création d’une maison de l’environnement

par Association de Prévention des Risques Environnementaux au Sénégal

Cette collecte est terminée.

création d’une maison de l’environnement

par Association de Prévention des Risques Environnementaux au Sénégal

Cette collecte est terminée.

 Projet : création d’une maison de l’environnement

Premièrement  nous avons pu constater un intérêt florissant et flagrant des élèves des écoles dans lesquelles nous sommes allés  pour 

Organiser des ateliers pédagogiques de sensibilisation aux dangers liés aux risques environnementaux.

Distribution de supports pédagogiques de prévention dans les écoles.

L’ensemble de ces opérations,  nous a poussé à créer un espace multimédia lié à la protection de l’environnement et à la préservation de la santé humaine afin de mettre nos  connaissances  à la disposition des populations (élèves, enseignants, acteurs sociaux, etc.)

Cette maison de l’environnement se compose :

D’un centre de documentation

D’une salle de  projection

D’un Cyber espace et d’un centre de formation des Animateurs de Prévention

Un fonctionnement bénévole mais expérimenté :

Les correspondants sénégalais chargés de la diffusion de l’information dans la maison de l’environnement sont eux même issus du corps des Sapeurs-Pompiers du Sénégal avec chacun plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de la sécurité civile.

 Lieu de réalisation du projet : Sénégal ville de Thiès

Présentation

Qui a la curiosité de se pencher sur les vieilles cartes d’archives de l’Afrique Orientale y verra Thiès déjà indiquée : Thiès est donc une  ville ancienne où règne une atmosphère  particulière façonnée par les événements passionnels et passionnés historiques et contemporains qui l’ont marquée, sans la dénaturer.

 Située 70 km au nord-est de Dakar, 274 000 habitants, liaison ferroviaire quotidienne avec la capitale.

Malgré son statut de deuxième ville du Sénégal et ses 274 000 habitants, la ville de Thiès a réussi à se préserver de l’effervescence touristique des grandes zones urbaines telles que Dakar et cultive une nonchalance apparente qui n’a rien à voir avec de l’oisiveté. Thiès est une ville jeune et active : la majeure partie de sa population travaille dans les mines de phosphate de Taïba et de Pallo.

 Thiès, ville ambitieuse, s’est également dotée du moyen de ses ambitions, de grandes écoles d’agriculture, d’officiers et polytechnique, parmi les meilleures du pays, s’y sont installées.

 

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association de Prévention des Risques Environnementaux au Sénégal

EDUCATION - FORMATION liés à l’environnement