Association Coeur Banlieu’Zhar

Humanitaire - Caritative

Coeur Banlieu'zhar est une association humanitaire vaudaise dont les actions sociales sont multiples. Elle organise deux fois par mois des maraudes pour les personnes en situation de précarité. Les dons récoltés serviront à l'achat de denrées alimentaires ainsi qu'au fonctionnement de l'association.

Nos actions en cours

Adhérer à nos activités 1

Qui sommes-nous ?

Présentation de l’association Cœur Banlieu’Zhar

Fondée officiellement en 2019, l’association Cœur Banlieu’Zhar œuvre en la préparation de maraudes depuis 2017. Ayant pour objectif principal d’accompagner les personnes en situation de précarité, sans domicile fixe et de leur porter un soutien alimentaire via la préparation de maraudes (distribution de repas) et d'autres actions solidaires. Le mot « Zhar » en arabe signifie chance, et ce mot-valise qui décrit si bien notre dessein, est dorénavant notre bannière.

À l’origine de la création, se trouve un simple groupe de 7 lycéens discutant au foyer du lycée Robert Doisneau, âgés entre 15 et 17 ans, et tous muni d’une envie commune : faire en sorte de redonner le sourire à son prochain et de combattre avec lui les formes de précarité qu’il traverse. En filigrane, se cache en réalité une seconde volonté qui anima ce groupe de jeune ; la volonté de briser les stéréotypes archaïques et victimaires touchant les jeunes de banlieues en France en montrant, cette fois-ci l’image de jeunes déterminés et décideur de leurs destins. Vaulx-en-Velin, le fief de notre association est une commune où plus de la moitié des habitants sont âgés de 15 à 30 ans. Le groupe s’est donc progressivement transformé et l’association Cœur Banlieu’Zhar compte désormais plus de 80 bénévoles issues en quasi-majorité de Vaulx-en-Velin, rapprochant la moyenne d’âge actuel à 20 ans.

Il faut voir l’association Cœur Banlieu’Zhar, alias CBZ, non pas comme un collectif de maraude distribuant uniquement un soutien alimentaire de manière ponctué dans l’année, mais plutôt comme une véritable plateforme à projet socio-éducatif où la principale force de proposition est et reste les préoccupations de la jeunesse vaudaise. Concernant les distributions alimentaires, nous avons décidé d’opter pour un système bicéphale : en effet, d’un côté, nous maraudons toutes les quinzaines paires et livrant des repas aux personnes Sans Domicile Fixe, dans le secteur de Perrache, place Carnot les samedis uniquement. Et de l’autre nous livrons à domicile toutes les quinzaines impaires des « colis alimentaires » aux familles étant en situation difficile recensé dans notre carnet d’adresse, résidant à Lyon et ses alentours (principalement à Vaulx-en-Velin) les dimanches uniquement. Autrement dit, chaque week-end de l’année CBZ, est actif et propose un soutien alimentaire. Cependant, nos actions ne s’arrêtent pas là bien au contraire. Chaque mois, nous réalisons des projets en parallèle de nos distributions, à titre d’exemple, nous avons organisons tous le mois de juin une levée de fond pour notre projet humanitaire au Sénégal ayant pour objectif final de construire une école dans le village de Dioude Diabe. Nous avons proposé des cours de sport payant, encadré par 2 coachs sportifs diplômés, bénévoles de l’association également. Ce projet a été un pur succès, soutenu par de nombreuses mamans du mas du taureau, soucieuses de perdre un peu de poids avant l’été, mais aussi intéressé par l’objectif final. L’équipe est polyvalente et de nombreuses actions ont été mis en place : encadrement de chantier jeune pour un bailleur social, vente et buvettes en tout genre, cours d’écriture pour migrant, programmation de débat citoyen, organisation d’événementiel kermesse, tournoi de foot géant, gala de charité, cours de soutien scolaire, etc..

En somme, Cœur Banlieu’Zhar agit et combat contre toute forme de précarité qu’elle soit alimentaire, administrative, vestimentaire, ou encore scolaire. Notre axe principal reste la distribution alimentaire sous forme de maraude ou colis alimentaire, mais tout un pan d’action est possible vu les nombreuses ressources et qualité qui nous sont propres. Animé par la volonté d’avancer inhérente à notre milieu , c’est avec dévouement que nous mettons en place toutes ces actions et comme le dit si bien le rappeur Kery James, « Rien n’arrête un banlieusard qui se bat ».