Gestion de l'eau dans les bas fonds de DIGRE au BURKINA FASO

par Association de Développement pour les Villages de Zorgho

Gestion de l'eau dans les bas fonds de DIGRE au BURKINA FASO

par Association de Développement pour les Villages de Zorgho

Réhabilitation de la digue du barrage, écroulée depuis 2009 par les fortes pluies dont 8 villages et 5800 villageois concernés par le projet

Présentation du projet


1ère phase : A.D.V.Z (Verrières-le-Buisson) se propose de mettre en œuvre ce projet en étroite relation avec l’Association du Village de DIGRE (ADVD)  la population éleveurs, agriculteurs, apiculteurs, femmes maraîchères et pêcheurs, situé en milieu rural à 8km de la commune de ZORGHO. Le projet consiste en une remise en fonction d'une retenue d'eau à DIGRE, à travers un désensablement de leur bassin, le renforcement de la digue et de  la rive afin de prévenir de nouveaux phénomènes d'ensablement et de comblement de l'ouvrage réhabilité (conservation de l'eau et du sol) Il existait une retenue d’eau protégée par une digue.  Avec les fortes pluies, deux brèches ont été  détruites, 1 brèche de 12m et l’autre de 10m.  Depuis 2009  la retenue d'eau est asséchée. La population nous a fait ressentir le besoin de la remettre en état. Cette retenue d’eau  alimentée par les eaux pluviales durant 3 mois que dure la saison des pluies et qui était destinée à l’irrigation des cultures potagères en période sèche, à la pêche,  à l’abreuvage du bétail et à la plantation du riz et du mais, à la confection de briques, parpaing grâce à l’eau, à la fabrication du dolo (bière locale). Les jardins potagers étant une importante source de revenus pour les villageois et concourant à leur équilibre alimentaire, la remise en état de cette retenue d’eau nous a semblé être une des actions prioritaires à engager au profit des 8 villages.

 

2ème phase : Prise d’eau avec pompe pour la création de 12 ha de maraîchage, l’abreuvage des animaux, la pêche,  plantation de riz et mais.

  .

Origine du projet

 Extrême pauvreté et pénurie d’eau caractérisent le Burkina Faso.  Les liens avec ce village ont d’abord été tissés dans le cadre de  projet d’aide à l’agriculture, l’élevage, l’apiculture et le maraîchage depuis 2007.

L’étude de la retenue d’eau porte sur le village de DIGRE et 7 autres villages voisins (BISSIGA, SOUKA, ZINGUEDEGA, DABEGA, GONKIN, GODIN, IMIGA) au total : 5800 habitants. Cette retenue d’eau est importante pour les activités socio-économiques des populations. Les besoins en eau se font de plus en plus croissants chaque année. Pays essentiellement agricole, le Burkina faire face à des conditions naturelles de production très difficiles : irrégularité et insuffisance des pluies, terres cultivables pauvres et limitées. Le projet s’inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre la pauvreté, de la politique agricole du gouvernement qui vise  en particulier la sécurité alimentaire et des nouvelles orientations en matière de gestion  globale et durable de la ressource en eau. Le projet entend apporter un appui en termes de réhabilitation des deux brèches détruites de la digue. Les travaux de remise en état seront l’opportunité de procéder à une réorganisation en profondeur des structures gestionnaires, rassemblant tous les usagers, en privilégiant toutes de responsabilisation au niveau local.




A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté servira aux travaux de la réhabilitation de la digue:

Après constats, l’équipe technique a proposé ce qui suit pour la réhabilitation du barrage :

-Une étude sommaire préalable pour délimiter la courbe hauteur-volume-surface afin de caler les cotes de la digue et du déversoir

-La construction d’un nouveau seuil déversant avec des ouvrages de protection (enrochement du bassin de dissipation, mur de blocage en gabions etc. ..) 

-La dépose et la pose du perré sec après le talutage de la digue

-La reprise partielle du remblai de la digue après un écrêtement d’une épaisseur d’environ un mètre 

-Le déblai et remblai d’une tranchée d’ancrage au niveau des deux brèches

-Le remblai de raccordement en redans au niveau des deux brèches

-Le renforcement des gabions de blocage en aval de la digue.


Notre équipe:

ADVZ est composé d'un bureau de 10 administrateurs

plus 3 personnes  pour le bureau

GUEGUEN Michelle Présidente

PETIT Josiane  Trésorière

CHAMBI Nelsy Secrétaire



Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Association de Développement pour les Villages de Zorgho

Association de Développement pour les Villages de Zorgho

Promouvoir le développement local économique,social culturel des Villages de Zorgho, DIGRE, en respectant l'équilible environnemental et les coutumes localesfavoriser les compétences des jeunes et représentants de l'association locale A.D.V.D