Association de Soutien à Nicolas Pisapia

Défense des droits
Association de Soutien à Nicolas Pisapia

qui sommes-nous ?

En images
Notre mission

Bonjour,

 

Nicolas Pisapia se retrouve depuis plus de 3 ans seul et coincé en République Dominicaine, sans sa famille, sans son enfant qu'il n'a pas revu depuis mars 2013, sans ses amis. Il est privé de tous ses droits fondamentaux, sans possibilité de pouvoir travailler, sans aucun revenu, sans aucune ressource pour survivre.

 

Nicolas a besoin de votre aide et de votre soutien pour ne pas mourir dans d'abominables conditions de l'autre côté de l'Atlantique.

 

Nicolas est un Français retenu en République Dominicaine depuis plus de quarante mois. Il a été arrêté dans la nuit du 19 au 20 mars 2013, et incarcéré sans la moindre preuve de sa culpabilité et sans procès, dans de terribles conditions. Nicolas avait auparavant passé tous les contrôles sans aucun problème avec son bagage à main et son passeport avait été validé. Il attendait dans la zone VIP de l'aéroport que l'on vienne le chercher pour embarquer lorsque l'arrestation a eu lieu et c'est là que le cauchemar commence….

 

Il a été accusé de trafic de drogue avec trois autres français et quarante Dominicains. De la drogue aurait été répartie dans 26 valises (ou 18 selon les versions).

Il n’y a, à aucun moment  la certitude quant à la présence des valises à bord de l’avion, si bien que toutes les vidéos de l’aéroport de Punta Cana et les enregistrements de l’avion sur le parking de l’aéroport au soir de l’arrestation, plusieurs fois demandé par les avocats, ont toutes disparues ou ont été détruites. La première preuve qui aurait permis à Nicolas et aux autres de s’en sortir bien avant ce jour a été tout simplement dissimulée et écartée volontairement du procès. Pourquoi et par qui ? Tant de questions sans réponse qui ne facilite pas la tâche. De plus, à aucun moment les valises n’ont été ouvertes devant les 4 Français. Elles n’auront été ouvertes d’ailleurs devant quiconque et à aucun moment non plus ! Les difficultés pour se défendre correctement commencent ici parmi tant d’autres preuves détournées au profit d’une manigance dont Nicolas essuie encore aujourd’hui les innombrables irrégularités, lenteurs ou encore blocages dans l’avancement d’un procès qui se devrait être équitable et juste en toute circonstance. Ce qui n’a pas été le cas depuis le début, depuis plus de 1200 jours longs et interminables…Sa vie est volée, sa liberté aussi, et tout le respect qu’une justice bien faite se produise, s’épuise totalement.

 

 

Après quinze mois d'incarcération et sans aucune preuve (au lieu de 12 légalement) dans un quartier de haute sécurité à Anamuya (République Dominicaine), il a finalement été libéré sans caution le 21 juin 2014.

Au terme de la procédure de première instance, qui a été reportée à plusieurs reprises de septembre 2014 à mai 2015 pour des raisons aussi improbables qu’inexplicables, le tribunal n'a retenu que l'argumentaire de l'Accusation basé sur un échafaudage de mensonges et de faits mensongers, de procès verbaux falsifiés, de faux témoins, d'indicateurs corrompus. Nicolas est condamné à 20 ans d'incarcération sans qu'il soit tenu compte des arguments développés par la Défense démontrant son innocence dans toute cette affaire abominable.

Un recours devant la Cour d'Appel est engagé par ses avocats en septembre 2015.

 

Le procès en appel s'ouvrant donc le 11 février pour se terminer le 5 mai 2016, les avocats de Nicolas ont démonté totalement l'argumentation de l'accusation devant les juges qui semblent avoir compris. Au cours d'une interview à la sortie du tribunal les avocats de Nicolas ont déclaré : « nous espérons que le tribunal de la Cour d'Appel prendra en compte l'ensemble des irrégularités que nous avons mises en évidence qui avaient entaché la procédure de première instance et que Nicolas Pisapia sera reconnu innocent».

 

Devant la Cour d'Appel Nicolas a fait lui-même la déclaration suivante : « Il n'existe pas dans ce dossier et dans cette affaire la moindre preuve de mon implication, laissant présumer que j'ai commis les faits supposés qui me sont reprochés. Aujourd'hui encore je ne suis coupable de rien. Je suis innocent ».

 

Le 28 juin les juges, qui n'ont pas assisté à toutes les audiences confirment le verdict de 20 ans, mais Nicolas est laissé en liberté conditionnelle.

Ses avocats, Maître Julien Pinelli en France et Maître Andy Deleon en République Dominicaine, saisissent aussitôt la cour suprême de Santo Domingo pour contester cette décision inique. Le manque d'unanimité exprimé par la Cour est un nouvel indice fort prouvant que le dossier de l'accusation est inconsistant et a été construit artificiellement pour trouver un bouc émissaire. Ce combat judiciaire est loin d'être achevé. 

Nicolas  va continuer à se défendre et pour que l'injustice qu'il subit ne perdure pas dans l'indifférence générale il a besoin de vous. Une telle situation inédite doit nous amener tous à contribuer à faire cesser la torture morale à laquelle est soumise Nicolas Pisapia et sa famille, afin d'éviter que l'irréparable ne se produise. 

Aujourd'hui, plus qu'hier votre soutien et votre aide est vital. Faites un geste pour sauver Nicolas. 


Sur le site "Justice pour Nicolas PISAPIA" et sur la page Facebook "Justice pour Nicolas", vous trouverez tous les renseignements pour une meilleure compréhension de cette dramatique affaire. 


 

Merci pour Nicolas !


Faire un don : https://www.helloasso.com/associations/association-de-soutien-a-nicolas-pisapia/collectes/nicolas-pisapia-un-homme-innocent-qui-se-bat-pour-retrouver-sa-liberte


Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de l'association : "Association de Soutien à Nicolas Pisapia"  à l'adresse suivante 

ASNP

Maison des associations

Château des 4 tours

13880 Velaux


Site internet ASNP :  http://www.justice-pour-nicolas.sitew.fr/#Ce_qu_il_faut_savoir_page_1_.A


Facebook : 

https://www.facebook.com/Justice-pour-Nicolas-Pisapia-1441373176103642/


L'émission "Le 13h15" de France 2 : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-samedi-19-septembre-2015_1080859.html








Siège social

Maison des associations, Château des 4 Tours 13880 Velaux

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre commentaire public
"

Notre communauté

Nos supporters

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Marche Mondiale des Femmes France
Marche Mondiale des Femmes France
Association AVRE
AVRE
Association ROSS
ROSS
Association Chantiers-Passerelles
Chantiers-Passerelles
;