FR EN

Michèle Merchat - Course solidaire pour "l'ASSOCIATION  CALLIOPE"

Trans 333 - Désert de Gobi en Mongolie

Mon don

Je donne une fois

  • 10 €
  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à Association Calliope ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Organisme : L’ensemble des versements à Association Calliope permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

La course Trans 333 - Désert de Gobi en Mongolie

En préambule, Michèle remercie vivement la société HOLISTE pour son partenariat dans la préparation de ce défi ainsi que le magasin "Endurance Shop" de Vincennes pour soutien.
Cette course de 333 km non stop, c’est à dire en une seule étape avec un dénivelé de +4800m/-4950M, passera par le parc national Gurvansaikhan. Après le départ matinal d’Oulan Bator, une grosse journée de route vers le sud permettra d’atteindre la zone de course dans le Désert de Gobi. Les grandes steppes vertes, les troupeaux en liberté, les yourtes isolées et les cavaliers montés sur des petits mais robustes chevaux laisseront la place aux paysages plus secs et désertiques.
Le départ de la course aura lieu en matinée, au nord de la zone des canyons du nord Gobi pour descendre ensuite vers le spectacle sublime et fascinant des montagnes de sable, qui peuvent ici s’élever jusqu'à 300m de haut : le grand massif de dunes du Khongor, connues sous le nom de "dunes chantantes" lorsqu’elles émettent cet étrange son créé par la friction des grains de sable. La course continue vers l’ouest ensuite.
Des ravitaillements en eau accueillent les coureurs tous les 22 km. Un grand camp sera installé dès le 7ieme jour sur l’arrivée pour recevoir l’ensemble des coureurs à partir du J6 au soir pour les premiers.

Quelques mots inspirés de l'organisateur de la course : ALAIN GESTIN

"Un coureur de Trans 333 est  un coureur qui a une âme, une sensibilité à fleur de peau à la recherche de l'absolu, mais c'est aussi un homme, une femme, de défi qui ne recherche pas prioritairement la performance mais plutôt le surpassement et qui s'émerveille dans les capacités insoupçonnées de la machine humaine à réaliser des défis inimaginables.
Le coureur de 333 est une personne d'ouverture et d'écoute de l'autre dans un esprit de solidarité et d'aventure .

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Michèle MERCHAT - la TRANS333 Pour le soutien de l’association Calliope : «Loin des habitudes »

Depuis 2001, Michèle MERCHAT a couru dans toutes les conditions. Sous une chaleur écrasante, les godasses dans la neige, sur terrain sec, sous des averses, en France ou ailleurs, tout près et tout loin aussi. Dans les montagnes de l’Himalaya, dans les déserts Africains ou Jordaniens, dans les forêts primaires, en solitaire ou en équipe ... toujours à ajouter de nouveaux segments du globe pour découvrir des expériences nouvelles ou extrêmes.
A plusieurs reprises, ses yeux brillants se sont tournés vers le désert et cette fois,  ils se tournent vers le désert de Gobi en Mongolie pour la TRANS 333 prévue du  7 au 17 juin 2017.

Soutien pour une association -  Course solidaire

Pour sa participation à la course Trans 333, Michèle, avec celles et ceux qui la supportent dans sa passion de l'extrême,  s'associe à "l'association Calliope"  pour organiser une collecte de fonds qui permettront à celle-ci de développer et/ou pérenniser ses actions en faveur des personnes handicapées.
L'association Calliope a pour objectifs de faire se rencontrer Art, Culture et Handicap.
Ses actions auprès des personnes handicapées permettent de prendre en compte le «UN» fragile et singulier, de développer le «TOUS», la solidarité, le faire et vivre ensemble, de gommer les différences et favoriser la diversité, de vivre des aventures hors du commun et hors des habitudes.
Découvrir le monde par la passerelle de l’art et de la culture, se découvrir soi même au travers d'actions créatives, s'ouvrir à d'autres domaines, apprivoiser l'inconnu, oser l'improbable avec l’enthousiasme du dépassement tout en gardant une part d’aventure ...

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Soutien de l'association Calliope

Pourquoi ce choix ?

Michèle a découvert qu’une expérience de vie loin des habitudes, suscite notre  énergie créative pour laisser émerger une part de nous-même.

Ces expériences ouvrent des horizons multidimensionnels.
Une dimension extérieure avec la découverte du monde et de ses horizons sans limites. Une dimension intérieure où on se dévoile à soi-même par l’action et la création. Une dimension bien plus vaste et élevée, par une ouverture à de nouveaux domaines avec l’audace de soi-même et la candeur du groupe. Un élargissement de la conscience de soi dans l’instant qui révèle un potentiel de ressources insoupçonnées.

Ces aventures étranges et magiques peuvent réunir des extrêmes :
Aventures à la fois ressource et échappatoire,  sentiment de solitude à la fois inquiétant et bienfaisant, mélange d’irrésistible attirance et de rejet définitif,  sensations palpables et insaisissables dès lors qu’on les recherche, ainsi que " l’ici et maintenant " à la fois centré  sur soi même et connecté au tout.

Chacun aborde ces parcours avec ses propres capacités, ses propres motivations lesquelles bougent et jalonnent l’évolution d’un parcours intérieur.
Les bénévoles de Calliope,interviennent depuis 2006 pour que se rencontrent  Art, Culture et handicap permettant ainsi d’offrir aux personnes handicapées l'accès à des activités habituellement réservées au « monde ordinaire ».
La diversité y est la norme, égalité et différence y trouvent leur place permettant  à chacun de se dépasser, de trouver la confiance en soi, de découvrir ses capacités et contrôler ses peurs  par le partage d'activités et de sensations inédites.

Pour une expérience hors des habitudes, Calliope emprunte la passerelle de l’art, de  la culture et des séjours partagés, alors que Michèle emprunte celle de la solitude en course à pied dans le désert.
Ces parenthèses qu’elles soient solitaires ou partagées, sont des moyens et non des fins en soi, qui permettent :
* d’atteindre plus de subjectivité et de créativité
* d'aller vers nos "extrêmes" chacun à notre rythme et notre niveau.
Un véritable apprentissage de nos incroyables ressources et de la découverte  « du soi ».

Signaler la page