Le parti du soleil : Charles Fourier, un penseur pour l’écologie

par Association d'Etudes Fouriéristes

Faire un don

Le parti du soleil : Charles Fourier, un penseur pour l’écologie

par Association d'Etudes Fouriéristes

Faire un don
Le parti du soleil  : Charles Fourier, un penseur pour l’écologie - Association d'Etudes Fouriéristes

Aidez l'Association d'Etudes Fouriéristes à publier le Cahier Charles Fourier n°31 en souscrivant à l'avance à sa parution.

Présentation du projet

Il s'agit de publier le prochain numéro (décembre 2020) des Cahiers Fourier consacré à l’écologie.

L’Association d’Etudes Fouriéristes, association non subventionnée et composée uniquement de bénévoles, publie depuis 1990 les Cahiers Charles Fourier, dans la plus complète autonomie scientifique et financière. Aucun numéro thématique n’avait jusqu’à présent été consacré à l’enjeu écologique en tant que tel, même si les thématiques de la déforestation et du désordre climatique sont présentes dans toutes les réflexions de Fourier sur la question sociale, l’organisation économique et la transition vers un nouveau monde harmonieux. Il était temps de se saisir de cet enjeu, alors même que les projets de transition écologique et sociale structurent aujourd’hui les débats économiques et politiques.

C’est la raison pour laquelle l’Association d’études fouriéristes souhaite non seulement garantir la sortie de ce numéro consacré à l’écologie, mais aussi en assurer le plus grand rayonnement possible.

Le coût d'édition d’une revue papier est aujourd'hui d'autant plus élevé que les frais postaux ont beaucoup augmenté ces dernières années et tout particulièrement en 2020. Les coûts de maquettage et d’impression dans des conditions écologiques et sociales responsables sont aussi relativement élevés.

De plus, ne disposant pas des canaux de diffusion grand public, malgré les efforts remarquables réalisés par notre partenaire Les presses du réel, notre audience reste aujourd’hui encore assez confidentielle. Or le fouriérisme, associatif et coopératif par passion et conviction, a vocation à essaimer largement pour diffuser les idées et projets de transformation sociale : l’écologie en constitue un des « pivots », pour reprendre un des termes préférés de Fourier.

Ce que contiendra cet ouvrage

« L’air est un champ soumis aussi bien que les terres à l’exploitation industrielle» (Théorie de l’Unité universelle, 2, p. 97).

Charles Fourier (1772-1837) n’a cessé de dénoncer les désordres « climatériques » causés par le développement aveugle de notre civilisation. Des catastrophes naturelles répétées à l’origine de morts et de dévastations immenses, le penseur socialiste du nouveau monde industriel et amoureux fut sans doute l’un des premiers à montrer l’origine et la responsabilité pour partie strictement humaines : ni divines ni seulement « naturelles » donc, ces catastrophes sont imputables à la culture et ses versants les plus délétères : l’exploitation et l’épuisement des ressources, frère et sœur de l’exploitation et de l’épuisement des hommes.

En 1986, Emile Lehouck signait un précurseur « Charles Fourier et les origines de l’écologie moderne » et cinq ans plus tard, sous le titre L’écosophie de Charles Fourier, René Schérer republiait l’article de Charles Fourier « Détérioration matérielle de la Planète » (1822), en mettant en perspective les intuitions de l’auteur qui nous laissent voir combien Fourier doit pouvoir être abordé comme un penseur pour l’écologie.

Ces 2 textes, accompagnés d’un article inédit de Simone Debout et de nouvelles recherches menées sur les œuvres de Fourier, forment le coeur du numéro 31 des Cahiers Charles Fourier. Ce numéro spécial, coordonné par Florent Perrier et Patrick Samzun, paraîtra d'ici décembre 2020.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent servira à régler les frais de maquettage, d'impression et de diffusion du numéro.

Il nous manque actuellement 1.500 € pour assurer la sortie du numéro 31 avant la fin l’année 2020.

Pour y parvenir, nous lançons cette souscription afin que nous puissions remettre à temps les fichiers à nos maquettistes et à notre imprimeur .

Le montant minimum de la souscription a été fixé à 15 €, ce qui correspond au prix de vente public sans frais de port.

Si vous participez à cette souscription, vous recevrez un ou plusieurs exemplaires qui vous parviendront sans frais de port.


Notre équipe

Les membres bénévoles de l'Association d’Etudes Fouriéristes (www.charlesfourier.fr) regroupent des chercheurs et des chercheuses de toutes disciplines, des passionné-es désireux-ses de favoriser la connaissance de la pensée, des œuvres et des expérimentations de Charles Fourier et des fouriéristes.

Donner 15 euros

frais de port inclus

Recevez 1 exemplaire

Donner 25 euros

frais de port inclus

Recevez 2 exemplaires

Donner 55 euros

frais de port inclus

Recevez 5 exemplaires

Donner 95 euros

frais de port inclus

Recevez 10 exemplaires

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Association d'Etudes Fouriéristes. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
D
David Martin
29/06/2020
B
Benoit Monange
29/06/2020
c
Pierre-Luc Abramson
13/06/2020
Signaler la page