Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Association de Recherche Clinique en Hématologie (ARCHe) pour découvrir les projets en cours.

Voir la page
ART-THERAPIE EN HEMATOLOGIE - Association de Recherche Clinique en Hématologie (ARCHe)

financer l'atelier d'art-thérapie à l'hôpital de jour d'hématologie clinique de l'hôpital Lyon Sud

Présentation du projet


A quoi servira l'argent collecté ?

  Grâce à la générosité des donateurs, les interventions en art-thérapie auprès des patients de l'unité de jour d'hématologie à l'hôpital Lyon ont pu être mises en place en février 2017.

L'art-thérapeute est présente deux matinées par semaines dans l'unité, et les résultats, les bénéfices obtenus tant pour les patients que pour les soignants sont évidents. A l'heure actuelle, les responsables du service cherchent des solutions pour pérenniser cette activité grâce à un financement solide et durable. Néanmoins, nous savons que ces démarches prennent du temps, et n’offrent aucune garantie.

Jusqu'à ce que ces recherches aboutissent, l'enjeu est de garantir la continuité de cette offre de soin.

Aujourd'hui nous disposons des fonds nécessaires pour fonctionner jusqu'au mois de mai. Ensuite, les modalités de financement restent inconnues, et donc incertaines.

Cette collecte vise à prolonger nos réserves afin de gagner du temps, en attendant de trouver des solutions de financements  plus globales.


 Art thérapie ?

  L’art thérapie se définit comme l’exploitation du potentiel artistique dans une visée thérapeutique ou humanitaire. Elle se base sur les impacts importants de l’activité artistique, repérés sur les mécanismes neurophysiologiques et neuropsychologiques humains et utilise les effets de l’Art pour soutenir, voire rétablir, des circuits d’informations permettant notamment une diminution de la douleur ressentie, de l’anxiété, de la fatigue et une régulation ou une amélioration de la thymie. La pratique s’inscrit dans la dynamique d’une équipe paramédicale et se pratique sur indication médicale. Pour toutes ces raisons, cette discipline s’avère une modalité de soin pertinente au regard des problématiques des patients accueillis en Hôpital de jour d’hématologie. L’art thérapie a déjà fait ses preuves au cours de 6 mois d’intervention en 2014 à l’hôpital de jour d’hématologie clinique Lyon Sud. L’art-thérapie moderne est officiellement reconnue comme un soin de support depuis 2004. Par nature, elle tisse en outre des liens étroit avec les pratiques d’éducation thérapeutique du patient.

  L’art-thérapeute envisage le patient dans sa globalité, sur les plans, physiques, psychiques et sociaux. En renforçant et en multipliant les expériences de sensations positives par le biais du plaisir esthétique, il accompagne les patients dans le plaisir à faire, jusqu’au plaisir à être. L’art-thérapie moderne se préoccupe du "comment pour maintenant", en se fondant sur un protocole thérapeutique élaboré en lien avec l’équipe pluridisciplinaire des soignants. La stratégie et l’évaluation sont adaptées aux besoins de chaque patient.

  L’art-thérapie moderne n’est pas une psychothérapie à médiation artistique. L’art-thérapeute n’interprète pas les oeuvres, ne travaille pas sur le « pourquoi, pour avant ». L’art-thérapie moderne n’est pas un atelier d’animation artistique. Les techniques de production artistiques ne sont pas des finalités mais des outils, et les objectifs ne sont pas occupationnels mais thérapeutiques.

  Objectifs

  • Permettre aux patients du service d’hématologie clinique de l’Hôpital Lyon Sud de bénéficier de soins en art-thérapie
  • Améliorer le bien-être global des personnes au cours des séances, et au quotidien
  • Optimiser la dynamique et favoriser l’investissement des patients dans leur parcours de soin
  • Soutenir l’alliance thérapeutique des patients avec les soignants 
  • Soutenir l’estime de soi des patients
  • Cibler la réduction de symptômes précis tels que l’anxiété, les troubles du sommeil, certains troubles de l’humeur, certaines douleurs…

