation au conservatoire du 10° arrondissement de la ville de Paris avec Jean-Louis Bihoreau, elle intègre l'ESAD (Ecole supérieure d’art dramatique de la ville de Paris) sous la direction de J.-C. Cotillard. Elle maîtrise le masque, la manipulation de marionnette, le conte, et aime l’interprétation et la transformation en plusieurs personnages (Scrooge, Mais je suis un ours, On imagine).

 Depuis 2014, Elle est directrice artistique de la Compagnie Onimagine. Elle écrit, met en scène et/ou interprète les spectacles de la Compagnie. On peut citer On Imagine ou Kami s’ennuie, soutenu par le conseil départemental du Pas-de-Calais ou encore l’adaptation du roman de Tristan et Yseult en octosyllabe.

Au théâtre elle travaille en région parisienne avec la compagnie Star Théâtre. Elle a été artiste associée au théâtre de Chevilly-Larue (94), en région Bretagne avec la compagnie du théâtre de l’Echange, elle interprète, Marivaux Le jeu de l’amour et du hasard, Ionesco le roi se meurt). Elle a également joué avec Guy-Pierre Couleau au CDR de Colmar. Dans le Boulonnais elle est en résidence artistique dans la ville du Portel, et anime des ateliers et des stages, notamment au Centre culturel Georges Brassens de Saint-Martin-Boulogne. 

Stéphane Hocquet, musicien : Il commence la musique par la pratique de la batterie. Rapidement, il s’oriente vers les musiques traditionnelles et les musiques du monde, en collaborant notamment avec Serge Bulot (Exposition concert d’Instruments du Monde) et la Cie Lyrazouki (musiques grecques) avec des instruments tels que la cornemuse, la derbouka, le zarb, et le tambour sur cadre. Afin de développer ses techniques de percussions, il se forme auprès des grands percussionnistes : Carlo Rizzo, Adel Sham El Din, Madjid Khaladj, Glen Velez et Keyvan Chemirani.

En 2009 il crée, avec Juliette Leroy, la Cie Mille Bonjours. Passionné par les autres techniques instrumentales, il s’initie aux flûtes médiévales (flûtets, flûtes doubles, flûtes à bec), à la citole, la lyre et la vielle à roue. Artiste multi-instrumentiste, il développe aussi, depuis plusieurs années, l’art du conte. Il a créé Le Tambour Sorcier, trio de musiciens travaillant sur les musiques préhistoriques et chamaniques. 

Juliette Leroy, musicienne : Formée en piano au conservatoire de Lille, Juliette Leroy a également étudié le théâtre et la mise en scène. Après un cursus universitaire en histoire médiévale, elle décide de poursuivre son parcours artistique avec l’apprentissage de l’orgue portatif médiéval, l’organetto (formation auprès de Christophe Deslignes et de Guillermo Perez).

Parallèlement, Juliette suit plusieurs stages autour des percussions : tamburello (Carlo Rizzo), tambour sur cadre (Glen Velez). En 2009 elle crée avec Stéphane Hocquet la Cie Mille Bonjours, qui travaille sur l’interprétation des répertoires du XIIIème siècle et la chanson de trouvères. L’organetto étant un guide-chant, Juliette cherche à développer un jeu d’auto-accompagnement, créant un échange entre l’instrument et la voix (formation au chant avec Isabelle Debaere, conservatoire du Boulonnais).

Elle poursuit également son travail de recherche historique (histoire médiévale du château d’Hardelot, répertoire des trouvères du Nord de la France), qu’elle met au service de l’interprétation et de l’expérimentation musicale (composition). Elle participe régulièrement à des projets artistiques avec d’autres compagnies, musiciens, comédiens (Ensemble Tormis, Laurent Tixier Diapason, Anne Thunin...).



Donner 10 euros

Soutien

A la fin du festival, nos remerciements dédicacés et nos souvenirs d'Avignon.

Donner 20 euros

Intérêt

Une place pour le festival Avignon Off 2019

Donner 50 euros

Amitié

Deux places pour le festival et le livre, quand vous venez

Donner 100 euros

Engagement

Deux places pour le festival et le livre, quand vous venez, l'affiche dédicacée - et on boit un verre ensemble

Donner 200 euros

Fan zone

Tout ce qui est dit plus haut, et un peu de tout ce que la Compagnie a produit, notamment les autres publications

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page