Echange culturelle

Nous avons un Projet de développement agricole  , par, pour et avec le peuple . On a choisit le terme de développement car le terme de développement n'implique pas , la seule notion de profit . Il  englobe un aspect qualitatif  sur les conditions de vie de la population , qui se réalisera par l'agriculture .  Généralement quand on parle de croissance on ne voit que la somme des valeurs ajoutées , la croissance ne tient pas compte des aspects qualitatifs c'est à dire des  meilleurs conditions de vie , accès  à l'éducation , à la santé . En plus la croissance ne prend en compte que très rarement en considération la génération future . C'est pour cela que nous emploierons le  terme de développement agricole au Burkina Faso pour le peuple .       

     En quoi cela consistera  la réalisation du projet?   

       Dans un premier temps nous comptons acquérir 5000 hectares  de terres à  Léo .  Léo est une ville du Burkina , en construction toujours  sous développé  . elle est située dans le département de Léo et est la capitale de la province de la Sissili dans la région centre Ouest . Cette ville est à deux heures environ des autres pays de la sous région ,comme le Ghana, la côte d'ivoire , le Niger , le Bénin , le Togo .  Pour acquérir ces terres , il faudra l'implication de toutes les couches de la population de Léo c'est à dire tout d'abord des chefs coutumiers , ensuite des chefs religieux , politiques et militaires  de Léo . Il faut que la population se sente concernée par le projet dès en amont , c'est à dire nous mèneront un exercice pédagogique pour expliquer notre projet , et obtenir leur adhésion totale .    

                                   PLANTATIONS D'ARBRES    nous  comptons recrutés des autochtones issus de Léo pour mettre en place notre projet . Cela va leur permettre d'avoir un salaire , de consommer et de pouvoir subvenir aux besoins de leur famille .
Les besoins peuvent être de diverses natures , mais sont généralement qualitatifs , c'est à dire inscriptions de leurs enfants à l'école , aux soins médicaux . Les personnes recrutés par nos soins , pourront s'acheter des moyens de transport pour effectuer leur courses personnelles , grâce à leur salaire par exemple cela facilitera le transport des femmes enceintes vers les hôpitaux .    Il faudra défricher d'abord les 5000 hectares de terres .

Pour conserver la faune et lutter contre la désertification  nous comptons planter des arbres sur tous les 5000 hectares . Cela permettra aussi de lutter contre l'érosion  des sols ,et de favoriser la biodiversité . 

 Nous comptons planter  10000 plants de manguiers . 15000 plants d’anacardiers , 5000 plants d’eucalyptus ,2500 plants de karités  sur toute l'étendu des 5000 hectares .

Pourquoi ces espèces d'arbres?  

    Le manguier peut être revendu par les coopératives féminines sous forme de fruits séchés . Le fruit du manguier est aussi un excellent fertilisant . On peut le transformer en jus . Il donne aussi un formidable ombrages . 

     L'eucalyptus sert dans la construction de bâtiments . Il permet de lutter contre la coupe abusive des bois . La population à  Léo utilise du bois pour la cuisine . Il pourra servir de bois de chauffe . Il peut être transformer en colle à papier .  

    L’anacardier  sert dans la fabrication de cosmétiques , vernis à ongles maquillages  . il rentre aussi dans la fabrication de certains composants de l'aviation civile .  

  Le karité est un arbre qui peut durer plus de 100 ans il est utilisé dans la fabrication de beurre et de chocolats .    

  Il est à noter **    Sur les 5000 hectares il y a  souvent des cours d'eau naturels appelés marigots . À côté de ces cours d'eau  nous comptons planter des papayes , des orangers  et cultiver des pastèques  .

ces plantes nécessitent l'apport quotidien d'eau . Pour cela il nous faudra installer un système d'irrigation avec des moto pompes pour tirer l'eau et des tuyaux qui alimenteront chaque pied de plants .

Ces fruits seront revendus  sur la place du marché et ailleurs . L'argent récolter permettra de payer les ouvriers   et d'en recruter d'avantages . 

   Les papayes sont consommables mais en plus leur feuilles ont des vertus curatifs . Les feuilles des papayes contiennent de la quinine , qui permet de lutter contre le paludisme .  