Les modalités pratiques

  L’art-thérapeute intervient sur prescription médicale, avec des indications précises qui déterminent le protocole de soin en proposant une activité artistique « sur mesure », en partant des goûts, des potentialités, des besoins des patients et en accord avec l’équipe médicale et paramédicale. L’art-thérapeute s’appuie sur les parties saines du patient. Par le biais du plaisir généré au cours de l’activité, l’art-thérapeute travaille sur les parties les plus atteintes de l’estime de soi, et sur la réduction de symptômes précis. Les activités artistiques peuvent être diverses, pour s’adapter aux besoins de la prise en soin (danse, d’écriture, de chant ou d’improvisation vocale, d’art théâtral, de modelage, de peinture, de collage etc...). Les effets des propositions font l’objet d’une évaluation régulière de la part de l’art-thérapeute et du patient, afin de permettre à ce dernier de tirer le meilleur bénéfice de la prise en charge en ajustant au mieux les séances et leurs objectifs.

  Les moyens matériels

  Un art-thérapeute D.U. intervient dans le service, en matinée. Les prises en soin ont lieu en individuel, dans la chambre des patients. Une prise en soin dure de 15 minutes à 1h30, en fonction des potentialités des patients. Du matériel est mis à disposition pour la conduite des activités artistiques choisies en lien avec la stratégie thérapeutique (papier, peinture, pastels, argile, musique, livres d’art, etc...).

 

Origine du projet

L’historique du projet

  Une art-thérapeute stagiaire est intervenue auprès des patients du service durant 6 mois au cours de l’année 2014. Cette expérience a permis la production d’un mémoire universitaire concernant l’impact de l’art- thérapie auprès de patients ayant subi une greffe de CSH. Le bénéfice généré par ces interventions dans la prise en soin globale des patients a conduit l’équipe du service et l’art-thérapeute désormais diplômée à rechercher conjointement des financements pour pérenniser cette nouvelle offre de soin.

L'activité a pu se mettre en place et s'inscrire pleinement dans le fonctionnement du service depuis Février 2017, grâce à la générosité de plusieurs donateurs particuliers, à la participation de plusieurs associations (Laurette Fugain, ALTE...) et du magasin Cultura Givors(pour une partie du matériel).

Un premier bilan d'activité a été réalisé, et nous le tenons à la disposition de toute personne qui souhaiterait y accéder.

  Ce qu’en disent les patients

  « Merci pour les moments de détente »

  « MERCI, ET CE SERAIT CHOUETTE D’AVOIR DES SÉANCES DÈS L’HOSPITALISATION, JE PENSE QUE ÇA POURRAIT NOUS AIDER À NOUS APAISER ! »

  « Ai beaucoup apprécié l’art-thérapeute. Très bon feeling ! »

  « Merci pour ces séances ! »

  « Très bien. Très bon relationnel avec l’art-thérapeute »

  « J’ai aimé ce que j’ai fait malgré le fait que j’ai été réfractaire à le faire »

  « J’ai passé de très bons moments ! »


  Ce qu’en disent les soignants

  « Expérience très enrichissante pour les patients, qui apporte un vrai plus. Intérêt de la vision de l’art-thérapeute dans le cadre de la prise en charge globale des patients. » (praticien hospitalier)

  « CETTE PRATIQUE DEVRAIT ÊTRE INTÉGRÉE À LA PRISE EN CHARGE GLOBALE DES PATIENTS DU SERVICE. » (praticien hospitalier)

  « Echange avec l’art-thérapeute par rapport aux prises en charge des patients à développer. » (aide-soignante)

  « Merci pour ta sympathie envers l’équipe et les patients. » (infirmières)

    « Ça m’aide de savoir que tu interviens, ça me permet de voir les patients autrement ! » (Une infirmière)

« Ça lui fait du bien, à ce patient, l’art-thérapie ; il est plus détendu, plus ouvert avec nous pendant les soins » (Une infirmière)

« J’ai vu ce qu’a fait cette dame, c’est super beau, je n’imaginais pas qu’elle pourrait faire des choses pareilles ! » (une aide-soignante)


« L’art-thérapie que nous avons pu mettre en place depuis plusieurs mois offre aux patients des clés pour poursuivre le parcours d’allogreffe suite à l’hospitalisation et progressivement retourner vers une vie « normale » en retrouvant leur place au sein de leur milieu familial, social puis professionnel.

