Association Chapelle des 7 Dormants

Arts et culture

Association qui a pour but de tisser des liens entre l’Occident et l’Orient

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Créée à l’automne 2014, l’association des amis de la Chapelle Notre-Dame des Bonnes-OEuvres et des VII Dormants d’Ephèse a pour but d’animer la chapelle située place Sainte Barbe (Autun), ancien réfectoire du Chapitre, dont les fondations remontent à l’époque carolingienne. Jacques Keryell, ami de Louis Massignon, en est le président d’honneur.

La vocation de l’association est de tisser toujours davantage de liens entre l’Occident et l’Orient. De ce fait, bien que non confessionnelle, depuis 2013, celle-ci se consacre à promouvoir la création contemporaine et à faciliter les rencontres inter-culturelles et inter-générationnelles autour de conférences-débats, de poésie, théâtre, concerts... A l’initiative de ce projet : « la vocation de cette « chapelle-laboratoire » dé-cultualisée est d’être à la fois un creuset de création et d’expérimentation où s’inventent des expressions artistiques innovantes, voire originales et inattendues, et aussi un lieu ouvert et accueillant propice aux rencontres, au dialogue et aux partages – parfois improbables. D’où ces initiatives, musicales, théâtrales, ces performances, qui passent par des lectures, des expositions, le chant, la danse... Déjà, en 2008, la chanteuse turque Senem Diyici s’était produite ici, de même qu’en février 2013, le poète russe Vassili Golovanov, autour de Eloge des voyages insensés (Verdier), en présence d’Hélène Châtelain, sa traductrice. » Parmi les artistes qui ont apporté depuis 2013 leur contribution à ce projet : Armand Gatti, Hélène Châtelain, Dom Angelico Surchamp, Jean-Pierre Renault, Annick de Souzenelle, Jihad Darwiche, Christelle Willemez, Patrick Rudant, Chintan Katti, Matthias Labbé, Salah Stétié, Michel de Gigord, le père Maurice Borrmans, Valère Novarina, etc.

Selon Yves-Marie Boënnec, son président, le but de l’association est « Par toute manifestation culturelle, toucher le coeur des hommes de bonne volonté, quelle que soit leur appartenance religieuse ou philosophique, promouvoir un esprit de tolérance et tisser des liens entre différentes cultures, à l’instar de celui de la tradition des 7 dormants d’Éphèse ». La création de la Biennale d’Art sacré contemporain s’inscrit parfaitement dans cette volonté.

Siège social

7 Place Sainte-Barbe 71400 Autun

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Comédie des Ondes
Comédie des Ondes
Association Bibliothèques Sans Frontières
Bibliothèques Sans Frontières
Association Compagnie ACM Ballet
Compagnie ACM Ballet
Association LA PETITE
LA PETITE