  Les orangers  ont un rôle de stabiliser les terres contre l'érosion et sous sources d'une grande biodiversité animales et végétales .

    Les pastèques sont très juteux consommables et peuvent jouer le rôle de fertilisant quant ils pourrissent.     

                          DES CULTURES ENTRES LES PLANTES     

 
                     Nous comptons faire de la culture de Maïs , de Mil , et d' haricots        

      Le Maïs:      il est utilisé aussi bien pour nourrir les animaux , comme les hommes . Il est adapté pour tout type de climats . Il rentre dans des compositions humaines, animales comme végétales comme par exemple  la fabrication de lait .  Il peut être aussi griller et consommer par les hommes . Il peut aussi servir à nourrir les animaux  . il rentre par exemple dans la fabrication de la nourriture pour les cochons , les poules pondeuses et les bœufs.

 La récolte de maïs sur par exemple 100 hectares de terres peut atteindre 20 tonnes .

 Sur les 5000 hectares nous allons en planter sur 1000 hectares .

  Une partie de la récolte sera revendu  . nous comptons acheter des camions pour faciliter le transport des sacs de maïs , car la récolte se chiffrera en tonnes

. On aura un accès plus rapide aux pays de la sous région , notamment le Niger , le Ghana , le Togo, ,la côte d'ivoire , le Bénin , et même le Sénégal , car une autoroute sera construite bientôt à Léo . Cette autoroute reliera   tous les pays de l'Afrique de l'ouest .

 L'autre partie de la récolte servira dans notre élevage .

Le Maïs sert aussi à fabriquer des carburants propres , car il permet de produire de l’éthanol naturel . La récolte et la revente nécessitent beaucoup de main d’œuvres . Ils seront recrutés au sein même de la province .       


Le Mil:     le mil est cultivé aussi bien pour l'alimentation humaine , que pour l'élevage des animaux . Nous comptons les cultiver sur 1000 autres hectares  . une partie de la récolte sera revendu et l'autre conservée pour la mise en œuvre de l'élevage . Il nous faudra acquérir des camions pour le transport  comme pour le maïs et aussi recruter de la main d’œuvre .

Le mil est utilisé dans la fabrication par exemple de bière au Burkina Faso .

Avec L'argent récolter  nous allons recruter des personnes issus de la province . Ça sera très bénéfique pour la province . Nous travaillerons avec les autorités locales sur place. Il sert aussi dans la nourriture des animaux , comme les cochons .     

Le Haricot:      le haricot permet de nourrir la population . Cet un féculent riche en protéine . Sa particularité c'est qu'il est moins chers à la production , comme à l'achat du produit final . Il se conserve pendant très longtemps . Quand il est cultivé il donne d’excellent résultats . Sa  récolte est énorme . Il permet à une population très pauvre , de se nourrir à moindre coût ,  en qualité et en quantité . Ils sont très économiques . Ils offrent plusieurs des avantages de la viande , dont une haute teneur en fer .nous comptons les cultiver sur 1000 hectares .

La totalité de la récolte sera revendu en camion dans les pays voisins et au   sein de la province . La population autochtone sera prioritaire en ce qui concernera la vente des haricots . Ça sera très bénéfique pour cette province très pauvre et dépourvu de moyens financiers .    


                                   NECESSITER D'ACHETER DES TRACTEURS 

 Pour pouvoir cultiver sur 3000 hectares au total ,il est nécessaire d'acheter des  tracteurs  , au minimum dix tracteurs . Ces tracteurs permettront de labourer le sol ,de désherber , et aussi de faciliter la récolte .  Un tracteur coûte à peu près 10 millions de franc CFA . Ces tracteurs seront acheter au Ghana voisin .    Il faudra construire un  grand hangar aussi pour stocker les tracteurs et les réparer sur place .  Il y aura aussi des ouvriers qui seront là en permanence  pour l'entretien des tracteurs.

                                                                MISE EN PLACE DE L'ELEVAGE  

      sur les 2000 hectares restants nous comptons mettre en place des fermes consacrés exclusivement à de l'élevage .Nous comptons élevés des poules pondeuses , des bœufs , des cochons .