  Nous avions déjà travaillé avec notre art-thérapeute et avions pu constater les bénéfices d’une part pour les patients comme cela a été bien décrit précédemment mais aussi d’autre part pour l’ensemble du personnel soignant tant sur le plan de l’alliance thérapeutique avec nos patients que sur celui du fonctionnement général de l’hôpital de jour.

  Ce soin intervient au moment d’une phase de transition pour les patients entre la « sur-protection » et l’isolement de la chambre stérile et l’impression de « liberté » et d’indépendance retrouvées au moment de la sortie. Néanmoins, nous observons que cette transition n’est pas toujours facile : la relative et compréhensible « euphorie » des premiers jours est souvent atténuée voire balayée par la fatigue, les effets secondaires du traitement, les complications, la longueur du chemin qui reste à parcourir, la difficulté à effectuer des activités physiques ou intellectuelles, les soucis pour retrouver une place qu’on a laissée libre pendant plusieurs semaines alors que la vie de famille s’est poursuivie…  Effectivement, certains patients refusent initialement les soins d’art thérapie et nous disent « tout va bien, je n’en ai pas besoin… » et il arrive qu’après quelques semaines, une nouvelle proposition d’intervention est acceptée avec enthousiasme après l’expérience des difficultés rencontrées les premiers jours.

  Bien évidemment, nous souhaitons poursuivre cette démarche mais également l’approfondir et notamment l’étendre vers les patients hospitalisés en unité stérile où elle constituerait un accompagnement essentiel de l’hospitalisation mais également de la transition vers le retour à domicile puisqu’elle se poursuivrait en hospitalisation de jour. »   Dr Hélène Labussière Wallet, praticien hospitalier en hôpital de jour, responsable du programme d’allogreffe dans le service.


Notre équipe

Cécile Bajard

  Cécile est comédienne et éducatrice spécialisée de formation.

  Elle est art-thérapeute diplômée d'université de la faculté de médecine de Grenoble depuis 2014 et est déjà intervenue dans le service d'hématologie clinique de l'hôpital Lyon en tant qu'art-thérapeute stagiaire.

Dr Hélène Labussiere -Wallet

  Hélène est Praticien hospitalier, service d’hématologie clinique de l’hôpital Lyon Sud. Elle est Membre de la Société Française d’Hématologie (SFH), de la Société Française de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire (SFGM-TC).

  Elle soutient et accompagne le projet depuis son origine, tant au sein du service que dans ses recherches de financements.

Nathalie HEQUET

Nathalie Hequet est cadre de santé dans l'unité de jour du service d'hématologie de l'hôpital Lyon Sud. Elle soutient le projet au quotidien, et s'engage dans la recherche de pistes de financements par le biais de tous les réseaux possibles.

L'ensemble de l'équipe soignante et médicale

  L'ensemble de l'équipe soignante et médicale soutient activement l'activité au quotidien.


Retrouvez ces informations, et d'autres, sur le site dédié au projet

www. art-therapie-hematologie.com



                                                                                                                                                                                                                          (Crédit photo Jean-Luc Fortin)

Donner 5 euros

Grâce à la déduction fiscale de 66% sur votre impôt sur le revenu, votre don vous coûte seulement 1.70 Euros

Donner 10 euros

Grâce à la déduction fiscale de 66% sur votre impôt sur le revenu, votre don vous coûte seulement 3.40 Euros

Donner 20 euros

Grâce à la déduction fiscale de 66% sur votre impôt sur le revenu, votre don vous coûte seulement 6.80 Euros en réalité

Donner 50 euros

Grâce à la déduction fiscale de 66% sur votre impôt sur le revenu, votre don vous coûte seulement 17 Euros en réalité

Donner 100 euros

Déduction fiscale de 66% (66 Euros) du montant sur l'impôt sur le revenu

Donner 200 euros

Grâce à la déduction fiscale de 66% sur votre impôt sur le revenu, votre don vous coûte seulement 68 Euros en réalité

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Association de Recherche Clinique en Hématologie (ARCHe). Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page