FR EN

Soutenez notre étude sur les hérissons.

Chaque année, nous récupérons de plus en plus de hérissons juvéniles et adultes au sein de notre Centre de Sauvegarde. Malgré certaines réussites où nous voyons avec plaisir des animaux repartir vers le milieu naturel, nous avons de nombreux cas de décès foudroyants, sans explication... Nous souhaitons mener une étude spécifique à cette problématique, c'est pourquoi nous lançons cette collecte de don.

Mon don

Je donne une fois

  • 10 €
  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €
  • 200 €
  • 300 €
  • 400 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à association CHENE ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Les hérissons, une longue histoire

Depuis 40 ans, nous travaillons au quotidien pour sauvegarder la faune sauvage.Tandis qu'en 1987 nous avons reçu 2 hérissons, nous en sommes à près de 300 en 2018.

2018 : 300 hérissons accueillis
2017 : 243 hérissons accueillis
2016 : 220 hérissons accueillis
2015 : 148 hérissons accueillis
2014 : 190 hérissons accueillis
2013 : 97 hérissons accueillis
2012 : 170 hérissons accueillis
2011 : 152 hérissons accueillis
2010 : 138 hérissons accueillis
2009 : 126 hérissons accueillis
2008 : 121 hérissons accueillis
2007 : 171 hérissons accueillis
2006 : 119 hérissons accueillis
2005 : 130 hérissons accueillis
2004 : 103 hérissons accueillis
2003 : 74 hérissons accueillis
2002 : 81 hérissons accueillis
2001 : 68 hérissons accueillis
2000 : 49 hérissons accueillis
1999 : 67 hérissons accueillis
1998 : 35 hérissons accueillis
1997 : 27 hérissons accueillis
1996 : 12 hérissons accueillis
1995 : 21 hérissons accueillis
1994 : 12 hérissons accueillis
1993 : 21 hérissons accueillis
1992 : 16 hérissons accueillis
1991 : 27 hérissons accueillis
1990 : 10 hérissons accueillis
1989 : 6 hérissons accueillis
1988 : 1 hérissons accueillis
1987 : 2 hérissons accueillis

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Une étude nécessaire

Nous accueillons des adultes, des jeunes non sevrés, des jeunes sevrés... Suite à une mortalité grandissante, à court et long terme de soins, avec une multitude de symptômes différents, le CHENE a décidé de lancer des analyses biologiques afin de déterminer les causes des décès et ainsi étayer différentes théories : des virus ? Des bactéries ? Des parasites ? Un système immunitaire déficient ? Des origines environnementales ? Les produits phytosanitaires ? Ce protocole de recherche, qui est en cours de réalisation avec les services vétérinaires, nécessite une levée de fonds importante. Au-delà des dons privés, nous nous rapprochons également de différents organismes institutionnels afin de subventionner cette étude.

Maman hérisson avec ses petits

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Des besoins financiers spécifiques

Le CHENE est une association loi 1901 ce qui lui permet de recevoir des dons, des legs et des adhésions en contre-partie d'un reçu fiscal déductible à 66%. Aujourd'hui, nous sommes dans une situation financière périlleuse et nous ne pouvons pas gérer en interne le coût de telles études. C'est pourquoi nous lançons un grand projet de collecte de fond et de soutien de partenaires privés et publics.

Pour ce qui est du reste de sa mission (sauvegarder la faune sauvage), il est complexe de définir un budget spécifique pour l’accueil des animaux sauvages puisque nous comprenons dans ce budget : le taux horaire de nos soigneurs, la médication achetée, le coût des installations, l’achat de la nourriture (en plus de celle fournie par nos partenaires)... Un premier exemple concret : l’accueil d’un goéland coûte, en moyenne, 70€ par individu. Un deuxième exemple concret : que ce soit les installations spécifiques (piscines, volières tunnels…), leur régime alimentaire ou encore le temps passé par nos salariés à s’occuper d’eux, les phoques peuvent engendrer des frais importants. En moyenne, un jeune phoque retrouvé échoué engendre 2 500€ de frais pour notre association jusqu’à son relâcher. Chaque année, nous recevons également des adultes en détresse (capture par filets, maladie par substances toxiques…). 
Logo CHENE

Signaler la page