ASSOCIATION CULTUELLE DE LA CATHEDRALE ORTHODOXE SAINT IRENEE

Religion et spiritualité

Association cultuelle orthodoxe ayant pout but la sauvegarde et l'entretien du patrimoine de l'église orthodoxe de France en région parisienne

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

Cet appel aux dons a pour but de récolter des fond pour entreprendre les travaux nécessaires et urgents pour que la chapelle Saint Lubin, puisse continuer à accueillir la célébration du culte.

Cette chapelle accueille la paroisse orthodoxe Saint Lubin et la transfiguration.

Histoire de la chapelle :

L’actuelle chapelle Saint Lubin est une ancienne léproserie ayant appartenu aux templiers, aux frères mineurs, puis aux dames de Saint-Cyr. La présence à Chevreuse de cette léproserie (parfois appelée maladrerie ou lazaret) est attestée depuis le 12ème siècle.
Cette chapelle aurait été érigée en souvenir des miracles accomplis par l'évêque de Chartres lors de ses passages à Chevreuse. La réparation de la chapelle initiale date du début 18e siècle. La chapelle actuelle, fut reconstruite au milieu du XIXe siècle (1840-1845), à l'emplacement de l’édifice initial détruit quelques années auparavant.

Connue depuis la plus haute antiquité, la lèpre devint à partir du 12ème siècle un véritable fléau en occident. L'on impute aux Croisades, aux échanges qui s'en suivirent ainsi qu'aux brassages des peuples, l'explosion de la maladie qui très vite nécessita une organisation sanitaire. Le fléau était tel que des établissements s'ouvrirent en grand nombre le long des grandes voies de communication
Confiés aux ordres religieux et à la charité publique car, "chacun souhaitait prendre part aux expéditions et aux ferveurs spirituelles qui y étaient attachées, mais comme tout le monde ne pouvait pas se croiser et quitter son foyer, ceux qui restaient crurent pouvoir contribuer au succès de l'entreprise en construisant des "hôpitaux" pour les malades et des hospices où les croisés et les pèlerins étaient reçus", les maladreries, lazarets, Hôtels-Dieu, Maisons-Dieu, mezelleries et léproseries se multiplièrent. Il n’est guère étonnant que, située sur l'importante voie reliant Paris à Chartres, Chevreuse en soit dotée, d'autant que l'on estime qu'environ deux milles Croisés issus de la Châtellenie de Chevreuse s'illustrèrent lors des Croisades en Terre Sainte, et on peut penser qu'au retour beaucoup de contaminés furent évidemment pris en charge dans leur région d'origine.
Hervé de Chevreuse, par son testament de mai 1262 légua à la léproserie de Chevreuse 15 sous dont 10 pour les lépreux et 5 à leur prêtre, à la charge d'un trentel de messes. 

Saint Lubin de Chartres (en latin Leobinus), évêque de Chartres est né au ciel le 14 mars 557 et mémoire lui est rendu à cette date.