                              POULES PONDEUSES:   

 l'élevage de poules pondeuses se fera sur 500 hectares .    Cela nécessite tout d'abord la construction de battisses  adaptées aux poules . Nous comptons en construire une vingtaine de poulaillers . Une maison pour les poules nécessitent l'achat de grillages qui serviront à murer  les maisons . Un poulailler coûte à peu près 10 millions de franc CFA . À côté des poulaillers ,nous comptons planter quelques Eucalyptus pour permettre un meilleur ombrage pour les poulaillers . Les poules sont commandés à partir du Ghana ,ils viennent tous petits, et sont élevés au bout de 3 mois elles commencent  à pondre et doivent être revendu tous les 18 mois comme poulets de chairs .  Les œufs seront revendus dans les pays voisins sous formes de plaquettes d’œufs.  La nourriture des poulaillers est produite sur place grâce à une machine qu'on appelle concasseur . On utilisera le Mil et le Maïs qu'on aura produit par nos propres soins ,pour la fabrication de l'aliment des poules pondeuses . Le concasseur est une machine qui coûte très chers , il faut compter sur environ  6millions de franc CFA pour en acquérir un seul , il nous en faudra 5 pour fabriquer la nourriture des poules sur place . Il faudra un coin d'eau pour alimenter les poules en eau .  

          
      Cela nécessite la construction de forages (puits modernes donnant l’accès à l’eau potable).      Ça sera bénéfique pour la population car il faudra recruter des personnes issus de la province même . Ensuite grâce au forages (puits d'eaux modernes) , la population pourra se ravitailler en eau potable gratuitement . Les forages serviront , non seulement à abreuver les poules , mais aussi permettra un accès à l'eau potable gratuit pour la population sur place . Pour un forage moderne  il faut compter sur 15 millions de franc CFA . Le forage  est pratique  pour la population  locale car cela permet d'avoir un accès à l'eau potable . La population  pourra se ravitailler en eau ,pour préparer de la nourriture seine , se laver , construire des maisons et ceux gratuitement . Grâce aux forages  modernes , la population pourra éviter certaines maladies dus  à l'utilisation d'eau polluée . Nous comptons construire 5 forages modernes c'est à dire 5 puits modernes ,qui permettront d'alimenter la population en eau potable .      Bœufs     

    Nous comptons élever des bœufs sur 500 hectares . Il y aura des enclos au moins  10 enclos .   Nous comptons acheter 4000 bœufs . Ils seront élevés pour leur lait , mais aussi pour leur viandes . On mettra à côté des enclos ,des forages d'eaux pour alimenter les vaches en eaux . Ces forages pourront  servir à la population locale .  La viande de bœufs pourra être revendu sur place ,exporter  à l'étranger , et le lait pourra être conditionné dans des bouteilles et même transformer  en fromage . Un enclos  de bœuf coûte à peu près 4 millions de franc CFA . Les 5 forages  déjà prévus  sur l’étendu des 5000 hectares  seront suffisants .  Il est nécessaire de rappeler que la peau des bœufs peut servir  , dans la confection de sacs en cuir  et  de vêtement en cuir. Il est  aussi consommé lors des cérémonies rituels , de mariages etc...       

Cochons      Nous comptons élever des cochons  sur 500 hectares  .   il nous faudra atteindre le nombre de 15000 cochons à élever . Le cochon sera revendu sur place et ou exporter . Sa viande est très prisée par la population africaine  et la population de la sous région . L’élevage de cochons nécessitent la construction de plusieurs enclos  pour permettre de séparer  certaines femelles qui mangent leur petits , de séparer les mâles , des femelles . Il faudra  20 enclos . Les cochons se nourrissent  principalement du mil .  Le mil qu'on aura cultiver pourra rentrer dans la confection de leur nourriture .  Un enclos de cochons coûte  peu près 2 millions de franc CFA      NB*    Il est nécessaire de vous tenir informer , que  la fiente des poules , les déjections des bœufs  et des cochons pourront être utilisés  comme engrais pour fertiliser le sol . Ces engrais sont
naturels et contribuent à préserver  la biodiversité  animale ,  végétale , et sont surtout inoffensifs pour l'homme .                                                      

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Lancer ma collecte !
Association ASSOCIATION CULTURELLE BURKINABE

ASSOCIATION CULTURELLE BURKINABE

L'association culturelle burkinabè à pour but de favoriser l'intégration par la promotion de la culture .

Anonyme
03/05/2016