Association de protection de la Baie de Morsalines et du cul de Loup

Environnement

Défense et mise en valeur du site naturel et historique de la baie de Morsalines, dans le nord du Cotentin. La baie est protégée par une presqu'île fortifiée par Vauban, dont la tour est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité par L'UNESCO.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?


 

L'association fut fondée en 1975 pour préserver et mettre en valeur la baie de Morsalines, dans le nord du Cotentin.

Cette baie porte le nom d'un ancien hameau littoral de pêcheurs qui remonte au Moyen Âge. Son nom est lié à la présence de salines destinées à extraire le sel de mer. Le “cul de loup” désigne le fond de cette baie ; ce nom pittoresque provient de la déformation d'un mot viking qui désignait un marécage.

La baie a un sol sableux et plat ; le phénomène des marées y est très présent puisque la baie se vide 2 fois par jour en dégageant un estran de 2 km de large. La baie est fermée par la presqu'île de la Hougue, entièrement fortifiée par Vauban sur ordre de Louis XIV. Cette imposante forteresse qui donne un fort caractère à la baie est classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 2010.

Une partie de ce large estran est de nos jours consacré à l'élevage des huîtres.

Les actions menées par l'association portent sur :

  1. la propreté du littoral et des eaux ;
  2. le maintien du trait de côte attaqué par les tempêtes ;
  3. l'entretien et la restauration de son patrimoine architectural, historique ou pittoresque ;
  4. la sécurité de la navigation ;
  5. l'organisation d'une régate chaque été.

L'association organise chaque été une vaste opération de ramassage des déchets échoués sur la plage et l'estran. En général, plus de 10 m3 de déchets sont récoltés entre Crasville et le "Cul de Loup" par plus de 100 participants de tous âges. Cette action est désormais menée en partenariat avec l'association Orchis.

(nettoyage du rivage - août 2020)

Chaque été depuis 2018, l'association organise des chantiers pour restaurer la digue militaire édifiée au début du XVIIIe siècle pour pour protéger la “Grande Redoute de Morsalines” conçue par Vauban en 1683.

La restauration de la maçonnerie de l'extrémité Nord-Est a été achevée en août 2020 après 3 étés d'efforts. Le remblaiement à l'arrière de cette portion de la digue fut effectué par les services techniques de la commune de Quettehou-Morsalines au cours de l'automne 2020. 

Au cours de l'été 2021, l'extrémité Sud près du blockhaus allemand a été restaurée. 

Deux chantier ont eu lieu en juillet et août 2022, toujours à l'extrémité Sud, au cours desquels une brèche de 12 m a été comblée. Ces travaux ont été achevés en juillet 2023.
 

Restauration de la digue de la Grande Redoute - chantiers participatifs étés 2018-2019-2020-2021-2022-2023

L'association assure chaque année le balisage par des bouées de la passe de navigation des parcs à huîtres.

Et de manière générale, l'association concourt à l'animation et aux bonnes relations entre les différents habitants de la côte.